Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumurois. Cyanobactéries dans la Loire, trois chiens intoxiqués

La préfecture de Maine-et-Loire dans un communiqué, informe que trois chiens, qui se sont baignés dans la Loire, ont été intoxiqués. L'un d'eux n'a pas survécu à l'intoxication par des cyanobactéries. La préfecture rappelle la vigilance qui doit être portée par les propriétaires de chiens.


Le réseau des vétérinaires a permis d'identifier 3 cas d'intoxications de chiens par des cyanobactéries au cours des 7 derniers jours. Les animaux affectés s'étaient baignés dans la Loire, à Montsoreau, Saumur et Gennes, et ont présenté peu après des troubles nerveux. Suite aux traitements vétérinaires apportés, deux chiens ont survécu. La surveillance de la Loire n’a pas mis en évidence à ce jour de phénomène généralisé comme celui survenu pendant l’été 2017. Il existe néanmoins des développements locaux dans des zones isolées du courant ou des dépôts en bordures de gréves. La survenue de ces intoxications justifie de renouveler l'appel à vigilance des propriétaires de chiens. La promenade des chiens en liberté en bordure de zones colonisées par des algues est à éviter.

Les symptômes à surveiller

Les symptômes justifiant une consultation vétérinaire rapide sont : maux de ventre, diarrhée, nausées, vomissements, tremblements. Par leur comportement (ingestion d’algues ou d’eau souillée) les chiens fréquentant des zones de faible profondeur sont exposés aux toxines éventuellement produites par ces cyanobactéries,dangereuses pour leur système nerveux et hépatique.

Deux types de cyanobactéries

Il existe deux catégories de cyanobactéries : Les cyanobactéries planctoniques qui créent localement des développements très abondants en surface rendant l'eau verte ou bleue. Leur concentration est notamment surveillée dans les eaux des baignades. Ainsi que les cyanobactéries benthiques, susceptibles de se développer sur le fond dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l'eau laisse entrer les rayons du soleil. Elles forment un biofilm qui peut se décoller et venir flotter à la surface ou s'accumuler sur les grèves sous forme d'amas noirâtres.


Article du 09 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI