Saumurois. Qui sont les 15 vice-président(e)s de l'agglomération ?

Les vice-présidents de l'agglomération ont été élus à la suite de la présidence, obtenue par le maire de Saumur Jackie Goulet le 16 juillet dernier. Ce sont 15 sièges qui étaient à distribuer et à répartir sur le territoire. Découvrez qui sont les 15 vice-présidents du Saumurois.


Jeudi 16 juillet s’est déroulé le conseil d’installation des élus communautaires. Le président de l’agglo a été élu, et c’est Jackie Goulet, maire de Saumur qui s’est distingué face à ces concurrents arrivant devant Éric Touron et devant Bernard Henry (relire notre article). Est ensuite venu le temps de voter les vice-présidences. Lors de son discours d’avant vote, le maire de Saumur avait précisé qu’il souhaiterait « qu’il y ait 15 vice-présidences réparties sur les différents territoires de l’agglo. Je souhaiterais aussi que les maires des pôles (Montreuil-Bellay, Longué-Jumelles, Allonnes, Gennes-Val de Loire, Doué-en-Anjou) aient une vice-présidence. Enfin, je veux constituer un bureau exécutif composé des 45 maires des communes de l’agglo. (notre article) »

Parmi les nouveaux vice-présidents de la communauté de l’agglomération Saumur Val de Loire on retrouve 5 nouveaux arrivants et 10 vice-présidents ou conseillers sortants. Parmi eux, on compte 4 femmes et 11 hommes. Découvrez-les en détails ci-dessous. Par ailleurs, chaque jour nous vous proposerons un portrait de chacun des cinq nouveaux vice-présidents. premier portrait ce jour avec la première vice-présidente Sylvie Prisset (notre article).

Les vice-président(e)s


La 1ère vice-présidente de l’agglomération Saumur Val de Loire est Sylvie Prisset. À 58 ans, l'élue de Bellevignes-les-Châteaux, est maire déléguée de Saint-Cyr-en-Bourg. C’est son tout premier mandat à l’agglo. Candidature proposée par le nouveau président, cette "inconnue" à l'agglo a créer la surprise en prenant la première vice-présidence sans rencontrer d'opposition. (Lire son portrait par ailleurs)





Le 2e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Michel Pattée. À 70 ans, Il est maire de Doué-en-Anjou. L'agriculteur à la retraite est vice-président sortant il était délégué aux ressources humaines et à la mutualisation. Élu depuis de longues années il est désormais bien connu sur le territoire saumurois.






La 3e vice-présidente de l’agglomération Saumur Val de Loire est Isabelle Devaux. À 56 ans, elle est maire de Gennes-Val-de-Loire. Elle est 1ere vice-présidente sortante, elle était déléguée à la prévention des risques naturels et technologiques. Nouvellement élu édile de la commune de Gennes-Val de Loire, son élection fait l'objet d'un recours au tribunal administratif de Nantes.





Le 4e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Frédéric Mortier. À 50 ans, il est maire de Longué-Jumelles dont il a était élu pour la première fois en 2008. Il est professeur d’économie. C'est aussi la première fois que l'ancien président de l’ancienne intercommunalité Loire-Longué accède à un siège à l'agglomération saumuroise. il a expliqué vouloir "renouer les liens entre le longuéen et l'agglo."




Le 5e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Jérôme Harrault. À 60 ans, le maire d’Allonnes a connu sa première élection en 2014. L'exploitant agricole est vice-président sortant, il était délégué à l’agriculture. Un dossier qu'il connait puisqu'il est exploitant agricole.






Le 6e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Rodolphe Mirande. À 51 ans, le maire de Rou-Marson est vice-président sortant, il était délégué à la culture, l’enseignement musical, spectacle vivant, lecture publique et arts plastique. Il est directeur du collège Honoré de Balzac à Saumur.






Le 7e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Grégory Pierre, il a 47 ans. L'élu à la ville de Saumur était vice-président de 2015 à 2017 délégué aux ressources humaineos. Il est collaborateur de la député Laëtitia Saint-Paul. Il signe donc un retour à l'agglo après un changement de gouvernance.






Le 8e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Marc Bonnin. À 55 ans, le maire de Montreuil-Bellay est viticulteur et président de la coopérative Robert et Marcel. Il est conseiller communautaire sortant, il était délégué à l’emploi, la formation et au pôle universitaire.






Le 9e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Anatole Micheaud. À 46 ans, l'adjoint du Maire de Doué-en-Anjou est directeur de la Maison Familiale Rurale « La Rousselière », située à Montreuil-Bellay. Il est vice-président sortant, il était délégué à l’environnement, déchets et transition énergétique.







La 10e vice-présidente de l’agglomération Saumur Val de Loire est Sophie Métayer. À 51 ans, elle est maire déléguée de Tuffalun. Elle est technicienne de l’intervention sociale et familiale au sein de la protection de l’enfance. Elle vient d'être élue édile de sa commune, elle en était auparavant adjointe.








Le 11e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Christian Ruault. À 57 ans, le maire de St Philibert-du-Peuple est exploitant agricole. Il est vice-président sortant, il était délégué à l’eau et l’assainissement. Après avoir été en ballotage lors de l'élection de la 4e vice-présidence face à Frédéric Mortier il a finalement été réélu lors du vote de cette 11e VP.






Le 12e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Guy Bertin.À 52 ans, le maire de Neuillé est vice-président sortant, il était délégué aux transports, mobilités et numérique. Il est conseiller départemental. Guy Bertin est également candidat aux élections législatives partielles de la 3e circonscription de Maine-et-Loire (relire notre article). Si l'est élu il devra laisser ses autres mandat pour limiter le cumul des mandats.






La 13e vice-présidente de l’agglomération Saumur Val de Loire est Sandrine Lion, elle a 48 ans. La nouvelle maire de Fontevraud-L'Abbaye était adjointe de la maire sortante Régine Catin, qui n'avait pas souhaité se représenter. Elle est mère au foyer.









Le 14e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Éric Mousserion. À 55 ans, le maire d’Antoigné exerce son troisième mandat. Il est vice-président sortant, il était délégué à l’évolution des charges transférées. Il est engagé dans la vie municipale depuis 1995. Son élection à l'agglo a fait réagir puisque celle-ci a chamboulé la représentativité entre les territoires (relire notre article).






Le 15e vice-président de l’agglomération Saumur Val de Loire est Éric Touron. À 55 ans, il est maire de Distré et sa première élection remonte à 1999. Il est conseiller régional et gérant de société. Également candidat au siège de président de l'agglomération celui-ci s'est fait battre de 9 voix par le maire de Saumur Jackie Goulet (relire notre article).






Article du 27 juillet 2020 I Catégorie : Politique

 


5 commentaires :


Commentaire de Pasquinel 27/07/2020 17:24:10

Je me demande comment ces personnes trouvent le temps de tout faire : maire, directeur d entreprises, associations diverses,... Ils ne peuvent que déléguer certaines de leurs prestations, donc n ont pas à être renumerer pour.



Commentaire de Métailler 27/07/2020 18:16:51

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tuffalun



Commentaire de @Notre sauveur ! 27/07/2020 23:43:36

Non mais sans blague « renouer les liens entre le Longuéen et l'agglo". Il n'a ni honte ni honneur, pas le moindre soupçon de mea-culpa…Il se met en avant comme sauveur et redresseur d'une situation d'isolement très regrettable et que beaucoup de Longuéens ont dénoncé…Il en a été l'acteur déterminé et n'a de cesse de vilipender l'agglo, ces représentants et leurs actions… Déconstruire et annoncer la reconstruction pour en tirer les honneurs, mais qui va encore longtemps lui donner du crédit sans culpabiliser un peu…tristesse !



Commentaire de Teo 28/07/2020 12:21:38

Il faut changer de paradigme Les jeunes ne font plus confiance aux politiques Il n’y a plus de contre pouvoir quand il faut 50000€ pour faire une campagne de député Il n’y a plus de démocratie Attention les élites il faudra bientôt se cacher Surtout arrêter vos magouilles Mr Bertin vous avez les dents trop longues Laisser la place aux jeunes



Commentaire de @teo 28/07/2020 14:11:48

Teo, vous avez raison sur un point ,ils faut qu'ils arrêtent leurs "magouilles", les mensonges et les jeux de dupe. Mais il faut prendre leurs places, car la laisser ne suffira pas. C'est là que c'est plus difficile, leur malhonnêteté intellectuelle au moins, est une concurrence déloyale. Alors il faut inlassablement dénoncer ce qui ne va pas tout en se présentant aux élections sans faire comme eux, et espérer que les électeurs ouvrent les yeux et les oreilles, et retrouvent du sens critique et le chemin de urnes.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI