Maine-et-Loire. Une grande opération de sensibilisation et de contrôle des transports scolaires

Le jeudi 7 novembre, de bon matin, une importante opération de prévention a été menée par les gendarmes du département. En effet, le groupement de gendarmerie départementale du Maine-et-Loire a déployé de nombreux gendarmes pour effectuer des contrôles des cars scolaires aux abords des établissements et notamment des collèges du département.


Lors de l’opération, 165 cars scolaires ont été contrôlés et 4833 élèves ont été sensibilisés. « Il s’agit d’un enjeu prioritaire de sécurité routière, particulièrement avec les frimas de l’automne et la réduction de la période diurne. » indiquent les gendarmes de Maine-et-Loire. Le risque de collision entre véhicules et piétons est élevé en cette période d’obscurité pendant les trajets professionnels ou scolaires. « Il est impératif de ralentir à proximité des arrêts d’autocars et des établissements scolaires. Pour rappel aux usagers de véhicules, refuser la priorité à un piéton est réprimé par une contravention de 135 € et le retrait de 6 points sur le permis de conduire », rappellent les forces de l’ordre.

Les conducteurs de bus aussi contrôlés


Ces actions de contrôle, réparties sur l’ensemble du département, ont été l’occasion d’échanger avec les collégiens sur le respect des règles de sécurité à l’intérieur des cars scolaires (port de la ceinture de sécurité, ne pas se déplacer quand le bus est en circulation…). Le but de ces contrôles était de sensibiliser les élèves. Les gendarmes déployés sur cette opération ont également contrôlé les conducteurs des cars (alcoolémie, papiers, état général du véhicule, présence des éléments de sécurité…). Lors de ces contrôles, les gendarmes ont relevé une infraction pour alcoolémie (taux 0.27 mg/L).


Article du 08 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI