Thouarsais. Un nouveau projet de ferme éolienne à Irais/Availles-Thouarsais

Un projet de ferme éolienne sur les communes d'Irais et Availles-Thouarsais sera soumis à enquête publique du 21 septembre au 26 octobre. 7 turbines devraient être construites.


Il semblerait que les projets éoliens dans le Thouarsais aient le vent en poupe. Alors qu’une cinquantaine de mâts sont déjà installés sur ce territoire, il en reste encore plusieurs dizaines en projet. Des projets en cours d’installation ou ayant d’ores et déjà reçu les autorisations. Ces projets font généralement réagir les habitants. Ce qui ne semble pas pour autant freiner les porteurs de projets, puisqu’un nouveau dossier sera soumis à enquête publique du 21 septembre au 26 octobre. Le projet de ferme éolienne prévoit la construction de sept éoliennes sur les communes d’Irais et Availles-Thouarsais, sur le site de la Vallée Bourdet. Chacune de ces machines développera 3 megawatts pour une production maximale de 21 megawatts. Celui-ci est porté par la société Saméole, une filiale d’Engie.

Des fermes qui fleurissent sur le secteur

La société Saméole est également mobilisée sur un autre projet du secteur à Saint-Généroux et Irais qui prévoit la construction de 9 éoliennes. Par ailleurs, sur le secteur Irais/Availles-Thouarsais une autre ferme éolienne de 10 turbines a été inaugurée en 2017. Celle-ci étant exploitée par la société Volkswind. Le territoire est particulièrement attractif pour les projets éoliens puisque selon l’entreprise, « cette partie du territoire constitue un espace géographique favorable à l’énergie éolienne avec une vitesse de vent moyenne de 6,5 m/s à 100 mètres d’altitude. »

Infos pratiques : Enquête publique du 21 septembre au 26 octobre. Permanences en mairie d’Irais lundi 21 septembre, jeudi 1er, jeudi 22 et lundi 26 octobre de 14 h à 17 h ; en mairie d’Availles-Thouarsais mardi 6 octobre de 9 h à 12 h. Possibilité de contribuer par courrier adressé à la mairie d’Irais, ou par voie électronique : www.registredemat.fr/fe-irais ou fe-irais@registredemat.fr.


Article du 07 septembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Fleur 07/09/2020 23:08:47

A l'heure ou l'EDF essaye de mettre en terre tout son réseau pour moins dénaturer le paysage français, toutes ces sociétés hollandaises cachées sous des noms d'emprunts le dénature de façon Gigantesque. Pauvre France. Le public innocent devrait s'intéresser un peu plus à tous les effets néfastes de cette fumisterie.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI