Maine-et-Loire. Orientations budgétaires 2021 : "Des projections insuffisantes au regard des enjeux"

Le Conseil départemental se réunit en assemblée plénière, lundi prochain 25 janvier, pour débattre des orientations budgétaires pour l’année 2021. Pouyr le groupe d'opposition "L'Anjou en action" (1), c'est "un projet budgétaire très insuffisant, au regard des enjeux sociaux et environnementaux". Le communiqué.


"1° - La nécessité de répondre aux inégalités sociales renforcées par la crise Covid-19
Après des mois de confinement, d’isolement et de précarités, le Département doit déployer des moyens nouveaux pour lutter contre les inégalités. Malgré la crise, la dynamique foncière est très bonne en Maine-et-Loire et les recettes fiscales de droits de mutation (DMTO) ont atteint un nouveau record en 2020 : 119M€.
Ces marges de manœuvres doivent être employées à accompagner les plus fragiles de nos concitoyens : être aux côtés des familles en développant les mesures d’accompagnement préventif, être aux côtés des collégiens en facilitant des projets de réussite éducative, être aux côtés des étudiants, des jeunes sans emploi et des nouveaux allocataires du RSA en élaborant des mesures d’accompagnement individuel et collectif.
Prévenir les ruptures sociales doit être une préoccupation et une ambition commune à l’ensemble des acteurs sociaux et éducatifs, en 2021.

2° - L’opportunité d’investir pour la transition sociale et environnementale
Après des années de désendettement et alors que l’Etat propose de contractualiser avec les Départements, dans le cadre d’un plan de relance, affirmons nos priorités en faveur de la résilience des territoires et de la cohésion sociale.
Le budget 2021 ne peut faire l’impasse sur l’urgence climatique et reporter encore les travaux relatifs à l’aménagement des voies cyclables et des aires de covoiturage multimodales. L’ensemble des bâtiments départementaux doivent faire l’objet d’une rénovation énergétique et nous devons redoubler d’effort dans la préservation de la biodiversité et la préservation de l’eau.
Le logement, enfin, doit être notre priorité : un habitat rénové bien sûr mais aussi innovant. Nous appelons à soutenir les projets d’habitat inclusif adapté aux personnes âgées et en situation de handicap et à développer les logements accessibles aux étudiants et aux jeunes.

Le Président du Département annonce un plan de soutien à l’investissement à destination des communes. Nous nous opposons à cette conception : ces 15M€ répartis sur trois ans doivent soutenir les territoires. Et le financement doit être accessible tant aux collectivités locales qu’aux acteurs privés, notamment associatifs, qui mènent des projets innovants et structurants pour l’avenir de la population et des territoires : soutenons, par l’investissement, leurs projets en faveur des mobilités douces, du logement des personnes âgées et en situation d’handicap, de l’amélioration du cadre de vie des étudiants.

Par ailleurs, il ne saurait être question de saupoudrage : ce fonds doit s’inscrire dans les politiques publiques menées par le Département. Un cahier des charges doit être élaboré, par l’ensemble des commissions afin de prioriser les projets qui pourront faire l’objet du financement. Ainsi, ces 15M€ pourront-ils utilement soutenir l’ambition de transition écologique et sociale.

Sans un engagement fort du Conseil départemental à développer sa capacité d’accompagnement des personnes les plus fragiles d’une part, et à investir dans des projets innovants, solidaires et écologiques d’autre part, le Dé
partement du Maine-et-Loire ne sera pas à la hauteur des enjeux que notre société doit relever."

(1) Le groupe l'Anjou en Action est composé de :
- Jocelyne Martin, Conseillère départementale – Canton Doué-la-Fontaine
- Bruno Cheptou, Conseiller départemental – Canton Doué-la-Fontaine
- Fatimata Amy, Conseillère départementale – Canton Angers 3
- Didier Roisné, Conseiller départemental – Canton Angers 3
- Marie-Hélène Chouteau, Conseillère départementale – Canton Angers 4
- Jean-Luc Rotureau, Conseiller départemental – Canton Angers 4
- Sophie Foucher-Maillard, Conseillère départementale – Canton Angers 5
- Jean-Luc Poidevineau, Conseiller départemental – Canton Angers 5
- Marie-France Renou, Conseillère départementale – Canton Angers 7
- Grégory Blanc, Conseiller départemental – Canton Angers 7
- Brigitte Guglielmi, Conseillère départementale – Canton Ponts-de-Cé
- Jean-Paul Pavillon, Conseiller départemental – Canton Ponts-de-Cé


Article du 22 janvier 2021 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI