La chronique du mercredi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque mercredi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


Snowpiercer (disponible sur Netflix)


Sept ans après que le monde soit devenu une vaste étendue glacée, les survivants ont trouvé refuge dans un train en perpétuel mouvement. Composé de 1001 wagons, l'engin fait le tour du globe à toute vitesse. À bord, la guerre des classes, l’injustice sociale et la politique interne sèment le trouble.

Cette série post-apocalyptique nous embarque à bord de ce train, le Transperceneige, long de 1001 wagons divisé en différentes classes, voire castes même, dirigé par M. Wilford, son créateur. L’injustice qui règne dans le train, le traitement de « l’arrière » du train, les laissés pour compte, et quelques rebondissements vont entraîner une révolte à bord, et bouleverser l’ordre des choses. Le suspense est bien entretenu, le casting est plutôt bon – Jennifer Connelly (Mélanie Calvill, la cheffe de la conciergerie), elle, crève l’écran – la lumière, les décors, l’ambiance globale sont soignés. Parfois prévisible, on se laisse tout de même prendre par l’histoire.

A tous les bâtards – Eddy de Pretto

Trois ans après la sortie de son précédent album, Cure, le chanteur de 27 ans revient avec cet opus dans lequel il assume pleinement qui il est, et clame sa différence, dont il souhaite « faire une force ». Les chansons sont plus mélodieuses, les textes toujours profonds, débités avec passion. Eddy de Pretto poursuit son chemin, fidèle à lui-même. À tous les bâtards est un hymne à la différence, « à tous les bizarres, les étranges [...] à tous les parias, les exclus, sans égards, à tous les seuls, ceux dans leur chambre toujours dans le noir » (Freaks), à tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans les normes imposées (par la société, par la famille...). Ses mots touchent, comme les thèmes qu’il a choisi d’aborder pour « faire réfléchir, bousculer, sensibiliser ». L’album s’ouvre sur Bateaux-Mouches, dans lequel il raconte ses débuts compliqués dans la musique. Dans le très soul Val de Marne, le chanteur dénonce les contrôles au faciès, les violences policières, et le privilège blanc. Parmi les autres titres : Désolé Caroline traite de la drogue, de sa fausse bonne influence sur la création ; Créteil-Soleil évoque sa jeunesse dans la ville, « ils ont enlevé le soleil sur l’enseigne Créteil-Soleil [...] En un clin d’œil, ils ont décroché mes rêves » ; les plus électro Nu et Si seulement. Ce sont en tout 15 titres qui constituent ce très bel album.

Créatures, tome 1 : La ville qui ne dort jamais (Betbeder & Djief – Dupuis)

New York, dans un futur proche mais apocalyptique... Le chaos règne et la brume fait apparaître des créatures terrifiantes. Les adultes sont sous l'influence d'une entité monstrueuse et les enfants doivent s'organiser pour survivre.Comment le monde en est-il arrivé là ? Que sont ces créatures ? Que veulent-elles ? Peut-on vaincre ces monstruosités ?

L’histoire est intrigante et parfaitement prenante. Les personnages, des gamins aux caractères très différents, drôles, sont tous attachant. L’ambiance, les couleurs, les ombres nous plongent impeccablement dans ce monde post-apocalyptique. Où règne la peur et la défiance. Une BD, première de sa collection, très réussie, qui donne envie de connaitre la suite de l’aventure, et qui ravira assurément petits et grands.

LE CONSEIL BONUS : Philou rejoint la partie, avec Philousports sur la chaîne Youtube Xbox FR : https://www.youtube.com/watch?v=t8ftIp525l4&list=...

A propos d'Anthony Bussonnais : Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021
- 14/01/2021
- 21/01/2021

- 28/01/2021

- 04/02/2021
- 10/02/2021
- 17/02/2021
-
24/02/2021
- 03/03/2021
- 10/03/2021
- 17/09/2021
- 24/03/2021




Article du 31 mars 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI