Websérie : Portraits de Loire à la Renaissance

À partir de documents d'époque, la websérie “Portraits de Loire à la Renaissance”, proposée par la Mission Val de Loire, nous plonge dans cette période de l'histoire et raconte la relation étroite que l’homme et la Loire entretiennent depuis toujours.

Salmuria / Saumur, François Collignon après L. de Lincler, XVIIe s. © Rijksmuseum, Amsterdam


Le premier épisode de cette websérie, qui en comptera six, traite de l'aménagement du paysage. La Loire a ses humeurs : débit changeant, étiages sévères et inondations catastrophiques. Si elle nous semble aujourd’hui maîtrisée, à la Renaissance, les riverains doivent composer avec cette nature changeante et difficile.
Au XVIe siècle, les levées ont déjà une longue histoire. Elles facilitent la navigation, contiennent les crues les plus fréquentes et protègent les terres cultivables. Le Val de Loire devient une terre jardinée.
Pourtant, le cours principal du fleuve peut changer, tout comme le trait de rive : la Loire n’est pas maîtrisée. De nombreuses inondations dévastatrices marquent les souvenirs des riverains.

Le premier épisode (durée 6')



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 13 juillet 2019 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI