Chronique : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque semaine, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle l'auteur saumurois Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...). De quoi occuper les longues journées et soirées de confinement (1).


Hunters (disponible sur Amazon Prime Video)


En 1977 à New York, une bande de chasseurs de nazis, menée par Meyer Offerman (interprété par Al Pacino), découvre que des centaines de gradés du régime déchu vivent incognito parmi eux, et complotent pour instaurer un Ive Reich aux États-Unis. L’équipe très hétéroclite de Hunters se lance alors dans une sanglante quête visant à faire traduire ces criminels en justice, et à contrecarrer leur projet de génocide.

Dans un univers un peu à la Tarantino, très inspiré des films des années 70, mêlant le loufoque à la violence, avec des personnages volontairement caricaturaux, cette série détone. Les comédiennes et comédiens campent tous à merveille leur rôle, et Al Pacino, fidèle à lui-même, est impeccable. L’humour est omniprésent, mais Hunters touche aussi souvent par son propos, et nous émeut même parfois. Notamment de par les flashbacks illustrant le passé des personnages, leur trajectoire, leur captivité dans les camps de concentrations. Une série pas comme les autres, et c’est tant mieux.

Grand Médine (Médine)

Pour son septième album, le rappeur originaire du Havre revient fort. Celui que les plus jeunes ne connaissaient peut-être que pour ses story Instagram (qui déchirent), celui que les politiques (et certains médias) ont souvent stigmatisé, même boycotté et censuré, celui qui n’a jamais renié qui il était, qui a toujours tout assumé, et qui a tracé sa route sans s’arrêter, signe un album qui témoigne de son évolution. Car Médine, et ses 37 balais, livre un projet complètement ancré dans son époque, et pose sa voix avec une facilité impressionnante sur les différentes productions de son nouveau projet. Qu’il chantonne, comme sur À l’essentiel, ou qu’il rappe salement, comme sur FC Grand Médine. Roi de la punchline (« on n’ouvre pas la porte du vivre ensemble avec une clé d’étranglement » HLM Grand Médine), le rappeur réunit autour de lui Hatik, Koba LaD, Soso Maness, Rémy... et plus étonnement Big Flo et Oli, et ses propres enfants (Barbapapa). La plume de Médine, fidèle à lui-même, reste incisive, notamment sur le nouvel Enfant du destin, quiévoque le triste sort des Ouïghours à travers celui de Sara.

J’avais découvert Médine en 2004 avec Boulevard Auriol (que j’écoute toujours les yeux humides), pendant un temps il m’avait un peu perdu, avec cet album nous voilà réconciliés.

13 à table (7ème édiditon, Les Restos du Coeur – éditions Pocket)

Depuis 2014 est édité ce recueil annuel, dont les six premières éditions ont permis de distribuer près de 4.5 millions de repas. Cette nouvelle mouture réunit 15 plumes (dont Olivia Ruiz, Philippe Besson, Franck Thilliez et Leïla Slimani) qui abordent avec leur univers le thème du premier amour. Que ce soit l’amour porté à une star déchue, premier émoi cinématographique. Celui interdit, incompris des autres qui jugent sans connaître. L’amour de jeunesse, jamais oublié, emprunt de nostalgie. Celui envers une amie fidèle. Celui à sens unique. L’amour volé. L’amour toxique. Ou l’amour qui joue des tours.

Ça se lit très facilement. D’une traite ou par intermittence. Certains textes sont totalement différents, mais il est drôle de voir comme d’autres se ressemblent. Un livre à offrir et à s’offrir.

LE CONSEIL BONUS : Dans la légende, présenté par Sébastien-Abdelhamid, sur la chaîne Youtube de Clique TV. https://www.youtube.com/playlist?list=PLAo5WPr3qmh...

A propos d'Anthony Bussonnais :
Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

(1/) Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
- 03/12/2020

- 10/12/2020

- 17/12/2020


Article du 23 décembre 2020 I Catégorie : Culture

 


2 commentaires :


Commentaire de Vlady Boissin 23/12/2020 17:41:24

Anthony vous aviez raison , enfin de compte la culture ça va être un DVD chez soi , lire un livre chez soi , écouter de la musique chez soi...Certes c est pas mal , mais adieu le spectacle vivant , les films sur grand écran , allez voir une oeuvre d art dans un musée....Ca va devenir mortifère , nombres de compagnies , de théâtres , de cinémas vont cesser définitivement leurs activités. La culture de demain c est la FNAC et consort...Quelle tristesse.



Commentaire de Allons Vlady Boissin... 29/12/2020 12:51:42

Pas de pensées noires. Il faut croire en l'avenir. Le virus sera vaincu et nous retrouverons nos spectacles avec d'autant plus de plaisir. Encore un peu de patience et le cours de la vie reprendra.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI