COVID. Trois cas du variant britannique détectés dans le choletais

Une famille résidant au Royaume-Uni venue passer les fêtes de fin d’année dans la région de Cholet était contaminée au variant britannique du coronavirus.


Plusieurs cas du variant britannique ont été détectés en France ces derniers jours, à Marseille notamment, mais aussi en Ile-de-France ou encore à Lille. Selon l'ARS (Agence Régionale de Santé), « c'est un variant plus contagieux que la souche du coronavirus initiale. Une enquête nationale a été lancée, sous l’égide de Santé publique France, pour faire une « première cartographie » de ce variant, en analysant tous les tests positifs de jeudi et vendredi derniers. »

Le variant détecté aussi à Cholet


« Une famille résidant en Angleterre est venue passer des vacances en famille pour les fêtes de Noël dans la région de Cholet. Plusieurs membres de la famille ont été testés positifs au Covid-19 et se sont isolés », a indiqué l’ARS dans un communiqué de presse ce lundi 11 janvier. « Des analyses complémentaires ont été envoyées au Centre national de Référence, dont les résultats confirment, pour 3 membres de la famille, la présence du nouveau variant anglais », selon la même source.
« La famille, compte tenu des symptômes précoces, s’est isolée à domicile et n’a participé à aucun rassemblement », mais, malgré ces précautions, « les grands-parents, chez qui la famille a été hébergée, ont été contaminés », souligne l’ARS.
L’un des grands-parents a même « dû être hospitalisé au centre hospitalier de Cholet, dans une chambre seule au sein d’une unité spécialement dédiée à l’accueil des patients atteints ou suspects du Covid-19 », ajoute l’agence.
L’ARS indique avoir préconisé, « à titre de précaution, le dépistage des patients de l’unité et des professionnels ayant pris en charge le patient du 29 décembre au 5 janvier inclus. Ce dépistage est en cours », précise-t-elle.
Du côté de l’hôpital de Cholet, c'est la sérénité par rapport à la gestion de cette situation : « toutes les mesures d’isolement ont été prises à la fois par la famille touchée par le Covid-19 et l’hôpital ».


Article du 12 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de François-Marie Arouet 13/01/2021 12:17:52

Il faudrait cesser de parler du variant "anglais" sans préciser qu''il est ainsi nommé, non pas parce qu'il est anglo-saxon, mais parce que ce sont des chercheurs anglais qui l'ont trouvé. J'ai entendu des crétins européistes dire que Dieu punissait les Anglais pour le Brexit... La vérité est que les Anglais ont des chercheurs qui trouvent et que la France a des chercheurs qui passent leur temps sur les plateaux de télévision.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI