La chronique du jeudi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque jeudi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


Mon oncle Franck (disponible sur Amazon Prime Video)

En 1973, Beth, encore adolescente, quitte sa campagne natale pour aller étudier à l’Université de New York où enseigne son oncle Frank, un professeur de littérature réputé. Elle découvre rapidement qu’il est homosexuel et qu’il partage sa vie depuis longtemps avec son compagnon Wally ; une relation qu’il a toujours gardée secrète. Mais le jour où Mac, le patriarche grincheux de la famille, qui l’a toujours mis plus bas que terre, décède subitement, Frank est contraint de retourner auprès des siens afin d’assister aux funérailles. Durant le trajet, accompagné de Beth, il doit confronter les fantômes de son passé, et va se retrouver contraint de regarder sa famille en face quand son secret sera révélé.

Un film à la fois touchant, poignant, drôle, tendre, sincère et intelligent. Une ode à l’acceptation de soi, tel que l’on est, sans se plier aux dictats de la famille ou de la société. L’action se déroule dans les années 70, et il est effarant de constater que les mentalités n’ont pas tant évolué, que l’homophobie et le rejet sévissent toujours aussi impunément. L’histoire de Franck (brillamment interprété par Paul Bettany) est bouleversante. Le lien entre lui et sa nièce, Beth (incarnée avec justesse et retenue par Sophia Lillis) est particulièrement touchant. L’amour inconditionnel qu’elle lui porte, sa tolérance et sa compassion en font une adolescente particulièrement attachante. Tous les personnages sont intelligemment dépeints, et bien incarnés. La réalisation épurée et la lumière un peu jaunie nous plongent parfaitement dans l’époque.

Brothers - Deluxe remastered 10th anniversary (The Black Keys)

Pour célébrer ses dix ans, l’album vient d’être réédité, remasterisé, et gratifié de trois titres inédits : Keep My Name Outta Your Mouth, Black Mud Part II et Chop and Change (paru sur la BO de "Twilight : Eclipse"). Récompensé d’un award et classé deuxième meilleur album de l’année 2010 par le magazine Rolling Stone, Brothers a rencontré un franc succès commercial. Un succès notamment dû aux singles Tighten Up et Howling For You, également souvent utilisés dans la publicité. Grosses basses, puissantes guitares électriques, effets wah wah, clavecin... les deux comparses de The Black Keys ne se sont rien interdit sur ce projet aux multiples influences : pop, rock, blues, soul et même hiphop.

Je pense avoir découvert le groupe en bande originale d’une série que je regardais (sans me souvenir laquelle, je pencherais plutôt vers Sons Of Anarchy ou Peaky Blinders). J’ai particulièrement apprécié cet album, et c’est avec grand plaisir que je me suis replongé dedans via cette réédition. On enchaîne les titres sans en passer un seul tant la qualité est au rendez-vous sur chacun. Un album très travaillé, incontestablement intemporel.

Les liens sacrés (Manu Key – éditions Faces Cachées)

Manu Key, son nom est connu, son visage aussi. Mais moins son histoire, sa personne. Homme de l’ombre (« aux pensées sombres » ?) respecté de ses pairs, son récit est une plongée dans les coulisses du légendaire collectif Mafia K’1 Fry. De sa genèse à l’explosion d’artistes devenus des tauliers du rap français (Kery James, Rohff, Rim’K...). Tout en suivant le parcours d’un gars qui voulait juste rapper, sans prétention ni ambition particulière, un gars à l’écoute et écouté. Sans jamais se mettre en avant, sans rien s’approprier ni réclamer, son influence dans ce qu’a été et est devenu le rap français est incontestable. C’est aussi le récit d’une vie, avec des accomplissements personnels, des rêves qui se réalisent, mais aussi des échecs, et un mauvais sort qui semble parfois s’acharner. C’est une histoire d’amitié – chaque apparition de DJ Mehdi s’accompagne d’un pincement au cœur – une histoire de destins croisés (Oxmo, Sages Po, Fonky Family, La Cliqua, Rocé...), une histoire de « liens sacrés ».

Cette lecture a été pour moi une plongée nostalgique dans ma jeunesse, mon adolescence. De cette époque, ou moi-même j’enregistrais mes raps avec un poste à cassette, cultivant le secret espoir de percer un jour. De cette époque de délires, d’insouciance, où l’amitié semblait immortelle. Au fil des pages, la musique m’a accompagné. J’ai découvert, émerveillé, quelques morceaux. Redécouvert certains. Et j’ai eu envie de réécouter tout Kery James (Nuage de fumée, Thug life, Si c’était à refaire...), Intouchable (Il est bien temps, Je ne dors plus...), Rohff (Génération sacrifiée, R.O.H.F.F, Qui est l’exemple...) mais aussi 113, Karlito, les albums de la Mafia et les compils Street Lourd, bien évidemment Manu Key (Dans nos têtes dans nos cœurs, Le prix à payer, Manuscrit...), et surtout LE titre emblématique de la Mafia K’1 Fry, le désormais classique Pour ceux. Un beau voyage dans le temps, avec des émotions partagées, des sourires déclenchés, et des étoiles dans les yeux qui les font briller de douce nostalgie.

Le conseil bonus : 60 minutes avec Kheiron sur la chaîne Youtube de Kheiron : https://www.youtube.com/watch?v=Xwmx1A5M6Yg&list=PLJbZUMTF8IHYEktCQOrSPlT6wxiidxLH5

A propos d'Anthony Bussonnais :
Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

(1/) Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021

- 14/01/2021



Article du 21 janvier 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI