COVID-19 : La Maison Ackerman de Saumur se mobilise et fabrique du gel hydroalcoolique

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, les équipes techniques de la Maison Ackerman, premier acteur des vins à fines bulles de Loire situé à Saumur (49), ont décidé de produire du gel hydroalcoolique pour les besoins des salariés de leur groupe Orchidées, Maisons de vin et de leur maison mère, Terrena. Une production qui pourrait représenter à terme plus de 1200 litres de gel HA. Le communiqué.

Laurent Treillet - Labo Ackerman


« Nous avons d’abord pensé aux hôpitaux de Saumur, Cholet et Angers mais ces hôpitaux semblaient avoir ce qu’il faut en solution hydroalcoolique. Ce sont surtout les gants et les masques qui manquent dans ces établissements, » indique Bernard Jacob, Président Directeur Général du groupe Orchidées, Maisons de vin. « Or, le groupe Terrena a aussi besoin de gel hydroalcoolique pour leur permettre de continuer à produire et à nourrir la population française en cette période de confinement» précise Bernard Jacob. La Distillerie Combier fournit l’alcool et Veg’Extra la paraffine, tous deux nécessaires à cette réalisation.

Une initiative des équipes techniques du site de Chacé (Bellevigne-les-Châteaux)


Face à l’épidémie de Coronavirus et afin de répondre au manque de gel hydroalcoolique sur le marché, le personnel du site de production situé à Chacé (Bellevigne-les-Châteaux) a décidé d’apporter sa contribution à la mobilisation générale. Les salariés de l’entreprise saumuroise ont en effet reproduit la formule de la solution hydroalcoolique dans leur laboratoire pour fabriquer du gel hydroalcoolique, devenu indispensable en période de crise sanitaire. Ce sont au total plus de 1200 litres de gel HA qui seront expédié du site de Bellevigne-les-Châteaux ces prochains jours.

Répondre aux besoins du groupe agroalimentaire Terrena

Le gel hydroalcoolique produit localement par les équipes techniques du site de Bellevigne-les-Châteaux (49) sera distribué aux salariés de l’ensemble du groupe Orchidées, Maisons de vin mais aussi à ceux travaillant pour la maison-mère, le groupe Terrena. Depuis les premières annonces de confinement ayant engendré la fermeture de la restauration collective et des restaurants, les agriculteurs et entreprises agroalimentaires doivent continuer à produire.

« Terrena pourra donc compter sur l’initiative interne et solidaire de notre personnel pour pallier à ses besoins en matière de gel hydroalcoolique. » conclut Bernard Jacob. Par ailleurs, la Maison Ackerman va également fournir, dans les jours à venir, des blouses jetables aux cliniques de la Loire qui en ont besoin.



Article du 23 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de M D 24/03/2020 19:12:19

Bravo Bernard et bravo à celles et ceux qui sont aux manettes pour fabriquer ce gel.Nos anciens fabriquaient leurs outils, fourches,rateaux et autres tonneaux.Nos anciennes tricotaient , cousaient et repassaient sans électricité.On a peu être oublié trop vite qu'un jour la galère pourrait nous retomber sur la tête et qu'il faudrait être inventif et combatif.Vous l'êtes à votre niveau alors bravo à toi et tous tes collaborateurs et collaboratrices de la boutique à la cave et sans oublier celles et ceux qui bichonnent la vigne. Cordialement



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI