Le plan d’urgence pour les recycleries et les structures Emmaüs bloqué par le Gouvernement !

Le 4 juin dernier, lors du dernier Conseil d’Administration de l’ADEME, le sénateur de Maine-et-Loire Joël Bigot a dénoncé le refus du ministère du budget de créer un fonds d’aide d’urgence aux ressourceries, recycleries et structures Emmaüs que l’ADEME se proposait de créer pour leur permettre de passer la crise. « En effet, comme d’autres secteurs de notre économie, le réemploi solidaire a subi de plein fouet les lourdes conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. » Son communiqué


« Alors que l’ADEME se propose de créer un fonds d’urgence de 10 millions d’euros sur des crédits non consommés, Bercy s’oppose à sa mise en œuvre au prétexte qu’un autre dispositif de soutien à l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) aurait été décidé.
Mais ce dernier ne répond pas aux besoins des acteurs du réemploi solidaire car il sera réservé aux seules structures de moins de trois salariés alors que les recycleries en comptent en moyenne 21. Il ne mobilisera par ailleurs que 1,5 millions d’euros de la part de l’Etat.

Quel décalage avec la réalité économique, sociale, solidaire et environnementale de l’Économie Sociale et Solidaire dans notre pays ! Je veux rappeler que l’ESS représente 10% de l’emploi en France répartis sur plus de 220 000 associations et entreprises. Elle représente un modèle local non délocalisable, à la pointe des actions de transition écologique et sociale.
Les associations du réemploi solidaire portent ces valeurs depuis plus d’un demi-siècle. Elles luttent contre la surproduction de déchets, et offrent une alternative pour une consommation responsable tout en œuvrant pour les plus précaires.

Il est urgent que le gouvernement mette en adéquation ses paroles et ses actes en revenant sur cette décision. Nous sommes bien loin des belles promesses faites lors de l’examen de la loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire, sur laquelle je m’étais fortement investi.

Il est urgent qu’il apporte aujourd’hui un soutien concret et significatif au secteur du réemploi solidaire en débloquant ce fonds. Je n’aurai de cesse que de le lui rappeler, notamment dans le cadre de mes responsabilités de sénateur et de membre du Conseil d’Administration de l’ADEME.
»


Article du 17 juin 2020 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :


Commentaire de Jardinier 17/06/2020 18:08:11

Le grand chef décide mais les petits chefs font ce qu'ils veulent pour embêter le petit peuple ! Trop de bureaucratie en France ! trop de déresponsabilisation. L'administration n'est pas aussi exemplaire que l'on veux nous faire croire.



Commentaire de C'est pas leurs copains 17/06/2020 19:48:38

Les lobbies semblent diriger le pays. Les lobbies détestent les ressourceries. Le réemploi ne leur rapporte rien...



Commentaire de C'est pas leurs copains 17/06/2020 19:48:39

Les lobbies semblent diriger le pays. Les lobbies détestent les ressourceries. Le réemploi ne leur rapporte rien...



Commentaire de A savoir.. 17/06/2020 20:27:48

Le gouvernement connait peut-être les manoeuvres des gens à la tête d\'Emmaus, en effet, l\'abbé Pierre avait fondé son association pour les plus démunis, hors il s\'avère qu\'aujourd\'hui il y a notamment à Saumur un directeur avec un beau salaire, l\'abbé Pierre n\'avait pas besoin de tout cela lui, par contre à côté vous avez des gens dans le besoin que l\'on embauche 20 heures par semaine ( tri du linge, caisse etc...) qui permet à ce directeur d\'avoir ce salaire? les bénévoles, les gens dans le besoin .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI