Évolution sanitaire : « les comportements ne doivent pas se relâcher »

Le Préfet de Maine-et-Loire, René Bidal, a communiqué ce jour les derniers chiffres de l’épidémie. Il a joint à ces messages quelques recommandations et avertissements quant à la conduite à tenir au vu de l’évolution de l’épidémie de Covid-19.

René Bidal, préfet de Maine-et-Loire.


Pour permettre l'inflexion réglementaire qui est espérée par tous dans les prochaines semaines, il faut que les indicateurs et la pression des admissions hospitalières dans les services de médecine, d'urgence et de réanimation baissent. « Seul un respect général des préconisations actuelles permettra d’alléger dans les meilleurs délais les contraintes du confinement et ses retombées sur le tissu social et économique », selon le préfet de Maine-et-Loire, René Bidal. « Nous devons rester collectivement mobilisés et déterminés à respecter et à faire respecter autour de nous le confinement, mais aussi le délai de 7 jours d’isolement pour les personnes positives et les « cas contact » qui sont dans l’attente des résultats de confirmation. » Selon lui il est primordial de respecter les différentes mesures pour éviter la propagation du virus qui a de « lourdes de conséquences pour de nombreuses filières économiques », mais aussi pour la sécurité sanitaire.

Pas de relâchement

S’il a été demandé à chacun de faire des efforts depuis de longs mois maintenant, il semble selon le préfet de Maine-et-Loire que l’on ne soit pas au bout de nos peines. « Le pic de cette deuxième vague est encore devant nous dans les jours prochains. » Il positive toutefois en ajoutant que « l'espoir d'une rapide accalmie de la circulation du virus demeure possible, si les mesures sont strictement respectées. » René Bidal tient également à souligner que les mesures ont été globalement respectées par la « grande majorité » de la population. Des contrôles renforcés sont également à prévoir en Maine-et-Loire : « Ce n'est pas l'effet psychologique d'un hypothétique, mais encore lointain vaccin qui doit nous inciter au relâchement. C’est pourquoi j’ai donné des consignes aux forces de l’ordre et à la Direction départementale de la Protection des Populations pour renforcer les contrôles, notamment pour les week-ends à venir, et appliquer les sanctions prévues par la loi. »

Les chiffres en Maine-et-Loire



- Le taux d'incidence correspond au nombre de tests virologiques positifs pour 100.000 habitants sur une semaine. Il est calculé, à l'échelle départementale, de la manière suivante : 100 000*nombre de cas positif)/population.
- Le taux de positivité correspond au nombre de personnes testées positives sur une semaine. Il est calculé, à l'échelle départementale, de la manière suivante : 100*nombre de tests positifs)/nombre de tests réalisés.



Article du 10 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de laboratoire 10/11/2020 17:00:18

je n'y comprend rien dans ce tableau de chiffres on dirait les résultats d e ma prise de sang



Commentaire de Superdeg 10/11/2020 17:06:44

La colonne nbre de malades, de décès, de positifs ce seraient plus causant, il a du faire l'ENA ce préfet, un bon technocrate,



Commentaire de mamie kiki 10/11/2020 17:43:57

il est vrai que ce tableau est étrange : pas de date? Et jamais les mêmes repères... Quid des personnes hospitalisées, de celles en réanimation, des décès, et surtout des retour à domicile...



Commentaire de Mon dieu !!!!! 10/11/2020 19:02:34

La colonne de droite est la tension normale d'un elu en sommeil , et celle de gauche est le nombre de gamma après un bon repas .......voilà voilà .....



Commentaire de airpur49 11/11/2020 07:17:35

Catastrophique à tous les niveaux cette gestion de la pandémie. En classe de CM2, on apprend que quand on donne des statistiques, il faut bien une période de référence... Monsieur le Préfet serait-il déjà parti ou ce sont ses services qui sont en télétravail...



Commentaire de docteur raoult 11/11/2020 11:27:20

je sais mème pas si le préfet peu lire ce tableau. Ont ce moque des français publier un tableau comme celui çi sait révélateur du camouflage d'infos que l'on nous imposent depuis le début



Commentaire de Tolérance zéro toujours d'actualité 12/11/2020 09:43:04

Un tableau à 2 colonnes sans une ligne pour la préfecture du département. Alors que des avions privées déposent des malades du covid à Angers. Certainement parce que c'est un pôle hospitalier avec les compétences pour traiter efficacement ce virus invisible. Les déplacements sans motifs légitimes et avec des excuses bidons sont certainement la cible de contrôles avec sanctions.



Commentaire de Jourdaine 14/11/2020 13:12:00

On s'en fiche du nombre de positifs ! ce qui compte ce sont les décès ! et bien sûr jamais on ne donne leur âge, on préfèe mettre en avant un ou deux qui ont moins de 60 ans ! quand arrêterons nous de dire que c'est une épidémie gravissime (du moins en l'état du virus actuel)? qui va se vacciner contre une maladie qui tue peu ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI