Pays de la Loire. Christelle Morançais : « Ne touchez pas à l’apprentissage, je vous en supplie ! »

La présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a adressé un "cri du coeur" afin d'alerter sur ces craintes quant à une potentielle baisse des budgets des centres de formation des apprentis.

 

 


« Ne touchez pas à l’apprentissage, je vous en supplie ! »
Voici le « cri du cœur et de colère » lancé par la présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais auprès du gouvernement. Une réaction qui fait suite au fait que la majorité envisage de réduire de 6 % le budget des Centres de formation des apprentis. « Au moment où il (NDLR : le Gouvernement) envisage d’amputer le budget des CFA, et alors même que le nombre d’apprentis n’a jamais été aussi élevé en France (environ 33 000 en Pays de la Loire). » La présidente de Région s’inquiète de l’avenir de l’apprentissage et s’adresse au premier ministre en souhaitant que les Régions récupère cette compétence : « L’apprentissage est le plus court chemin vers l’emploi : pourquoi l’affaiblir au moment où les jeunes en ont le plus besoin ? C’est une double peine inacceptable ! Mais la critique pour la critique n’avance à rien. Aujourd’hui, je fais une proposition simple au Premier ministre : redonnez aux Régions la compétence en matière d’apprentissage que l’Etat leur a retirée. Il n’existe pas d’alternative crédible pour offrir à tous nos jeunes, partout sur les territoires, la chance d’emprunter cette voie d’excellence. Seul l’intérêt de notre jeunesse doit primer. »


Article du 17 novembre 2020 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :


Commentaire de Uncle Jack 18/11/2020 04:34:40

Oui et merci, je vous souhaite de réussir, ou contourner le refus probable du gouvernement ! L apprentissage est bon pour l emploi mais aussi pour la cohésion sociale par l insertion. Exemples d excellence et de réussite les compagnons du devoir, ou les compagnons d Emmaüs L apprentissage redonne la confiance en soi



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI