Le portrait éco. Jean Bal Thermoformage à Longué-Jumelles : L'emballage éco-responsable du luxe

Mouliste et plasturgiste depuis 1988, la société Jean Bal (30 personnes et 5 millions d'€ de chiffres d’affaires) conçoit et fabrique des emballages et éléments de calages thermoformés. Interlocuteur de référence des industriels du luxe, l’activité du spécialiste est portée depuis 3 ans par de nouveaux marchés (manutention industrielle et grande consommation). Pour accompagner son développement et soutenir sa capacité de production, Jean Bal a investi 1 million d’euros dans son outil de production, son bâtiment et ses machines.


Chaque année quelque 30 millions de packagings et calages thermoformés sortent des ateliers Jean Bal à destination des marchés français et internationaux. Pour répondre à une augmentation de la capacité de production de l’ordre de 30 % en 3 ans, l’industriel a créé 650 m2 de superficies supplémentaires sur le second semestre 2018 (pour atteindre une superficie totale de 3200 m2 de bâtiments). « Ces travaux, d’un montant de 510 000 €, nous ont permis d’agrandir la zone de production avec l’intégration d’une nouvelle thermoformeuse, d’obtenir des capacités de stockage supplémentaires et de créer de nouveaux bureaux. Des investissements matériels et humains qui devraient nous permettre d’atteindre les 6 millions d’euros de chiffre d’affaires à moyen terme », explique Didier Philippe, PDG de Jean Bal. Et dans le cadre de son développement, la société recherche activement 1 dessinateur CAO ainsi que des conducteurs de ligne. De postes à pourvoir en CDI, tous niveaux d’expérience.

Une nouvelle dimension au service de nouveaux marchés

L’industrie du luxe (parfums, cosmétiques, spiritueux) avec des grandes marques telles Dior, St Laurent... représente actuellement 50 % de l’activité de l’entreprise. Un secteur historique qui nécessite un haut niveau d’expertise et pour lequel Jean Bal développe des solutions innovantes et originales.
Par ailleurs, l’industrie représente désormais 40 % de l’activité. Jean Bal est particulièrement sollicité pour la conception de plateaux recyclables pour le transport de pièces et éléments industriels en interne comme en externe. Pour ce faire, de nombreux principes de conception sont proposés (plateaux auto-porteurs ou sur pièces, empilages, gerbables, par retournement à 180°, etc) avec un large choix de matières transparentes ou opaques ainsi que des solutions ESD pour l’électronique.
Enfin, les acteurs de la grande consommation sont de nouveaux interlocuteurs pour l’industriel (10 % du CA). Blisters ou emballages alimentaires sont thermoformés en plastique avec une tendance de plus en plus exprimée à l’association de matières et répondant pleinement à une démarche éco-responsable avec l'utilisation de plastique recyclé ou encore d'alliance du type bois ou carton avec plastique transparent éco-conçus. « Cette démarche nous a même permis des opportunités en développant de nouveaux marchés, du fait de notre disponibilité et réactivité par rapport aux contraintes environnementales souhaitées par les clients », se réjouit Didier Philippe.

Des investissements dans l'outil de production

Jean Bal conçoit chaque année près de 350 moules en aluminium au sein de son bureau d’études. La modélisation des prototypes s’effectue désormais au moyen d’un scanner 3D de dernière génération depuis quelques mois. "Ces moules usinés en interne à l’aide de centres d’usinage à grande vitesse, sont ensuite dupliqués à l’identique suivant le même procédé et avec les mêmes outillages. Le tout pour garantir la parfaite reproductibilité des pièces à mettre en production", explique le PDG. Pour ce faire, un nouveau centre d’usinage grande vitesse a été également livré récemment. Une thermoformeuse Illig RV74D, plus rapide et offrant une meilleure régulation énergétique a été installée sur le premier trimestre 2019. Montant de l’investissement : 410 000 euros. L’équipe de thermoformage gère désormais 9 lignes optimisées de différents formats pour la fine et forte épaisseur.

Didier Philippe, un chef d'entreprise très intégré dans la vie locale

À 59 ans aujourd'hui, ce fut une aubaine en 2001 d'acquérir cette entreprise pour Didier Philippe, ingénieur chimiste et titulaire d'une formation de gestion (MBA via HEC). De fait, originaire d'Azay-le-Rideau une bonne partie de sa famille réside en Touraine.
Après ses brillantes études, il a commencé professionnellement au sein d'un groupe suédois, leader mondial de l'équipement pour magasins, passant du poste de chef de produit dans la filiale parisienne à celui de directeur marketing, puis directeur de division et enfin directeur général de la filiale au Royaume-Uni durant 3 ans.
A 40 ans, il décide ensuite de revenir en France et intègre en tant que directeur général un nouveau groupe industriel basé en région parisienne, leader mondial de la sécurité dans les magasins. Au bout de 30 mois, sur fond de désaccord avec son groupe américain, il démissionne et se lance dans la recherche d'une entreprise à reprendre. « En 2001, mon choix s'est porté sur l'entreprise Jean Bal, basée à Longué, non loin de mes origines. » Aujourd'hui, Didier Philippe, père de 3 enfants, après avoir résidé à Varrains est désormais bagneulais et très intégré dans la vie locale : il est conseiller municipal sans étiquette de la ville de Saumur, mandat qu'il a obtenu suite au départ de Stéphane Robin. Par ailleurs, il est un des sponsors principaux du Saumur Loire Basket 49.

En savoir plus ou plus d’infos : https://www.jeanbal.fr/


Article du 25 avril 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI