Point de vue. Crise sanitaire : une « aubaine » pour les maires sortants ?

La crise du Covid et le confinement ont eu pour conséquence directe le report du 2è tour des Municipales qui devait avoir lieu le 22 mars. Elle a aussi mis à mal les équipes municipales, forcées de rester en place, tant la gestion de cette crise était compliquée. Mais n'est-ce pas aussi d'une certaine façon "une aubaine" pour les maires sortants candidats qui doivent passer par un second tour ? Point de vue de Julia Martin, chroniqueuse pour le kiosque.


4 898 villes en France et 3 sur notre zone (Saumur, Beaufort en Anjou et Thouars) doivent organiser un second tour des Municipales suite aux résultats du 1er tour du 15 mars dernier, veille du début du confinement. Dans plus de 70% d'entre elles, le maire sortant s'est porté candidat. Aujourd'hui, la question qui est à résoudre par le gouvernement et qui doit être validée par le Parlement (Assemblée Nationale et Sénat) c'est la date de ce second tour : soit fin juin soit en septembre. Pour cela, le gouvernement va s'appuyer sur l'avis du Comité scientifique, dont le premier a été rendu ce 18 mai et concluant d'une échéance possible au 28 juin, donc pour un second tour unique (lire notre article). Cela étant dit, dans les milieux informés, il se dit que le gouvernement pourrait demander un deuxième avis dans les 15 jours précédents le possible scrutin, afin de confirmer qu'il n'y a pas de risque sanitaire majeur. Le Conseil scientifique n'y serait pas opposé. Bref, la décision n'est toujours pas prise et fluctue au gré des avis et autres supputations et intérêts politiques...

Une grande proximité

Quoi qu'il en soit, une chose est avérée : Cette crise et sa gestion peuvent être une aubaine pour les maires sortants, candidats et non encore réélus. C'est peut-être un mauvais procès d'intention tant leur investissement fut entier au service des populations, mais on ne peut s'empêcher de penser que cette pensée a traversé, à un moment ou à un autre, de près ou de loin, leurs esprits ou plutôt ceux de leurs équipes de campagne. De fait, il n'y a pas eu un moment où ils ne furent pas en première ligne, sur le terrain, gérant l'interface entre les décisions ministérielles et leur application auprès des populations, que ce soit sur le plan sanitaire, économique, culturel que social. Des situations qui laissèrent cela étant aux édiles locaux des « pleins pouvoirs » quant à leur réactivité, leur gestion des services municipaux et autres modalités et champs d'application, comme par exemple la mise en place des Coville (centres médicaux de proximité), des drive-tests mais aussi la tenue des marchés,... Jamais le maire n'aura été plus proche de sa population, en bien ou en mal et évidemment dans le respect du protocole sanitaire en vigueur, se devant toujours de montrer l'exemple. Il a bien souvent fait la une des quotidiens locaux... Et c'est sans parler de la mise en place du déconfinement depuis le 11 mai. Là aussi, il a été en première ligne et a fait la une de toutes les presses avec la réouverture des écoles et collèges, mais aussi des commerces notamment de proximité, des services publics, l'élargissement des marchés ou encore la réouverture de certains sites culturels ou touristiques municipaux. Jamais lors d'une campagne électorale il n'aurait pu avoir tant de droit de presse et d'image !
Un point sur lequel les challengers ne manqueront d'insister pour faire faire valoir l'iniquité et l’illégitimité de l'élection... Les postures d’opposition commenceront-elles avant les élections ?


Article du 20 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de André qui aime Jackie 20/05/2020 18:34:44

C'est très osé comme approche mais tellement juste cependant. Mme Martin vous dites des choses que de nombreuses personnes pensent surement mais n'osent pas dire ! Moi le premier.



Commentaire de JeanPierre CHAROLLAIS 20/05/2020 19:46:48

Quand la date sera fixée et que la guérilla pourra reprendre je m'attends à ce que les minorités du premier tour soupçonnent le sortant d'être à l'origine de cette pandémie. Ce serait dans la lignée des arguties entendues en Février-mars. Précision, Goulet n'a pas été toujours exemplaire ; je ne l'ai jamais vu porter un masque



Commentaire de Vous avez dit Solidarité ? 21/05/2020 13:15:16

Je vais pouvoir enfin........dès que les nouveaux Maires seront en place leur dire leurs inactions pendant la crise sanitaire , car tant qu'ils n'étaient pas en place a aucun moment un membre elu est venu aidé ( l'ancien )Maire de même que les conseillers de l'ancienne municipalité , c'est pour dire la solidarité qui y règne............



Commentaire de Comar qui n'a rien de spécial contre Jackie 21/05/2020 17:31:12

M. Goulet est donc en tête avec 48% des voix, soit. Cela dit avec 62,8% d'abstentions (c'est-à-dire 7.165 voix...sur 18.895 inscrits !). Autant dire que s'il n'y a qu'un second tour, certains candidats sont d'avance complètement floués. Si c'est cela l'équité des chances, autant aller à la pêche.



Commentaire de Comar qui n’a rien de spécial contre Jackie 21/05/2020 18:52:28

PS: puisqu’il faut rendre à César ce qui lui appartient, il faut également remercier M.Goulet d’avoir maintenu le marché de la place Saint Pierre. Pour ce qui est du masque, je l’ai croisé aujourd’hui rue de la Tonnelle. Il en portait un.



Commentaire de Danièle 22/05/2020 14:09:56

Je ne suis pas sûre que ce raisonnement soit si juste que ça en tout cas en ce qui me concerne la gestion ou plutôt l'absence de gestion de la situation par l'équipe municipale m'a fait voir les choses autrement. Je ne revoterai pas pour eux au second tour.



Commentaire de La Sentinelle 22/05/2020 15:02:07

A tous les rageux et shérifs en herbe, je rappelle qu’il n’existe aucune obligation de porter un masque sur les espaces publics en extérieur!!! Par ailleurs, leur utilité dans ce cadre est loin d’être prouvée si la distanciation est correcte.



Commentaire de Soleil49400 25/05/2020 08:55:53

Lors de la période de confinement pour cause de Covid19 Sir Goulet faisait tranquillement campagne....



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI