La chronique du mercredi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque mercredi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


Paris police 1900 (disponible sur MyCanal)


1899, la République est au bord de l’explosion, prise en étau entre les ligues nationalistes et antisémites et la menace anarchiste. Le cadavre d’une inconnue retrouvé dans la Seine va propulser un jeune inspecteur ambitieux au cœur d’une enquête criminelle qui révélera un lourd secret d’État. Il va croiser la route de Lépine, de retour à la tête d’une Préfecture vérolée par les luttes de pouvoir, de la première femme avocate et d’une courtisane reconvertie en espionne... Ces personnages que tout oppose vont s’unir pour affronter un coup d’état. La Belle Époque n’a de belle que le nom.

La série créée par Canal + nous plonge parfaitement dans l’époque. Les décors, les costumes, la photographie, la réalisation, et même le casting (notamment Patrick d'Assumçao, qui joue l’infâme Puybaraud) y contribuent largement. C’est une autre vision qui nous est offerte de « la belle époque », à l’heure où l’antisémitisme gangrène la population, où la police est infectée de flics véreux, où la violence gratuite est monnaie courante. Si cette œuvre reste une fiction, elle est inspirée de faits et de personnalités réelles. La ligue antisémitique de France, le préfet Lépine, le journal L’Antijuif et son éditeur Guérin, l’infâme député Drumont et ses comparses... autant d’éléments effarant pourtant véridiques. Les personnages, approfondis, et l’intrigue sont captivants. Sombre, violente, impitoyable : cette série est un pari plutôt réussi.

Cœur abîmé – Uzi

Le jeune rappeur (21 ans) originaire de Noisiel (Seine-et-Marne), fort du succès de son single À la fête, carton de l’été dernier (près de 40 millions de vues sur YouTube), vient de sortir son premier album. 16 titres sans aucune collaboration, ce qui témoigne de l’audace et de la confiance d’Uzi. Beaucoup préférant inviter quelques artistes renommés pour donner plus de visibilité à leur projet. En revanche, on y retrouve des producteurs confirmés tels que Bersa (Mémoire [Maes], Bella Ciao [Rémy]...), Heezy Lee (Réseaux [Niska], DKR [Booba]...) et Josh Rosinet (Habitué [Dosseh], Donne-moi un peu de temps [Dinos]...) qui participent à la qualité de cet album, très abouti, notamment pour un premier album. Si certains lui trouvent une ressemblance physique avec un autre prodige de sa génération, Ninho, celle-ci s’étend à son talent. Les morceaux s’enchainent, le flow s’adapte, chaque titre offre une ambiance différente, mais tous forment un ensemble cohérent. À tel point qu’il est difficile de sortir du lot une chanson en particulier. Sans aucun doute un artiste à suivre.

Ollie et l’alien (David Combet & Florent Bernard – Éditions Delcourt)

Et si la survie de l'humanité dépendait de la réussite de votre couple ? Enfant, Ollie a rencontré un extraterrestre. Trente ans plus tard, cet éternel gamin un peu looser va devoir assumer les conséquences de cette rencontre, quand la famille de cet Alien menace de détruire notre planète…
Scénarisée par Florent Bernard, qui a notamment travaillé chez Golden Moustache ou encore sur la série Bloqués, l’histoire contée par cette BD est folle, de la pure science-fiction, mais traite en même temps de sujets très terre à terre (le couple, l’engagement, le regard des autres, les responsabilités...), tout en flirtant avec la réalité (le président américain n’est pas sans faire penser à Trump). Les dialogues sont particulièrement drôles (ce qui n’est pas étonnant, pour qui connait la plume de FloBer). Les dessins sont magnifiques. La colorisation et l’éclairage sont incroyables. Le tout n’est pas sans rappeler le cultissime film Mars Attacks. Gros gros kif !


LE CONSEIL BONUS :
Le JARRY SHOW, sur la chaîne Youtube de Jarry : https://www.youtube.com/watch?v=aP0XMFkNELA&list=...

A propos d'Anthony Bussonnais :
Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021

- 14/01/2021

- 21/01/2021

- 28/01/2021

- 04/02/2021

- 10/02/2021

- 17/02/2021
- 24/02/2021



Article du 03 mars 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI