Hôpital de Longué : Le président du Maine-et-Loire s’insurge contre l’annonce de la ministre

C’est avec « stupeur » que le président du Département de Maine-et-Loire, Christian Gillet, a appris par la presse, ce jeudi 7 novembre, l’annonce de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, de maintenir l’hôpital de Longué-Jumelles dans le secteur public. Son communiqué.


« C’est une décision qui se devait d’être prise de manière concertée et partagée, dénonce-t-il.
Or, je n’ai eu aucune information ou contact avec le cabinet de la Ministre depuis plusieurs semaines. Il est outrageant de constater le peu de considération de ce Gouvernement à l’égard
des Départements et du respect des responsabilités de chacun. J’entends que la Ministre assume
la portée budgétaire de sa décision en prenant en charge la garantie d’emprunt
– plus de 6,6 millions d’euros pour le Département, auxquels s’ajoutent près de 3 millions pour
la commune – qui nous avait été arrachée en dehors des règles en vigueur. Les contribuables
de l’Anjou n’ont pas à porter des décisions de l’Etat centralisateur qui vont à l’encontre
des territoires ».

« L’Etat demandait à l’ARS et au Département de lancer un appel à projet, rappelle le président Gillet. Le Gouvernement n’attend pas la fin de la procédure et politise un dossier qui méritait
sang-froid, étude technique approfondie et courage ».

Le Département s’est toujours fixé comme principes dans ce dossier de garantir la protection
du statut des personnels et le maintien des emplois. « En refusant de travailler ces préliminaires sociaux sérieusement et sans dogmatisme, la Ministre ne tire aucun enseignement
des recommandations de bonne gestion que la Cour des Comptes a formulées dans un rapport sans ambiguïté : « un hôpital maintenu artificiellement en survie ». Elle encourage une spirale infernale dont il ne pourra rien sortir de positif, car elle accroit la précarité et l’avenir des personnels ».

Le président Gillet exige à présent que la Ministre le reçoive pour l’informer sur le fond de cette
« annonce purement politique et de ses réelles motivations ».


Article du 08 novembre 2019 I Catégorie : Politique

 


7 commentaires :


Commentaire de zebulon 08/11/2019 08:38:58

pourquoi ,car il avait peut être une enveloppe a toucher en pour de la transaction avec le privé !!!c'est ballot.



Commentaire de Superdeg 08/11/2019 10:16:32

Qui paiera la dette? Le contribuable! Y aura-t-il du personnel dans l'hopital : genre stomato, dermato, cardio, infirmières,rhumatologue urgentistes...Là y a plus personne pour répondre, donc l'effet d'annonce privé ou public on s'en fout



Commentaire de Jean 08/11/2019 18:26:02

L'erreur de la ruineuse reconstruction de l'hôpital, sans financement sérieux, est évidemment de la responsabilité du CA de l'hôpital de Longué de l'époque ...



Commentaire de Claude 09/11/2019 09:03:17

Dommage Mr Gillet l'enveloppe vous passeras sous nez. Beaucoup de magouille politicienne pour cette Hôpital. L'Hôpital a pas pour fonction de faire des bénéfices, sinon cela s'appelle une clinique et là les tarif sont différents.



Commentaire de zoubi 09/11/2019 14:42:34

en fin de compte a quoi sert Mr Gillet ?? emplois fictif ?? la ministre veut surtout que le citoyen model paye la belle facture que vat couter cet hôpital qui depuis le début est voué a l'échec !! et je vous dis pas ce qui arrive !! allez bizou dormez bien !!



Commentaire de Coco 09/11/2019 16:00:02

Gillet, il privatise plus vite que son ombre Son jouet préféré les appels à projet .. Et nous, on le fait quand l'appel a projet pour en trouver un autre???



Commentaire de !!! 09/11/2019 19:41:07

Avant de condamner Gilet condamnons d'abord super mortier le grand courageux qui était à tous les premiers postes à l'époque du grand fiasco et qui se dédouane de tous maintenant ce type devrais être en prison et pour son incompétence et pour son manque de courage a assumer ses boulettes



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI