Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Dossier. Cyberarnaque : Attention aux posts frauduleux sur Facebook !

Les services du ministère de l'intérieur indiquent qu'une nouvelle cyberarnaque est en train de sévir sur les réseaux sociaux. Le message frauduleux prend la forme d'un post mettant en scène un accident de voiture et demandant aux utilisateurs de cliquer pour savoir si des proches ont été touchés par l'accident. Ceci est un faux message, derrière se cache une tentative de phishing, afin de récupérer des informations personnelles.


« A votre attention s’il vous plait. Un accident mortel vient de se produire tout à l’heure. Il y a 3 morts et 7 blessés, dont trois grièvement ça fait très mal voici quelques photos des personnes blessés non identifiés [sic]. Connectez vous en cliquant sur le lien suivant pour voir si vous reconnaissez des personnes »
. Vous avez peut-être déjà vu ce message sur les réseaux sociaux, accompagné d’une photo d’accident de voiture. Ce texte rempli de fautes d’orthographe, est reproduit quasiment à l’identique sur de multiples groupes Facebook. Les groupes de petites annonces départementales ou d’échange d’informations sur un secteur, généralement très fréquentés, sont souvent visés. Il vous invite à cliquer sur un lien inconnu avec une photo d’un soi-disant accident dans lequel l’un de vos proches pourrait être une victime. Difficile de tirer le vrai du faux avec une telle publication, surtout quand elle est partagée dans un groupe où les appels à témoins et les échanges entre particuliers sont quotidiens et se veulent bienveillants. Mais il s’agit là d’une arnaque, une cyberarnaque plus particulièrement. Il s’agit ici d’une tentative de « phishing » ou hameçonnage, qui est une technique utilisée pour obtenir frauduleusement des données personnelles, afin d’usurper une identité.

Comment les repérer ?

Plusieurs indices permettent de voir qu’il s’agit de fausses publications. Tout d’abord, une recherche inversée d’images sur Google permet de voir facilement que les photos sont extraites de vieux articles de presse. Un deuxième élément, la présence de fautes d’orthographe, que l’on retrouve souvent dans ces publications frauduleuses. L’absence d’éléments précis sur l’accident dont il est question et le lien qui semble sortir de nulle part font partie de la recette, destinée à tromper des internautes.



Comment ça marche ?

Lorsque vous cliquez sur ce lien, cela permet aux fraudeurs d’accéder à vos données personnelles. On tombe généralement directement sur une interface de connexion Facebook. Cette demande est anormale : si ces liens circulent parmi des groupes Facebook, souvent privés, les utilisateurs sont en règle générale déjà connectés sur le réseau social. Il n’y a donc aucun besoin de se connecter à nouveau. C’est là que le piège réside et que la collecte d’informations se fait. Cette interface Facebook est fausse, mais elle est parfaitement reproduite. Dans la barre d’adresse, l’URL indique un nom louche. La présence du « https » et du cadenas vert à côté peut, en outre, induire en erreur et faire croire à l’internaute qu’il navigue sur une page sécurisée. Or, si vous vous identifiez sur cette interface, cette page vous redirige ensuite vers un site étranger. Mais il ne faut surtout pas aller jusque-là sinon le mal sera fait. En entrant votre identifiant et votre mot de passe, vous avez d’ores et déjà permis au fraudeur de récupérer vos données. Il a désormais accès à votre compte Facebook ainsi qu’à toutes les informations qui peuvent s’y trouver, comme vos coordonnées bancaires, et il peut usurper votre identité. En conclusion, si vous êtes témoin de ce genre de message il ne faut en aucun cas cliquer dessus, ne pas le partager, vous pouvez le signaler comme étant un message frauduleux, et avertissez les autres utilisateurs en laissant un message.




Que faire si j'ai déjà cliqué ?


Connectez-vous le plus rapidement possible sur votre compte et changez votre mot de passe pour le site en question. Appelez immédiatement votre banque pour prévenir de la situation, même en cas de doute. En cas de doute sur un courrier électronique, signalez-le sur internet-signalement.gouv.fr puis supprimez-le de votre boite mail. Vous pouvez aussi contacter : INFO ESCROQUERIES au 0805 805 817 (appel gratuit) pour être conseillé par des policiers et des gendarmes spécialisés. Pour aller plus loin, effectuez un scan de votre ordinateur avec un antivirus à jour.

Comment porter plainte en cas d'escroquerie sur Internet ?


Si vous êtes victime d'une escroquerie sur Internet, déposez plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Pour gagner du temps, pensez à la pré-plainte en ligne. Munissez-vous de tous les renseignements suivants : Références du (ou des) transfert(s) d'argent effectué(s), références de la (ou des) personne(s) contactée(s): adresse de messagerie ou adresse postale, pseudos utilisés, numéros de téléphone, fax, copie des courriels ou courriers échangés... Tout autre renseignement pouvant aider à l'identification de l'escroc.

Infos pratiques : si vous êtes victime ou témoin d'une arnaque avertissez les autorités compétentes sur le site prévu à cet effet.


Article du 07 aout 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI