Baugé-en-Anjou. Un jardin partagé au coeur de la ville

Elles sont toutes rondes, en grappe ou solitaires, de couleur verte, rouge ou jaune… Leurs points communs ? Ce sont des légumes. Leur particularité ? Ils sont à partager grâce à l’initiative de Coccibelle et ce, en plein centre-ville de Baugé.


« Quelle initiative formidable », « Oh ! mais c’est génial », « Très belle idée, j’adore ». Ces jolies phrases entendues aux abords de la place du marché à Baugé donnent le ton d’une nouvelle initiative très appréciée. Ce succès naissant provient d’une jardinière peu commune qui s’est dotée de beaux légumes en l’espace de quelques semaines. Avec l’aide des services techniques de la ville de Baugé-en-Anjou, Coccibelle, un collectif citoyen est à l’initiative de ce joli projet. Il a travaillé sur ce potager peu ordinaire. Planté et entretenu par des passionnés, il donne naissance à des légumes à respecter pour ensuite les partager. Chacun est invité à s’extasier et à les cueillir. Le petit plus c’est gratuit !

Solidaire et bénéfique pour la biodiversité

Des potagers en plein cœur de ville, Baugé surfe sur un phénomène lancé par « Incroyables Comestibles » et qui tend à se généraliser à l’échelle nationale. Plus de 350 villes françaises détiennent désormais leurs petites parcelles où il est bon de planter et cultiver ses fruits et légumes en partage. Initié en 2008, ce mouvement prend ses origines en Angleterre. Ces jardins partagés sont une véritable initiative solidaire et citoyenne. Ayant également des bénéfices pour la biodiversité : « On peut aisément constater que ce carré de potager est aussi habité par une multitude d’insectes très importants et inconnus des carrés fleuris. Une action à renouveler chaque année et au travers des saisons », indique la ville.


Article du 09 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI