Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Tout n’est pas perdu pour le viticulteur Sébastien David

Hier se tenait au Tribunal Administratif d’Orléans, une audience devant trancher sur la suspension ou non de l’arrêté préfectoral sommant la destruction de pas moins de 2 078 bouteilles, issues de la cuvée du viticulteur bio et en biodynamie à Saint Nicolas de Bourgueil, Sébastien David.


Le 10 Mai dernier, Sébastien David se présentait devant le tribunal d’Orléans, afin de défendre sa Cuvée Coëf 2016, menacée d’être détruite suite à un arrêté préfectoral ordonné après une enquête de la Direction Général de la concurrence de la consommation et de la répression de fraudes (DGCCRF). Plus de 2 000 bouteilles sont donc menacées de destruction, pour une teneur en acide volatile trop élevée pour l’appellation St-Nicolas-de-Bourgueil, ce dont Sébastien David s'est défendu en présentant deux contres analyses, arrivant toutes deux à des résultats différents de ceux de la DGCCRF. Le viticulteur avait donc à nouveau rendez-vous ce lundi 13 Mai au tribunal d’Orléans, afin de connaître la décision quant à la suspension ou non de l’arrêté préfectoral.

Pas de décision définitive avant le 31 Mai prochain.

La justice a donc rendu ce lundi sa décision sur la demande de suspension de l’arrêté qui sommait Sébastien David de détruire ses 2 078 bouteilles, ce qui représente un manque un gagné de plus de 50 000€ estimés pour le viticulteur. Cependant la décision prise par le tribunal d’Orléans ne tranche pas définitivement, les deux contre analyses n’étant pas suffisantes, mais laissant tout de même un espoir pour Sébastien David de sauver sa cuvée. Le tribunal n'a donc pas suspendu l’arrêté, mais a ordonné que l’affaire soit examinée sur sa légalité.
En attendant le verdict final, le viticulteur bourgueillois n'a pas l’intention de détruire son millésime et devra donc attendre un nouveau rendez-vous qui prendra place après le 31 Mai, pour être fixé quant au sort de ses 2 078 bouteilles. D'ici là, il peut compter sur le soutien d’autres vignerons et des internautes, qui sont plus de 160 000 à avoir signé une pétition pour le soutenir dans son combat pour la conservation de sa cuvée.


Article du 14 mai 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Roro 14/05/2019 20:25:23

50000€ de manque à gagner pour 2078 bouteille !! Ça fait un peut chère le carton !!!



Commentaire de matjac 14/05/2019 21:26:28

Cela fait la bouteille a 24.06€ ou j'ai loupé un truc?



Commentaire de c girardeau 15/05/2019 07:38:17

Ou comment faire le buzz façon olivier cousin



Commentaire de j.martinez 15/05/2019 15:22:09

Un peu cher effectivement en plus si l'acidité volatile est trop élevée ! Terme beaucoup plus élégant que de dire Vin Aigre ou vinaigre ...mais arrêtons cette mode des bios et surtout les journalistes ne rentrez pas dans leurs jeux . oui comme le dit c.girardeau c'est un buzz à la cousin . Notre région Viticole a tellement de merveilleux Vins même si ils sont conventionnels et alors le Vin bio ! ce terme n'existe pas .Vin issu de l'agriculture biologique ..Avec ces vins ,dans 50 ans on ne boira plus de vieux vins comme 1947 , 1955 , 1959 qui contenaient des sulfites et oui



Commentaire de Fortin 15/05/2019 16:00:11

Je recherche du vin st nicolas de bourgeuil pour Mon mariage suis de charente si vous avez des adresses de viticulteur. Jsuis preneuse mais pas de bio merci pour vos renseignements



Commentaire de nicolas s 15/05/2019 16:01:51

A part avec de vieille vignification et des tenues de caves comme peu le font chez nous le champigny n'est pas un vin de grande ou très grande garde.Il existe de merveilleux vins naturel car oui cette appellation bio est purement commercial pour les bobos en mode sauvons la planète mais roulons avec notre grosse voiture avec la clim a fond.



Commentaire de et les députés 15/05/2019 19:20:38

Et les députés de chinon et saumur, que font ils?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI