Littérature. Et si vous vous livriez ? "Trop tard pour être pessimistes" de Daniel Tanuro

Durant la période confinement, vous avez sans doute redécouvert le plaisir de la lecture soit de livres qui avaient laisser de côté en se disant qu'on les lirait plus tard ou encore de relire des grands classiques ou de voir ou revoir des films mythiques ou cultes sur la toile ? Le kiosque continue donc sa tribune pour en parler et en faire profiter les autres kiosqueurs (1). Aujourd'hui, "Trop tard pour être pessimistes. Ecosocialisme ou effondrement" de Daniel Tanuro, préfacé par Michael Löwy.


« On ne change pas un glouton en mouton » : pour Daniel Tanuro le capitalisme n’est pas réformable.
« Changeons le système, pas le climat » : la catastrophe écologique a commencé. Les capitalistes s’en frottent les mains, prêts à nous vendre leurs fausses solutions. Les collapsologues prétendent quant à eux qu’on ne peut rien faire. Refusant le cynisme des uns et le fatalisme des autres, Daniel Tanuro, référence mondiale de la gauche écologique, pose ici les jalons d’une alternative à l’effondrement qui vient : l’écosocialisme.
Pédagogue érudit, il analyse avec brio la crise du coronavirus et la façon dont elle annonce malheureusement des crises encore plus graves qui toutes prennent racine dans la civilisation capitaliste industrielle, ainsi que dans les structures raciales et patriarcales de la modernité. Polémiste hors-pair, il démonte les promesses intenables du « capitalisme vert » comme les limites du Green New Deal de la gauche américaine.
Enfin, soucieux de compléter le geste critique par une proposition alternative, Daniel Tanuro esquisse une proposition politique révolutionnaire pour conjurer le désastre : « produire moins, transporter moins, partager plus. »

A propos de Daniel Tanuro et Michael Löwy

Daniel Tanuro est ingénieur agronome et environnementaliste. Il collabore avec le Monde diplomatique et a fondé l’ONG « Climat et Justice sociale ». Dix ans après le succès de L’impossible capitalisme
vert (La Découverte), il prolonge et actualise sa critique du productivisme en échafaudant les bases doctrinales et programmatiques d’une alternative écosocialiste. Michael Löwy, est sociologue, philosophe marxiste et écosocialiste francobrésilien. Il est directeur de recherches émérite au CNRS et enseigne à l’EHESS. Il est notamment l’auteur de Ecosocialisme, (Mille et une nuits, 2011).

Sommaire
- Avant-propos. L’avertissement du virus.
- Calamités, catastrophes, cataclysmes : bienvenue dans l’Anthropocène
- « Neutralité carbone »: de la théorie à la pratique
- Science, modèles et idéologie
- La faute de l’écologie politique
- La catastrophe grandissante et les moyens de l’arrêter

Pratique : "Trop tard pour être pessimistes. Ecosocialisme ou effondrement" de Daniel Tanuro. Préface de Michael Löwy - Editions Textuel - 324 pages - 19,90€

(1) Rien de plus simple pour nous envoyer : citer le titre du livre ou du film et en faire un bref résumé, avec vos mots et votre ressenti intime pour conclure. Pour ce qui est des livres, cela peut aller de la BD au roman en passant par des écrits plus historiques, philosophiques ou psychologiques. Quant aux films, idem : du péplum au film culte, en passant pas la série ou le film grand public.
Allez, lancez-vous, osez en signant de votre nom ou sous un pseudo. Mais attention : pas de roman dithyrambiques ! Juste l'essentiel.
Pour envoyer votre article : contact@saumur-kiosque.com



Article du 09 juin 2020 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :


Commentaire de brugiere jean 09/06/2020 15:06:17

l'écologie est une chose trop savante pour la confier à des écologistes. Nous sommes ( à droite) conscients des dégâts du modernisme technologique industriel actuel depuis les poulets élevés à coups d'antibiotiques dans des enclos inacceptables ou les semences . Les écologistes ne sont pas les défenseurs d'un monde moins violent envers les plantes et animaux. La solution ne viendra pas d'eux. mais quand on ajoute le terme "socialisme" comble de l'erreur jusque dans ses racines, la coupe est pleine. c'est comme "la redondance chez les ex " démocraties populaires



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI