Halloween : des sorcières, des bonbons, mais aussi des animations en Saumurois

Ce jeudi 31 octobre, c'est Halloween ! Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, c'est l'heure du déguisement en créature de l'au-delà ou en personnages comiques et la collecte des friandises et autres bonbons. Mais, à la différence des Etats Unis, en France, ce sont surtout les enfants qui seront déguisés. Et de nombreuses animations à vivre en famille sont désormais proposées.


En fait Halloween est une fête celte extrêmement ancienne, qui portait le nom de "Samain". Elle annonçait le début de l’hiver et représentait le moment où le monde surnaturel et le monde rationnel se rejoignaient. « Les êtres fantastiques étaient donc tout proches des hommes : ces êtres pouvaient être bénéfiques comme maléfiques, » explique Nadine Cretin, historienne des fêtes. Et de continuer : « Cette fête prenait racine dans la peur des hommes pour l’au-delà. Elle se déroulait à peu près dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre.Vers le 9e siècle en Europe, cette fête a pris le nom de "All Hallow’s even", littéralement : "la veille de tous les saints". C’est de là que vient le nom "Halloween". Cette fête était légèrement différente de la fête d’Halloween que nous connaissons aujourd’hui aux États-Unis. Elle n’était pas aussi macabre, même si elle était liée aux êtres surnaturels. Elle accordait une grande place aux processions d’enfants, qui portaient au bout d’un bâton des lanternes faites dans des cucurbitacées légères. Lors des tournées d’enfants, les gens qui leur ouvraient leur porte leur faisaient des cadeaux, de crainte de la malédiction des enfants.»

Halloween exportée par les Irlandais


Toujours selon Nadine Cretin, « ce sont les Irlandais qui ont amené la fête d'Halloween aux États-Unis pendant le milieu du 19e siècle. Ce peuple très attaché à ses traditions a émigré en masse durant la grande famine irlandaise. La tradition de la citrouille avec un visage est d’ailleurs irlandaise. Le visage est celui de Jack, un personnage qui ne pouvait aller ni au paradis, ni en enfer, et avait été condamné à errer. Les Irlandais dessinaient ce visage dans tout type de légumes. L’adaptation sur citrouille est typiquement américaine. Halloween est devenue telle que nous la connaissons avec la rencontre des cultures du sud des États-Unis et du Mexique. C’est en rencontrant la fête des morts mexicaine, durant laquelle on célèbre les morts à grand renfort de squelettes, qu'Halloween a pris son côté macabre et a adopté les couleurs orange et noir. Lorsque cette fête partie d’Europe est ensuite revenue dans le continent de ses origines, dans les années 1990, elle a donc rencontré beaucoup de réticences. Probablement parce qu’elle avait acquis un côté américain et très commercial. Halloween continuera probablement dans les prochaines années grâce aux enfants, mais les adultes qui la fêteront seront plus rares. »

Halloween désormais une fête aussi en France et en Saumurois

Cela étant, petit à petit, Halloween a pris ses marques en Europe et notamment en France. Le lobby des fabricants de friandises ? Celui des grandes surfaces ou autres magasins destock ou discount ? Celui des collectivités et sites touristiques en quête de procurer des animations d'automne ? Quelle qu'en soit la raison, aujourd'hui, Halloween est devenu un vrai rendez-vous festif, propice à de nombreuses animations. Ainsi, en saumurois, nombre de sites se sont appropriés cet événement : Les caves Veuves Amiot à Saumur, le Moulin Hydronef à Longué, le château du Rivau à Léméré, les troglo des Sarcophages et ou encore le Mystère des Faluns à Doué en Anjou, pour ne citer que ceux-là.


Article du 28 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI