Chinon. Colis suspect, une journée sous tension à la centrale

Ce lundi 9 septembre, un colis suspect a été découvert à la centrale de Chinon. Des démineurs et brigades cynophiles ont été dépêchés sur place. L’intervention a perturbé les activités de la centrale durant cette journée.


C’est en fin de matinée que l’équipe cynophile aurait détecté un colis suspect, transporté à l’intérieur d’un camion de livraison qui rentrait sur le site de la centrale. Les chiens ont été attirés par une odeur d’explosif sur l’objet en question qui se révèle être une caisse à outils. Le camion n’a bien évidemment pas pu rentrer sur le site et a été bloqué à l‘entrée en attendant l’équipe de démineurs, venue de la Rochelle, et la mise en place d’un périmètre de sécurité. Les procédures en cas de suspicion de colis piégé sont strictes. Au-delà du périmètre, il a fallu évacuer les employés présents sur les lieux. Ainsi plusieurs bâtiments situés à proximité de l’incident ont été évacués. Une opération de grande ampleur puisque la centrale de Chinon emploie de très nombreuses personnes, 2 500 au total. Finalement, plus de peur que de mal, le colis s’est avéré ne pas être dangereux ni piégé. Les activités de la centrale nucléaire ont pu reprendre leur cours après plusieurs heures de blocage et d’inquiétude.


Article du 10 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI