La chronique du mercredi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque mercredi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


HOMECOMING (disponible sur Amazon Prime Videos)


Une thérapeute qui aidait des soldats à réintégrer la société est interrogée quatre ans plus tard par un enquêteur du Département de la Défense sur les circonstances de son départ. Elle se rend alors compte que l'affaire cache une histoire bien plus profonde.

Une série qui nous plonge dans un thriller au suspense maîtrisé qui nous capte et nous torture les méninges. Une intrigue parsemée de rebondissements sur fond de secret militaire, de lobbying, de complot... Très prenante. Réalisée par Sam Esnail (Mr Robot), elle est visuellement très travaillée (les plans séquences, les écrans splittés, les cadrages sont ingénieux) ce qui ajoute à la qualité d’Homecoming. Enfin, la performance de la talentueuse Julia Roberts dans le rôle principal sublime la série.

META (Sako)

Le rappeur Cannois, revient avec son premier album solo depuis la fin de son groupe Chiens de paille en 2010. Sako est entré dans le rap game avec le morceau Maudits soient les yeux fermés (son premier titre enregistré en studio) pour la BO du film Taxi (sous l’aile protectrice d’Akhenaton), devenu un classique pour les aficionados. Son nouveau projet, composé de dix morceaux, garde l’ADN de ce qu’il a pu faire auparavant. Une voix, un timbre, un flow particulier. Une plume de qualité. Une certaine mélancolie. Pour parfaire son album, Sako a invité quelques artistes qu’il affectionne : Aketo (il a repoussé la sortie de META pour que cette collaboration figure sur l’album) sur Versus, un retour sur leurs carrières ; Akhenaton (pour leur trentième collaboration) sur Le reste de ma vie, une déclaration d’amour à leurs femmes ; Veust, son « frère d’une autre mère » comme il dit, sur Mauvaise planète, observation et constat sur notre société ; Youssoupha, sur La morale, critique des donneurs de leçon à deux balles : « tu viens de te repentir et tu me fais la morale » ; Anggun (pour qui il avait déjà écrit par le passé), sur Mon enfant, chanson pour sa fille. Parmi mes morceaux coups de cœur : Tu leur diras, qui évoque la transmission, est particulièrement beau. Tout comme Rêve de gamin, empreint de nostalgie, qui ouvre l’album : « Tout ce qui compte à la fin, ce qu’il faut retenir, peu importe d’où on vient, peu importe ce qu’on peut dire, c’est que les rêves de gamin peuvent un jour aboutir, et si d’autres l’ont fait, pourquoi pas moi ? ».

LE SYNDRÔME [E] (Sylvain Runberg et Luc Brahy – Éditions Philéas)

Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle. Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko, en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Très vite, ces deux affaires pourtant éloignées semblent étroitement liées. De la casbah d'Alger aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante.
Adaptée de l’œuvre du romancier à succès Franck Thilliez, deux de ses personnages de romans sont réunis dans cette BD, pour mener les deux enquêtes dont on devine très vite qu’elles vont finir par se rejoindre. L’intrigue est bien menée, rythmée. Les témoins et les voyages pour l’enquête s’enchaînent, jusqu’à un étonnant dénouement. Un récit à la frontière du fantastique mais parfaitement ancré dans le réel. Les dessins et la colorisation contribuent parfaitement à l’ambiance polar de cette bande dessinée. Une fin en apothéose laissant présager une suite à ce tome.

LE CONSEIL BONUS : Dans la légende Breaking Bad, par Sébastien Abdelhamid, pour Clique TV : https://www.youtube.com/watch?v=bPerubvNVMc

A propos d'Anthony Bussonnais : Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021
- 14/01/2021
- 21/01/2021

- 28/01/2021

- 04/02/2021
- 10/02/2021
- 17/02/2021
-
24/02/2021
- 03/03/2021
- 10/03/2021
- 17/09/2021
- 24/03/2021

- 31/03/2021

- 07/04/2021




Article du 14 avril 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI