Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Angers. Ouverture du Casino le dimanche après-midi : « Halte à la régression sociale »

Ce dimanche 25 août, le géant Casino de la Roseraie à Angers a initié l'ouverture le dimanche après-midi, sans personnel (notre denier article du 8 août dernier). Une ouverture mouvementée et chahutée. Le Parti Communiste de Maine et Loire dit « Halte à la régression sociale et non à l’ouverture du Casino la Roseraie le dimanche ». Le communiqué.


L'ouverture ce dimanche 25 août après-midi du Géant Casino de la Roseraie, une ouverture sans personnel mais avec juste des caisses automatiques de 13h à 21h, n'est pas passée inaperçue. Cette première expérience en France a été perturbée par des militants syndicaux et politiques, des consommateurs accompagnés de quelques dizaines de gilets jaunes. Dans les colonnes de Ouest France, Saliha Guechaichia, caissière et déléguée syndicale CGT du magasin déclare : "Nous sommes contre le travail du dimanche. Mais, ce qui nous inquiète le plus, c'est l'automatisation de la vente. L'avenir du travail des hôtesses de caisse est en danger."

"Halte à la régression sociale"

De son côté, préalablement, le Parti communiste avait fait savoir, par voie de communiqué : "Les abus liés à la dérégulation du travail du dimanche se multiplient. Le groupe Casino va tester l’ouverture du Géant Casino de la Roseraie, le dimanche après-midi, et ce, sans salarié du magasin. Seront présents des animateurs et des agents de sécurité qui ne bénéficient pas des dispositions concernant le repos dominical, à savoir la majoration de salaire en cas de « volontariat ». Le test commencera le dimanche 25 août à partir de 13h.
Personne sur Angers n’est favorable à cette « innovation ». Elle est rendue possible par une manipulation du code du travail. C’est bien la première fois qu’une hypermarché aussi grand (plus de 5.000m2) en profite. Cette décision est une véritable régression sociale parce qu’elle permet l’ouverture de zones commerciales avec des « prestataires » – comprendre ici des travailleurs sans statut – précarisant encore plus les conditions de travail des salariés en les mettant en concurrence. Cela au détriment de leur santé, la notion de repos et de vie de famille n’existant plus.
Cette décision s’inscrit dans l’air du temps. Elle détruit la dimension sociale du travail, les salariés se retrouvent isolés face au Capital. Des précédents ont existé et avortés : en Belgique, le groupe Carrefour a tenté l’expérience, mais a du renoncé sous la pression populaire.
Le Parti Communiste se mobilise auprès des travailleuses et travailleurs en lutte et se fera le relais de leurs préoccupations pour faire reculer la direction du Géant Casino de la Roseraie."

Du côté de la direction, on est plutôt satisfait de la fréquentation. L'opération sera reconduite le dimanche 1er septembre prochain.


Article du 21 aout 2019 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI