Saumurois. Des logements sélectionnés au hasard pour une étude IPSOS

Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales réalise, au quatrième trimestre 2019 et pendant l’année 2020, une enquête sur le logement en France métropolitaine. Dans plusieurs communes du territoire, comme à Gennes-Val-de-loire, quelques logements seront sollicités. Un enquêteur de la société IPSOS chargé d’interroger les ménages occupant ces logements prendra contact avec certains habitants.


Depuis 1955, l'enquête Logement (EnL) a été effectuée tous les 4 à 7 ans par l'Insee, la dernière remonte à 2013. Le Service de la donnée et des études statistiques (Sdes) du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en réalise cette année la 15ème édition. Cette enquête est essentielle pour les utilisateurs des statistiques publiques sur le thème du logement ainsi que pour les acteurs du secteur (élus, aménageurs, constructeurs, bailleurs sociaux et privés). Cette édition 2019-2020 a pour objectifs de fournir une photographie du parc de logements et des conditions de logement des ménages, et d'évaluer les dépenses en logement. Elle permettra d’enrichir près de 65 ans de travaux antérieurs en mesurant l’évolution du coût du logement pour les ménages, le fonctionnement du marché du logement et les opinions et souhaits des ménages en matière de logement. L’enquête sera réalisée au quatrième trimestre 2019 et pendant l’année 2020 en France métropolitaine, auprès de 70 000 logements.

En pratique

Un enquêteur ou une enquêtrice d’Ipsos vous rendra prochainement visite à votre domicile. Il ou elle sera muni(e) d’une carte officielle l’accréditant. Une personne de votre logement, la plus à même de répondre à l'enquête, sera désignée. Il s'agit d'une personne résidant dans le logement au moins un mois dans l'année et dont le nom figure dans le bail de location ou sur le titre de propriété du logement. Pour faciliter l’entretien, il est souhaitable que vous prépariez des documents contenant des informations précises sur vos dépenses de logement (par exemple vos quittances de gaz et d'électricité ainsi que les factures annuelles de régularisation, vos quittances de loyer si vous êtes locataire, votre facture de régularisation de charges, vos échéanciers de prêts si vous avez contracté des emprunts pour acheter votre logement, votre taxe foncière éventuelle, etc.). Une partie importante du questionnaire porte en effet sur ces dépenses dans le budget des ménages.

Les logements sélectionnés sont appelés à participer

Votre adresse a été sélectionnée aléatoirement par l’Insee. Afin que cette étude représente au mieux le parc de logements en France métropolitaine et ses conditions d’occupation, il est très important que chaque foyer dont le logement a été sélectionné accepte de répondre. Les résultats de ces analyses seront rendus publics. Toutes les réponses données lors de l’entretien resteront strictement confidentielles et seront analysées uniquement à des fins statistiques. « Nous garantissons la confidentialité de vos réponses, conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés et au règlement général sur la protection des données (RGPD) », indique l’institut de statistiques.




Article du 28 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Monique.g 28/10/2019 19:00:01

Et si on a pas envie.on va les foutres a la porte.



Commentaire de @Monique point G 28/10/2019 20:02:07

Oui Monique point G, si vous n'avez pas envie, vous pourrez les "foutre" à la porte. Ensuite, vous pourrez mettre votre gilet jaune et aller "foutre" la merde à un rond-point et vous plaindre que le gouvernement ne s'intéresse pas à vous.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI