Littérature. « Le silence des cris » 10e écrit du saumurois Gildard Guillaume

« Le Silence des cris » est le 10e écrit produit par le saumurois Gildard Guillaume. Il sort en librairies en ce mois de février, édité par Quint'Feuille Editions (Saint-Léger Productions), que dirige le saumurois Jean-Louis Giard. Le thème : les violences faites aux femmes et, au-delà, les conséquences que cette violence peut avoir sur les enfants.


À un moment où les violences faites aux femmes, après un long silence coupable, non seulement retiennent l'attention, mais inspirent apparemment aux politiques et aux autorités un désir de traitement efficace, ce roman est d'abord l'histoire d'un homme qui, enfant puis adolescent, est confronté à cette lèpre dévastatrice.
Il peint évidemment le naufrage qui engloutit le couple des parents, mais au-delà, il décrit la tragédie qui ravage la famille, les brutalités infligées aux enfants et reproduites par eux, l'ambivalence des sentiments, mes rêves brisés, la déroute des vies.
Il est aussi un voyage angoissant, conté dans sa réalité la plus authentique, dans les prisons françaises, un univers carcéral qui est un autre univers de violence.
Mais le personnage principal, au bout du compte, de la cruauté et du chagrin parvient à tirer une énergie extraordinaire pour un amour de la vie et l'amour de l'autre, et connaît une forme de renaissance.

L'auteur, le saumurois Gildard Guillaume

Gildard Guillaume est né en 1949. Avocat à partir de 1970, il enseigne le droit et les sciences politiques à l’ENA du Niger pendant la période du service national puis fonde une société d’avocats d’affaires désormais installée à Paris et à Nantes. Marié et père de deux enfants, il réside tantôt à Paris, tantôt à Saumur.
Administrateur de l’Institut Napoléon et membre actif de plusieurs associations à vocation historique, il fait publier des articles dans des revues spécialisées et donne régulièrement des conférences sur des thèmes empruntés à la période 1780-1880, avec une prédilection pour la Révolution, le Consulat ou les deux Empires.
Il est l'auteur de plusieurs romans et essais historiques, dont « Les noces rouges » (L'Harmattan, 2003), « La Sentinelle de Cabrera » (Fayard, 2005), « Terreur Blanche » (Fayard, 2006), « Qu 'un sang impur... » (Albin Michel, 2010), « Les damnés de la République » (L'Harmattan, 2012), « La berline. Le retour de Varennes » (La Bisquine, 2014), « Oser et brûler » (Thaddée, 2015), « Jésus et la femme adultère » (Thaddée, 2017), « Les Femmes de l'Arc . Mme Roland et Joséphine » (La Bisquine, 2017).

Infos pratiques :
« Le Silence des cris », Quin'Feuille Editions, 298 pages, 18 € en librairie.


Article du 01 février 2020 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI