Sport. Questions à Nadir Nadji, entraîneur de l'équipe fanion du SLB49

En cette période de confinement, toutes les activités sportives collectives sont suspendues. Le basket ne déroge pas à la règle, la fédération ayant qui plus est annoncé il y a quelques jours que la saison 2019-2020 était close (notre article). Après Julien Chevalier, l'entraîneur du RC Doué football (notre article), aujourd'hui Nadir Nadji, entraîneur des féminines du Saumur Loire Basket 49, qui évoluent en championnat de Nationale 2.


Pouvez-vous faire un bilan de votre équipe à l'issue de cette saison inachevée au regard de vos objectifs et de ceux du club ?
NN. : "Le bilan de la saison est plutôt positif pour l'équipe fanion, il restait 4 matchs dont 3 à domicile pour pouvoir nous qualifier pour les playoffs (NDLR : matchs de barrage pour éventuellement accéder à la division supérieure, là en l'occurrence, la NF1). Quel dommage de ne pas voir aboutir tout le travail effectué par tous les acteurs du SLB49. Maintenant, il y a bien plus important que le basket en ce moment, donc nous acceptons ce qu'il se passe et nous comprenons largement les directives sanitaires et sportives."

Quel fut pour vous le match le plus abouti de votre équipe ?
NN. : "J'ai apprécié l'état d'esprit de l'équipe sur les matchs à domicile avec des victoires de caractère. Dés que nous jouions sur nos forces, c'est à dire la défense, il était difficile de nous manœuvrer. Par contre, le match contre Nantes avec le tir de Solène reste un moment fort de la saison." (notre article)

Et le match le moins abouti ?

NN. : "Le match à Saint Delphin et sans commentaire" (notre article)

Comment vos joueuses vivent-elle cet arrêt forcé tant de championnat que d'entraînement ? Suivent-elles un programme ?
NN. : "Cela est difficile pour les joueuses, mais aussi pour tous les licenciés, entraîneurs et bénévoles du club de devoir tout stopper comme cela. Les joueuses ne suivent aucun programme, car à ce jour, nous savons très bien que rien ne se passera prochainement. Il faut savoir que si rien ne reprend, la période sans activité sportive peut être très longue, du 15 mars au 15 Août : 5 mois c'est énorme ! "

Avez-vous déjà commencé à penser à la prochaine saison ?
NN. : "Bien sûr, nous y pensons, nous la préparons. Toujours le même casse-tête de l'intersaison. À ce jour, c'est le fou total, il faut être patient."


Article du 08 avril 2020 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI