Municipales 2020 à Saumur. Quand nos lecteurs s'essaient aux pamphlets à propos de Jackie Goulet...

Les élections approchent et avec elles les commentaires amusés sur les positions sportives et idéologiques des candidats. Notre lecteur du jour a de l'humour et se joue du grand écart de Jackie Goulet, candidat à sa succession pour la place de maire. Si vous, aussi, vous aimez les sarcasmes bien écrits, n'hésitez pas à nous envoyer les vôtres. A la lecture de celui-ci, la rédaction a parié qu'elle venait d'un proche de Bertrand Chandouineau. Et vous quel est votre avis ? Tiens, d'ailleurs, pourquoi n'a-t-il pas donné la parole à Patrick Morineau du RN. Monsieur l'Eponge, si vous nous lisez...

Jackie Goulet : "Même pas mal !"


Réforme des retraites : Saumur, planche de salut du Gouvernement ?

Selon des sources bien informées, la « méthode Jackie » a suscité l’intérêt du Premier Ministre, dont la réforme des retraites suscite de vives oppositions.

Quand on l’interroge sur ses contacts avec Matignon, il élude, minaude et finit par sourire d’un air embarrassé. Il est comme ça, Jackie Goulet : modeste, timide, pas le genre à se pousser du col. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé maire de Saumur : un peu par hasard, parce qu’il n’a pas osé vexer ses camarades en leur opposant un refus. Il se verrait bien rempiler en mars prochain, cédant à l’amicale pression de ses nombreux soutiens, mais refuse de s’imposer ; toujours cette réserve naturelle, cette pudeur qui lui interdit de se mettre en avant. Il aurait pourtant des raisons de pavoiser, lui, l’édile d’une sous-préfecture qui se dépeuple et dont le centre-ville se désertifie. Car il semble bien qu’il ait trouvé la martingale pour unir sous la même bannière le parti du Président et les plus virulents des opposants à sa réforme des retraites.
Lui, l’ancien délégué syndical, toujours encarté à la CGT si l’on en croit ses déclarations à vos confrères du Courrier de l’Ouest en octobre 2017, n’a-t-il pas reçu le soutien officiel de la République en Marche ? Et n’a-t-il pas fait applaudir par Laetitia Saint-Paul, députée LREM, la communiste revendiquée Béatrice Guillon, candidate à la mairie déléguée de Saint Lambert des Levées ?

"Un grand écart d'une ampleur inégalée"

Ce remarquable esprit de synthèse n’a pas échappé à l’entourage d’Édouard Philippe, qui y a immédiatement vu un exemple à suivre pour unir, autour d’un projet commun, l’Exécutif et Philippe Martinez. Bien que Jackie Goulet s’en défende (modestie, quand tu nous tiens…), le contact a bien été établi entre l’Hôtel Matignon et l’Hôtel de Ville de Saumur. Un membre influent du cabinet du Premier Ministre est formel : « Jackie Goulet réalise un grand écart d’une ampleur inégalée. Son expertise nous serait vraiment utile. Franchement, cantonner à Saumur un homme qui peut apporter tellement au pays tout entier serait un gâchis ».

Ce qu'il s'en dit à Saumur

Porteuse d’espoir à Paris, qu’inspire aux saumurois la performance de leur maire ? Pour en avoir une idée, nous avons interrogé les autres têtes de listes déclarées. Pour Charles-Henri Jamin, qui s’exprimait au nom de Bernard Henry, la prestation de Jackie Goulet doit être relativisée. « J’ai moi-même pratiqué le grand écart entre Christine Boutin et Marine Le Pen et je n’en ai jamais fait un plat. Et pourtant, je peux vous assurer que ça fatigue. »
Georges Chabrier, ancien candidat de La France Insoumise aux législatives, est plus mordant : « Le grand écart de Jackie ressemble fort à un râteau, qu’il va d’ailleurs se prendre en mars ».
Bertrand Chandouineau, candidat de la droite et du centre, est dubitatif : « N’est pas Noureev qui veut ; la technique ne vaut rien sans talent ».
Quant à la liste « Citoyenne, écologiste et indépendante », un de ses représentants a accepté de nous répondre avant d’être violemment désavoué sur Facebook par un de ses colistiers putatifs, au motif que toute réponse devait être « co-construite, dans un processus délibératif citoyen, giletjaunesque et inclusif ». Nous ne désespérons pas d’avoir une réponse officielle avant le premier tour de scrutin.
En attendant, peut-être, un destin national, Jackie Goulet continue son bonhomme de chemin. Danseur étoile à Paris ou petit rat sur la scène du Dôme ? L’avenir le dira.


Article du 03 février 2020 I Catégorie : Politique

 


6 commentaires :


Commentaire de Turquantois..... 03/02/2020 16:54:43

"Petit rat" sur la scène du Dôme , encore faudrait il que cette scène soit praticable.A l heure qu il est ce n est pas le cas.... Etre soutenu par LREM , les mêmes qui ont refusé d allonger le congé parental en cas de décés d un enfant...Jackie n'a plus qu à tendre la main au RN et la boucle sera bouclée.



Commentaire de Lecteur, électeur 03/02/2020 18:09:28

Eh ! Saumur Kiosque ! La vaccination "gartuite", des fautes, comme toujours, et des provocations de cerveaux de petits-pois... les lecteurs de Saumur Kiosque travaillent. Ils n'ont pas le temps d'écrire ce genre de trucs. C'est donc quelqu'un de Saumur Kiosque qui l'a rédigé. Et comme c'est pas trop mal fait, je pense à Mimi. Les deux autres, non. Intellectuellement incurables.



Commentaire de Papy Boyington 03/02/2020 18:29:23

Bizarrement, sous cette aspect moqueur, la façon d'écrire les péripéties de Goulet fini par le rendre très sympathique, alors que l'ensemble des rebondissements cités devrait justement souligner l'aspect profiteur de toutes les situations possibles, sans scrupules, quitte à allier la chèvre et le chou, dumoins LREM, les communistes et la CGT........Quand aux minauderies,ça s’appelle être un véritable faux-cul. Mais les électeurs aiment les faux-culs.



Commentaire de Et ben... 03/02/2020 18:33:15

Un âne, même habillé en prince charmant reste toujours un âne, un âne qui présente bien mais un âne quand même.



Commentaire de La rédaction 03/02/2020 19:22:05

Désolé de vous contredire : c'est bien l'écrit d'un kiosqueur ! Si celui-ci veut se dévoiler, libre à lui.



Commentaire de Robert Léponge 03/02/2020 19:36:44

Oui, je suis l'auteur de ce billet. Non, je ne suis pas un "Kiosqueur" Mon est Léponge (sans apostrophe), Robert Léponge; ça sent le pseudo et je vous contredirai pas... En ce qui concerne "l'oubli" de la liste RN, je n'ai jamais rencontré sa tête de liste, alors lui donner la parole pour faire sourire me semblait un peu délicat. Mais je ne désespère pas que le RN local nous ponde une grosse idée "disruptive" qui me donnera matière à un prochain billet.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI