Maine-et-Loire. Un modèle d'économie circulaire plébiscité par le Premier Ministre

Le 1er Ministre, Edouard Philippe, a mis en lumière des initiatives locales qui fonctionnent en matière d’emploi et/ou d’écologie, lors d’un point d’étape du « Tour de France des solutions ». Une initiative pour laquelle la CCI de Maine-et-Loire a été retenue parmi les projets à développer.


Le gouvernement a retenu 21 initiatives locales en France susceptibles d’être dupliquées, qui associent Etat, collectivités, partenaires sociaux et/ou associations. L’une d’elle concerne l'économie circulaire territoriale, en Maine-et-Loire, initiée par la CCI de Maine-et-Loire et l’ADECC. S'appuyant sur une logique partenariale associant notamment intercommunalités, Chambres consulaire et syndicats de déchets, un modèle d'économie circulaire intégré au territoire du Maine-et-Loire est en train de se créer autour de la gestion des déchets des entreprises. Le projet repose sur une animation territoriale (rencontres collectives et bilatérales) et sur un outil numérique de partage des flux. La démarche permet de créer des synergies de mutualisation (emplois partagés et achats groupés) ou des synergies de substitution (les flux sortant des uns étant des flux entrants des autres). Au total 112 coopérations entre 270 entreprises ont été réalisées depuis 3 ans, générant des économies de matières, de CO² et de coûts.

Indépendance financière d’ici 3 ans

« La réussite des démarches d'écologie industrielle et territoriale en Pays de la Loire a été possible par l'animation de partenariats de confiance entre les différents acteurs (EPCI, ADEME, consulaire, entreprises…) et par l'exploitation des données du logiciel ACTIF facilitant les synergies entre les entreprises. Avec la création de l'Association pour le Développement de l'Economie Circulaire et Collaborative (ADECC) initiée et soutenue par la CCI de Maine-et-Loire, ce sont à présent les dirigeants d'entreprises qui s'investissent pour développer l'économie circulaire avec des solutions simples, performantes et collectives, en associant rentabilité économique, sociale et environnementale des actions proposées. L’objectif est de créer un modèle permettant une indépendance financière d'ici 3 ans grâce aux économies réalisées » explique Philippe LOHEZIC, responsable du Pôle Développement Durable de la CCI de Maine-et-Loire et de l'ADECC.


Article du 14 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Diabolo 14/01/2020 17:07:33

Le Kiosque, la plèbe, ça vous dit quelque chose? Plébiscité par une seule personne n'a pas de sens.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI