Maine-et-Loire. Selon le syndicat de la police nationale "les policiers sont désabusés"

Dans un communiqué, la section départementale de Maine-et-Loire du syndicat de police Alliance, réagit à la mise en détention provisoire de deux policiers dans l'affaire du producteur de musique frappé par plusieurs agents des forces de l'ordre. Le syndicat estime que les policiers sont fatigués et désabusés.


Dans un communiqué, la section départementale de Maine-et-Loire du syndicat Alliance Police Nationale réagit suite au placement en détention provisoire de deux policiers parisiens dans l’affaire Michel Zecler, l’homme filmé en train de se faire frapper par plusieurs agents de police. Il indique « c’est la goutte d’eau qui fait déborder la coupe qui était déjà pleine d’un ras le bol et d’un matraquage permanent des policiers depuis de nombreuses années. La société est incontestablement de plus en plus violente et les policiers sont les premiers à le constater et à le dénoncer régulièrement. Là où 300 agressions physiques par jour étaient constatées il y a 10 ans, on dépasse aujourd’hui 700 agressions physiques quotidiennes sans que cela ne semble émouvoir personne. »

Des policiers victimes des violences

Si les violences augmentent selon le syndicat de police, les agents en sont selon lui victimes : « Non seulement les policiers constatent l’augmentation de la violence mais ils la subissent. Chaque jour en France, 30 de nos collègues sont blessés. A chaque manifestation, des dizaines de policiers ou gendarmes sont victimes d’agressions physiques et pourtant nous répondons présents pour sauver la démocratie. » Dans un contexte de vote et de contestation contre la loi de sécurité globale Alliance reproche également l’affichage des policiers. « Chaque jour, des policiers sont reconnus, identifiés et mis en pâture sur les réseaux sociaux. Alliance Police Nationale CFE CGC dénonce systématiquement ces agissements car nos collègues, leurs conjoints, leurs enfants sont menacés comme cela a été le cas il y a quelques semaines à Angers où l’un de nos collègues a vu sa photo être publiée sur le réseau « SNAPCHAT » avec des individus prêts à payer pour obtenir son nom et son adresse personnelle… »

« Les policiers sont désabusés »

Le syndicat policier fait état d’une fatigue et d’une usure des forces de l’ordre. « Les policiers sont les derniers remparts d’une société qui part en vrille mais attention, nous n’en pouvons plus de risquer notre vie pour finir en détention provisoire simplement pour calmer les clameurs politicomédiatiques d’une minorité d’agitateurs. Au moment des attentats, les policiers étaient des héros pour beaucoup et d’ailleurs nous avons payé un lourd tribut avec des morts dans nos rangs, assassinés, égorgés… Pendant des mois et des mois de manifestations « gilet jaune », l’Etat a laissé la France à la merci de voyous qui cassaient tout, des vitrines aux policiers. Chaque samedi, nos collègues laissaient leur famille pour aller à l’abattoir se faire lyncher dans toutes les rues de France et on ose parler de violence policière alors que des centaines de policiers ont été blessés. […] les policiers sont désabusés ! »

La situation dans le Département

Sur le Maine et Loire ces dernières semaines les policiers qui assurent le 17 police secours de jour comme de nuit à Angers sont régulièrement « accueillis à coup de mortier dans les cités ; nos collègues de la BAC Angers doivent presque tous les jours être auditionnés parce que des individus auteurs d’infractions, souvent connus et récidivistes, mettent en doute l’interpellation dont ils ont fait l’objet » assure Alliance Police Nationale. Et de préciser : « A Cholet, nos collègues sont toutes les semaines pris à partis lorsqu’ils entrent dans les quartiers sensibles. A Saumur, les policiers sont si peu nombreux qu’il devient dangereux de travailler et de ne faire qu’un simple contrôle. Sur tous les département 49, les enquêteurs sont submergés de dossiers : un nombre incroyable de plaintes inutiles servant uniquement aux statistiques ou aux assurances, empêchent trop souvent nos collègues de passer le temps qui devraient être consacrés aux dossiers plus importants pour répondre aux attentes de victimes. » Le syndicat conclut sur la situation départementale en indiquant que « à Angers, Cholet ou Saumur, nos collègues primo intervenants des brigades sont pris à parti physiquement sur près d’une intervention sur deux… C’est ça le quotidien, c’est ça la réalité ! »

Pour un meilleure prise en compte des policiers

Pour conclure le syndicat policier de Maine-et-Loire estime qu’il faut « augmenter les moyens humains et matériels des forces de l’ordre, c’est une nécessité. » Même si selon lui « le fond du problème est ailleurs, le fond du problème est sociétal, il est politique… La société ne peut plus agir en écoutant les casseurs, les blacks blocs, certains médias qui attisent les braises en permanence, l’extrême-gauche et tous ceux qui sont systématiquement contre tout… Il faut arrêter l’angélisme et réprimer sévèrement celles et ceux qui parmi nos citoyens ne respectent plus rien et commettent impunément des infractions chaque jour. Le chef de l’Etat doit être le garant des équilibres démocratiques – Il ne peut pas appeler Michel ZECLER, condamner nos collègues avant l’enquête, et ne pas appeler personnellement les 98 policiers qui ont été lynchés et blessés par des voyous sous les caméras des journalistes (qui pourraient d’ailleurs être poursuivis pour non-assistance à personne en danger) le samedi 28 novembre dernier. »


Article du 02 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Pasquinel 02/12/2020 17:18:01

Le problème réel est le suivant:la constante non application des lois. La loi est constamment sous appliquée, car pas de place en prison ou la. Mansuétude de certains magistrats, avec des rappels de rappels de rappels à la loi... Les mis en cause rient et se demandent de fait si les forces de l ordre outre passent leurs droits, car au bout il n y a rien... Ou si peu. De fait le pauvre conducteur qui n'a pas. Mis. Sa ceinture sera sanctionné avec plus de sévérité !



Commentaire de JEAN PIERRE BOIS 02/12/2020 17:36:08

Il faut soutenir notre police , notre gendarmerie . Dans la police où les salaires ne sont pas attrayants , des personnes qu on envoie au "casse pipe" sans formation , plus de vie de famille etc...Nombreux (trop) de policiers blessés voir même morts sur le terrain. MAIS malgré tout cela le matraquage de ce producteur n a aucune circonstance atténuante....Il faut que la police fasse le ménage dans ses rangs. Plus de policiers racistes ne doivent exercer , il y en a comme chez les enseignants , les infirmiers , chez tout les fonctionnaires , Radiation à vie



Commentaire de Policiers coupés de la population 02/12/2020 17:49:25

La population peut comprendre le problème des policiers mais comment y adhérer quand d’un coté on constate leur inefficacité dans les zones de non droit et leur intransigeance zélée lorsqu’il s’agit de verbaliser un brave père de famille qui est à cent lieues de faire le même délit. Pourtant on ne demanderait qu’à être en phase car le problème est grave pour la nation et nous sommes tous concernés.



Commentaire de Oscar+ 02/12/2020 18:52:47

Citoyen lambda, j’en ai assez qu’il y ait deux poids deux mesures et que ce soit toujours les mêmes qui payent ! Pendant les confinements, facile de verbaliser monsieur ou madame tout le monde dans la rue... mais pour aller voir dans les zones dites sensibles... il n’y a plus personne ... au nom de la paix sociale !!! Et c’est valable dans beaucoup de domaines !!! Alors que les forces de l’ordre s’occupent en priorité des vrais délinquants qui pourrissent la vie des citoyens plutôt que de verbaliser pour faire du chiffre ... et que la justice condamnent ces mêmes délinquants non pas à des



Commentaire de Fleur 02/12/2020 21:28:57

Mes pôvres petits... Apprends à Respecter celui qui te Respecte. Le problème ne tient qu'en cette phrase. Celui qui pouvait rassembler Peuple et FO vous le laissez partir (Secrétaire général syndicat VIGI) https://www.youtube.com/watch?v=LL-jx5alSCM. Celle qui pouvait rassembler vous l'avez laisser "suicidée". Maggy... "suicide"... incinérée 4 jours plus tard.... Un corbillard qui part seul sur une petite route de campagne... https://www.youtube.com/watch?v=mEDox4YnBZM



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI