Saumur-Nord. Anne-Laure Blin questionne le gouvernement sur la réouverture des universités

Ce mardi 19 janvier 2021, la députée Les Républicains de la troisième circonscription de Maine-et-Loire (Saumur-Nord), Anne-Laure Blin, a interpellé le gouvernement en la personne du Premier ministre Jean Castex. A l'occasion d'une question au Gouvernement, elle demande la réouverture dans les plus brefs délais des universités.

La députée de Maine-et-Loire, Anne-Laure Blin


"Monsieur le Premier Ministre,
Notre jeunesse est notre avenir. Et aujourd’hui c’est leur avenir qui est entre nos mains. La crise sanitaire dure depuis plus de 10 mois. Bien évidemment cette période est compliquée pour tous les Français. Mais il semble aujourd’hui nécessaire que vous entendiez que nos jeunes, nos étudiants sont dans une immense détresse. De jour en jour, les difficultés augmentent pour nos jeunes et leurs familles : tant au niveau psychologique que économiques. Votre seule réponse à l’heure actuelle est la mise en place des cours à distance sauf pour les 1ères années à compter de la fin du mois... Mais Monsieur le Premier Ministre, jamais une plateforme ne pourra se substituer aux échanges humains, aux travaux en petits groupes !

Imaginez-vous, savez-vous seulement, qu’ils passent de cours en ligne en cours en ligne, d’« apéros zoom » à « apéro zoom », l’écran d’ordinateur étant devenu leur unique horizon ?! Ces choix engendrent une dévaluation des formations et donc des diplômes qui seront délivrés demain. Sans compter tous ceux qui resteront sur le bord du chemin… L’emploi des jeunes diplômés est fortement affecté et d’autant plus inquiétant : même les jeunes issus de très bonnes formations ne sont pas épargnés (6 mois après l’obtention de leur diplôme plus de 45% d’entre eux sont encore au chômage ! - quand ils n’étaient que 25% en 2018).

La reprise des cours mais également la professionnalisation de nos cursus universitaires est une nécessité vitale pour la relance de notre pays. Redonner un cap à ces générations qui ne doivent pas être sacrifiées est un impératif Il en va de leur avenir. La France a besoin d’eux. Entendez-les. Monsieur le Premier Ministre ré-ouvrez nos facs !"


"Ce n'est pas une génération sacrifiée"

C'est Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation qui lui a répondu. Elle indique : "Il n'y a aucune volonté de la part du gouvernement de maintenir les étudiants à distance. C'est ce qui se passe dans la quasi totalité des pays de monde. [...] Nous devons regarder quel sera l'impact de la reprise des étudiants, du brassage dans les établissements. Nous préférons annoncer des choses qui pourront être pérennisées plutôt qu'annoncer le grand retour de tous les étudiants pour refermer dans quinze jours. Il n'y a rien de pire que le "stop and go" pour une continuité pédagogique. [...] Nous devons arrêter de dire qu'ils sont la génération sacrifiée, ils ne sont pas sacrifiés. Parce que nous avons mis en place l'aide à l'embauche des jeunes diplômés avec plus de 70% d'entre eux en CDI. Parce que nous avons soutenu l'apprentissage, cette année nous avons même plus d'apprentis que l'an dernier. Nous avons maintenu les examens qui étaient nécessaires en présentiel et leurs enseignant sont en permanence derrière les écrans et maintiennent du lien avec eux."


Article du 20 janvier 2021 I Catégorie : Politique

 


5 commentaires :


Commentaire de François-Marie Arouet 20/01/2021 17:55:43

Bravo, Madame Blin ! Le sort réservé à nos étudiants est scandaleux. Ils n'ont plus de contacts avec leurs profs qu'à travers la visioconférence qui connaît pas mal de défaillances. La visioconférence est surtout faite pour les profs nuls qui ne veulent pas s'emmerder et qui seront payés autant qu'en présentiel, pénards dans leurs pantoufles. Nos étudiants sont sacrifiés, isolés, coupés de leurs copains, sans même pouvoir aller au cinéma, au restaurant ou au bistrot.



Commentaire de ras le bol 21/01/2021 06:57:07

Ras le bol d'entendre que les jeunes sont une génération sacrifiée ; si ils ne sont pas capables de se restreindre pendant 1 an sans sorties au resto ou au bar c'est dramatique..ils sont des enfants gâtés et font un caprice à la moindre restriction.Cette génération ne s'est pas privée pour voyager avant le confinement alors patience et solidarité la vraie génération sacrifiée est celle des jeunes de 18 à 20 ans venus se faire tuer ou combattre pour notre liberté !!!



Commentaire de prof 21/01/2021 08:33:55

sujet du jour. si notre pays entrait en guerre demain,quel comportement de notre jeunesse. vous avez deux heures. merci



Commentaire de Bien dit "ras le bol" 21/01/2021 09:28:58

Elle vit sur quelle planète Mme Blin? Elle ne sait pas que le virus circule encore plus activement avec les nouveaux variants? Les jeunes peuvent supporter des contraintes, c'est même un bien qu'ils apprennent à faire des efforts pour eux-mêmes et pour la collectivité. Quel est ce monde du chacun pour soi en période de pandémie?



Commentaire de François-Marie Arouet 21/01/2021 10:42:35

Les réactions sur ce sujet prouvent une fois de plus que la France est un pays de vieux qui n'a plus qu'une seule politique : sauver les vieux coûte que coûte au préjudice des générations qui suivent. Je suis un vieux et, s'il y a un choix à faire, je choisirai le salut de mes petits-enfants en espérant qu'ils aient une vie aussi convenable que celle que nous, générations de l'après-guerre, avons eue. Quand on voit déjà la France qu'on va leur laisser...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI