Départementales 2021 : "Une nouvelle majorité au Département, c’est possible"

La campagne pour les élections départementales qui se dérouleront en mars 2021, en même temps que les Régionales, se lance. Le groupe de l'opposition au CD 49, "L’Anjou en action – solidaire, écologiste, citoyen" ouvre le bal. Son communiqué.


Rassembler

Notre société connait une mutation profonde et traverse une crise terrible. Dans ce contexte, d’autres politiques et une autre forme de gouvernance est nécessaire. Une gouvernance qui associe les habitants et les forces vives des territoires, aux décisions qui les concernent.
Les prochaines élections départementales ont lieu dans 5 mois.
Nous voulons construire collectivement ce projet nouveau et cette nouvelle majorité. Grégory Blanc explique que « le rôle du politique doit changer : pour agir juste, il faut de l’écoute et du dialogue ».
Nous voulons construire un projet de mandature solide, cohérent, chiffré.
Nous voulons associer toutes celles et tous ceux qui veulent un nouvel horizon mais aussi un autre fonctionnement plus proche des réalités, plus efficace.
Aujourd’hui, c’est le jour de lancement d’une grande démarche participative. Nous sommes réunis au coeur de ce département, à l’endroit où la Maine rencontre la Loire, où les eaux du baugeois croisent celles du segréen et du saumurois, là où nos territoires se relient.
C’est le symbole de notre ambition : proposer aux habitants un autre chemin pour « faire ensemble ».
Bruno Cheptou précise : « Nous sommes évidemment en discussion avec différents partis, mais notre démarche ne se construit pas autour des étiquettes. Notre objectif est bien de rassembler toutes celles et tous ceux qui veulent que les politiques changent et qui se reconnaissent dans ces 3 mots : solidaire, écologiste, citoyen. »

Co-construire

« Pendant 3 mois, nous allons déployer des outils pour coconstruire le projet de mandature, avec les habitants et les forces vivent », informe Bruno Cheptou.
« Dès aujourd’hui, complète Brigitte Guglielmi, nous lançons une plateforme participative (www.lanjouenaction.fr/agir-ensemble-projet-2021) grâce à laquelle l’ensemble des citoyens pourront partager leurs besoins et leurs idées, afin d’enrichir le projet de mandature ».
Nous organiserons également des ateliers collaboratifs et forums ouverts. Si le protocole sanitaire ne nous permet plus de nous rencontrer, nous prévoyons d’ores-et-déjà l’usage des outils numériques.
Nous irons, bien sûr, à la rencontre des habitants, et commencerons dès la semaine prochaine à proposer un questionnaire. « Ce questionnaire, précise Bruno Cheptou, nous permettra de recueillir l’avis des citoyens du Maine-et-Loire sur la qualité des politiques départementales et leurs attentes pour les prochaines années ».
A la fin de cette démarche, les mesures de notre programme seront proposées au vote.



Nous invitons donc toute personne qui souhaite participer à nous contacter à l’adresse suivante : contact@lanjouenaction.fr


Article du 04 octobre 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI