Abbaye de Fontevraud : le paysagiste de Chinon en passe d'être payé... après plus de 6 ans d'attente

Un paysagiste de Chinon a demandé ce mercredi 7 avril 2021 au tribunal administratif de Nantes de condamner la région Pays de la Loire à lui régler les prestations qu'il avait accomplies en 2014, lors de la rénovation de l'Hôtellerie Saint-Lazare à l'Abbaye royale de Fontevraud. Il a été entendu.


Les Artisans Paysagistes avaient en effet pris part à ce chantier initialement évalué à 9 millions d'euros et piloté par l'architecte hongrois Gabor Mester de Parajd - qui avait travaillé sur la rénovation du Palais de l'Elysée. Mais, sept ans plus tard, la PME chinonaise a toujours 19.000 € de factures impayées : elle a été "embarquée dans une expertise-fleuve" qui ne la concernait pas, a raconté son avocat ce mercredi à Nantes.
"Une soixantaine" de malfaçons diverses et variées avaient en effet été relevées par la région Pays de la Loire, propriétaire des lieux, sur l'ensemble du chantier. Le paysagiste chinonais avaient ainsi dû prendre part à des réunions avec "soixante-dix personnes autour de la table" et issues de divers corps de métiers.
Pour ce qui la concernait, des "problèmes d'engazonnement", un "mauvais état" de certains "espaces végétalisés" ou encore une "rupture du béton" sur un petit rond-point lui étaient précisément reprochées. Mais elle y avait rapidement remédié, à tel point qu'un premier expert judiciaire avait conclu à sa mise hors de cause.

La région n'avait pas voulu lui payer ses "trois cacahuètes"

Las : selon l'avocat de la PME, ces conclusions n'avaient "pas plu" à la région Pays de la Loire, qui avait refusé de régler "les trois cacahuètes" qu'elle devait au paysagiste. Elle avait même demandé au tribunal administratif de Nantes, en vain, de récuser cet expert. "Celui-ci a été maintenu, mais la région a fait en sorte de l'épuiser, de telle sorte qu'il est parti de lui-même", a ajouté l'avocat.
L'avocat de la région Pays de la Loire, pour sa part, a estimé qu'il était "trop simple" de dire aujourd'hui que le paysagiste chinonais devait être mis hors de cause dès le début de l'affaire des malfaçons.

Mais le rapporteur public, dont les avis sont souvent suivis par les juges, a préconisé de donner raison aux Artisans Paysagistes. La facture totale de ces "retards de paiement" pourrait ainsi pratiquement doubler pour la région et s'établir à 33.000 € : un taux d'intérêt "très favorable au créancier" qui court depuis sept ans, et vient s'ajouter aux frais d'avocat et aux honoraires des deux experts judiciaires qui ont été mandatés dans ce dossier.

Le tribunal administratif de Nantes, qui a mis ce jugement en délibéré, rendra son jugement dans un mois environ.


Article du 08 avril 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de ACMH 08/04/2021 11:28:17

Pourquoi mettre en avant la nationalité hongroise de M. de Parajd dans vos articles? D'ailleurs est-il bien hongrois?



Commentaire de Le PS dans toute sa splendeur 08/04/2021 19:35:40

Si pour la Région 19 000 euros représentent "trois cacahuètes" pourquoi les factures n'ont-elles pas été réglées au paysagiste? C'est un peu méprisant quand même. Si cela est la vérité, rien que la vérité, c'est vraiment inadmissible.



Commentaire de Le PS dans toute sa splendeur 08/04/2021 19:36:26

Si pour la Région 19 000 euros représentent "trois cacahuètes" pourquoi les factures n'ont-elles pas été réglées au paysagiste? C'est un peu méprisant quand même. Si cela est la vérité, rien que la vérité, c'est vraiment inadmissible.



Commentaire de j'accuse 10/04/2021 22:30:55

de vrai escrocs en col blanc ils devrait payer de gros dommage et intérêt pour la tentative de vole qu'ils ont commis



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI