Région Pays de la Loire : « 332 millions pour faire face à la crise et rebondir »

Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, a présenté à la presse hier le Plan de relance « 332 millions d’euros pour faire face à la crise et rebondir ». Selon elle, il n'y a qu'une réponse à la crise, le collectif. » Ce plan sera soumis au vote de l’Assemblée régionale les 9 et 10 juillet 2020. En PDF à télécharger, le plan de relance complet.

Christelle Morançais, Présidente du conseil régional des Pays de la Loire


Pour Christelle Morançais, « il n’y a qu’une réponse à la crise, et elle est collective. Au sortir du confinement, j’ai engagé une vaste consultation pour bâtir un plan de relance à la hauteur des défis qui se posent à nous. L’ensemble des forces politiques, institutionnelles, économiques et sociales de la région ont été consultées. J’ai effectué des dizaines de déplacements à la rencontre des chefs d’entreprise, des salariés, des bénévoles associatifs. »
Ce plan de relance a été conçu au plus près du terrain. « Ce n’est pas mon plan : c’est notre plan. Il s’adresse à l’ensemble des habitants de notre région », n'a-t-elle pas manquer de marteler.
Ainsi, 332 millions d’euros de mesures nouvelles seront mobilisés autour de 3 axes principaux : protéger les plus fragiles, soutenir nos territoires et nos entreprises, accélérer en matière de santé et de croissance verte.

Protéger les plus fragiles

« L’outil régional de formation va être mobilisé comme jamais auparavant. Nous allons augmenter l’offre de formation de 20% au profit des demandeurs d’emplois et abonder de 3 millions d’euros le compte personnel de formation des salariés de nos secteurs stratégiques – c’est une 1re pour une Région. Nous lancerons également une plateforme régionale de « prêt de main d’oeuvre » pour permettre aux entreprises en difficulté de mettre à disposition leurs salariés et éviter ainsi les licenciements. En tout, ce sont 15 millions d’euros qui vont être mobilisés pour lutter directement contre le chômage.
Nous déploierons également des moyens importants en direction des familles et des plus modestes : une aide de 100 euros pour les familles de lycéens boursiers, le doublement du fonds social lycéen, le gel des tarifs dans les transports régionaux, le triplement du fonds précarité qui soutient les associations caritatives…
»

Soutenir les entreprises et les territoires

L’enjeu n°1 de la relance, c’est l’investissement. La Région va immédiatement déployer 127 millions d’euros pour renforcer l’investissement des entreprises dans les secteurs stratégiques. « Nous débloquerons une aide exceptionnelle de 50 millions d’euros au profit des communes et des intercommunalités pour faire redémarrer la commande publique locale. 182 millions d’euros en 12 mois seront mobilisés par la Région pour mener des travaux partout sur le territoire. 1 million d’euros seront débloqués pour aider les commerçants à reconquérir leur clientèle perdue. »

Accélérer dans le domaine de la santé et de la croissance verte.

« La crise ne doit pas nous enlever l’essentiel : notre ambition. Et elle est très forte en matière de santé : nous accélérerons le déploiement des maisons de santé et de la télémédecine, et nous ouvrirons 240 places de formations supplémentaires aux métiers d’infirmier et d’aide-soignant. Nous réaffirmons également notre ambition écologique : 100 millions d’euros pour développer la filière hydrogène, 24 millions pour la rénovation thermique des bâtiments, un chèque de 100 euros pour l’achat d’un vélo électrique au profit des abonnés Aléop, 2 millions d’euros pour le développement des circuits courts.... »

Et Christelle Morançais de conclure : « Le jour où j’ai été élue présidente de Région, j’ai placé 2 priorités au coeur de mon mandat : l’emploi et la transition écologique. La crise n’a fait depuis que renforcer ma conviction et ma détermination. »


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 07 juillet 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI