Littérature. Les histoires insolites du douanier Raymond Froumenty racontées en livre

Le saumurois d'adoption Raymond Froumenty vient de sortir son second livre. Après "Paul et Léa", sorti en juillet 2018, le retraité propose désormais « Histoires insolites d'un douanier au XXe siècle ». Ce livre, prochainement disponible en dédicace à la Galerie Hémisphère, raconte les propres histoires et anecdotes de celui qui a été douanier durant 30 ans.

Raymond Froumenty


De 1965 à 1995, l'ancien douanier Raymond Froumenty, saumurois d'adoption, en a, de son propre aveu, vu des vertes et des pas mures. Il nous les conte dans son livre « Histoires insolites d'un douanier au XXe siècle », une idée qui lui vient de son cadre familial : « Mon petit fils a été blessé durant 3 semaines et ne pouvait rien faire. Il m'a alors demandé de lui raconter quelques histoires de ma vie en tant que douanier. Cela m'a alors donné l'idée de publier cela sous forme de livre ». En effet, les anecdotes de celui qui a été en poste à la frontière suisse puis espagnole sont parfois croustillantes. On peut retrouver, par exemple « l'histoire de deux prostituées avec une voiture remplie de tabac, à la frontière genevoise, qui m'ont accusés ensuite de leur avoir réclamé un pot de vin, ce qui est faux bien entendu. »

Les valeurs de l'ovalie

Né à Agen en 1948, Raymond Froumenty est avant tout un passionné de rugby. Il déclare : « Je me suis rendu compte, à la relecture de mon livre, que je parlais énormément de rugby. Ce sport a été très important pour moi tout au long de ma vie, l'école de rugby m'a inculqué des valeurs comme l'empathie, qui sont fondamentales pour moi. » Ainsi, il n'était pas qu'un simple douanier, : « Un jour, alors que j'étais en poste dans les Pyrénées, il y a eu d'énormes avalanches. Nous avons alors du fermer le poste pour secourir les gens qui étaient pris dedans. »

L'uniforme et la rigueur

De plus, l'homme exerçait en uniforme, et reconnaît volontiers qu'il ne s'agit pas là d'un « paravent à la vertu », ce qui peut faire écho aux événements actuels. Celui-ci complique même la tâche : « L'uniforme exige plus qu'il n'autorise. L'exercice est alors plus difficile, car il y a une vraie rigueur qui nous est imposée. N'oublions pas que la douane relève de l'administration fiscale ».

Une reconversion compliquée

Cet ouvrage, teinté d'humour, revêt également une parure historique. En effet, il ne s'agit là d'un métier qui « n'existe plus vraiment », du moins de la manière dont il exerçait. Assurément, tout a changé avec la mise en place progressive des accords de Schengen dans les années 1990. Il nous explique : « On a fermé du jour au lendemain, sans que l'on me propose quoi que ce soit pour me réorienter. Ma reconversion a alors été difficile. J'ai entrepris des études juridiques à Toulouse, et j'ai fini par travailler à la sous-préfecture de Saumur », lieu où il vit depuis désormais 25 ans.

Une dédicace à Hémisphère « probablement au printemps »

Pour fêter la sortie de son livre, l'auteur devait assurer une séance de dédicaces à la Galerie Hémisphère des Caves Louis de Grenelles, le samedi 19 décembre. Néanmoins, « à cause du confinement, l'impression et la distribution ont pris beaucoup de retard. Nous ferons alors ça dès que la situation sanitaire le permettra, probablement au printemps. »

En attendant, vous pouvez d'ores et déjà acheter le livre sur Internet, sur Librinova, Decitre, Cultura ou la Fnac, au prix de 15,90€.


Article du 13 décembre 2020 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI