Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumurois. Grand débat national : où et par qui ?

Le grand débat à Saumur, ce sera le 4 février à l'initiative de la ville mais aussi le 6 février à l'initiative de l'association Saumur Terre d'Avenir ou encore le 28 février à l'initiative de la CFDT. La député LREM Saint Paul a quant à elle opté pour des rencontres plus individualisées. Du côté du député Taugourdeau, pas moins de 8 rendez-vous sont à son initiative.

La salle Beaurepaire de Saumur où se tiendra le grand débat lors de la soirée du 4 février 2019.


Le grand débat national voulu par le Président Macron aura ses pendants à Saumur. Le premier aura lieu le 4 février, à l'initiative de la ville. Cette réunion, qui a pour but de "libérer la parole des citoyens" abordera les 4 thèmes suivants : la démocratie et la citoyenneté, la fiscalité et les dépenses publique, la transition écologique et enfin, l’organisation de l’État et des services publics. En présence des députés saumurois Laetitia Saint-Paul et Jean-Charles Taugourdeau,
plusieurs façons sont proposées pour participer à ce débat : y venir mais il est aussi possible d'écrire une lettre, dans laquelle vous pouvez partager votre point de vue et vos idées, et puis de la déposer dans le guichet de la mairie. Ou bien vous pouvez écrire sur la plateforme numérique crée par l'Etat spécialement pour que vous vous exprimiez. La réunion du 4 février à 19h, salle Beaurepaire à Saumur sera retransmise en direct sur les réseaux sociaux et sur le site internet de la Ville de Saumur.

Associations et syndicats entrent dans le débat

Le mercredi 6 février, les citoyens du collectif Saumur Terre d'Avenir qui invitera à une soirée spéciale pour les élus du Saumurois à venir pour se retrouver d'abord autour du film "Qu'est-ce qu'on attend" suivi d'un débat avec des élus et des acteurs de villes en transition.
La CFDT quant à elle proposera un temps d'échanges thématiques le jeudi 28 février de 18h30 à 20h30, à la Bourse du travail rue de Rouen ou à l'ancienne école Jean Rostand. Au cours de cette réunion, la transition, la fiscalité et les dépenses publiques seront mis en avant.

La député Laétitia Saint Paul tous les mercredis matins

La député de Saumur sud, la LREM Laétitia Saint Paul pour sa part penche pour la proximité et les rencontres plus individualisées. Elle ouvrira une permanence tous les mercredis jusqu'au 15 mars, salle Cocasserie à Saumur, de 9h30 à 13h30.

8 réunions à l'initiative du député Jean-Charles Taugourdeau

Des réunions sont organisées à travers toute se circonscription :
- Lundi 11 février à 20h (Allonnes, salle de la mairie, 135 rue Albert Pottier)
- Vendredi 15 février à 20h (Baugé, salle Chandelais, centre culturel René d'Anjou)
- Lundi 18 février à 20h (Longué Jumelles, le Relax, 22 rue Michel Couet)
- Vendredi 22 février à 20h (Durtal, salle Joel Baudouin, rue de la Mairie)
- Lundi 25 février à 20h (Saint Lambert des Levées, salle Martineau, rue de la Prevotée)
- Vendredi 1er mars à 20h (Lasse, salle des Loisirs "la Lassoise")
- Lundi 4 mars à 20h (Beaufort en Anjou, salle Plantagenet, 25 boulevard Similien Giladeau)
- Vendredi 8 mars à 20h (Seiches sur le Loir, salle Villa Cipia, place Auguste Gautier)


Article du 26 janvier 2019 I Catégorie : Politique

 


14 commentaires :


Commentaire de Jean Martinier 27/01/2019 10:12:09

Macron nous a bien fait comprendre qu'il ne changerait rien à sa politique , quelque soit les résultats du grand débat. Alors pourquoi se rendre à cette "bouffonnerie". Et comme disait Coluche :" Dites moi ce dont vous avez besoin , je vous expliquerai comment vous en passer" . Macron et ses sbires de LREM applique à la lettre cette citation du grand Coluche.



Commentaire de alixsond 27/01/2019 19:59:35

Je suis bien d'accord avec vous Mr Martinier, tout ceci ne ressemble à rien, nous avons un président qui pense que seule sa décision compte et il se moque totalement que des gens aujourd'hui ne s'en sorte pas, lui il vit très bien. C'est vrai que lui, c'est le summum de l'hypocrisie.



Commentaire de Fumisterie 27/01/2019 20:31:15

un "débat" à 200 ça va être chouette et surtout non productif ! Et se rendre aux permanences de St Paul ne servira à rien vu qu'elle n'a que les idées de Macron à la bouche à défaut d'avoir les siennes



Commentaire de Stop aux anti-tout! 28/01/2019 09:19:55

Tous ces commentaires ci-dessus révèlent des esprits obtus et négatifs,qui, quoi que l'on fasse ne leur convient pas. Seules leurs idées et leurs paroles qu'ils veulent imposer à tous comptent. Il est sûr que de proposer des débats à de telles personnes est peine perdue. Désespérant et démoralisant.



Commentaire de Pierre Blanchaud 28/01/2019 09:36:25

Le grand débat national ne serait-il qu'une vaste campagne macroniste financée par l'argent du contribuale ? Oui, tout porte à le croire.
Ce grand débat national orchestré par Emmanuel Macron semble bien plus propagandiste que délibératif.
Emmanuel Macron, en s’impliquant de mnière si volontariste et personnelle dans le Grand débat national, laisse peu de doute quant à la finalité propagandiste de l’initiative. D'autant plus que dans sa lettre aux français il définit à l'avance l'espace restreint des sujets qu'il souhaite voire abordés et leurrs limites.
La lettre aux Français était bien plus une lettre de cadrage qu’une ouverture démocratique.
Les cibles de cette campagne qui ne dit pas son nom sont celles que le gouvernement délaissé, voire méprisé depuis des mois : les gilets jaunes et leurs sympatisants. Les relais courtisés sont les maires de province, en raison de leur capital de proximité et de sympathie dont compte tirer partie pour redorer son image et des éditorialistes faiseurs d’opinion dont certains commencent, même si c'est très timidement, à émettre des doutes sur sa posture d'homme d'Etat providentiel. Son “tour des provinces reculées” vise très clairement dans une tentative de “relégitimation” au yeux de la France périphérique, dont notre saumurois est un parfait exemple et qui a été totalement oubliée par les mesures de son gouvernement, tout comme, il faut bien le constater, toutes les politiques libérales et productivistes menées par ses prédécesseurs dans la fonction depuis des décennies.
Macron a compris qu’il lui fallait relancer une campagne. Parler, faire le buzz, pour tenter de repoudrer son visage après que le masque flatteur qu'en avait fait (sur ordre de leurs patrons du CAC40) ses alliés objectifs, les éditorialistes des grands médias, durant la campagne présidentielle, soit tombé à la suite des premiers effets de sa politique ultra libérale sur l'ampleur du fossé de plus en plus abyssal entre sa castes de privilégiés et ceux qu'il a coutume de désigner par les « riens », les « perdants de la mondialisation », ou encore les « fainéants » de province qui ne sont pas capables de "traverser la rue pour trouver du travail" et refusent de s'entasser soumis dans une quelconque banlieue parisienne dans l'espoir de ramasser les miettes du banquet libéral.
Alors ne nous y trompons pas, participer à ce débat revient à peu près à approuver la politique macroniste à l'insu de son plein gré.



Commentaire de Nostromo 28/01/2019 10:15:39

Le nombre de débatteurs doit être limité pour que chacun puisse s’exprimer (15 ou 20 personnes). Il faut que les débatteurs aient des opinions différentes, mais que la parité soit respectée. Il faut un animateur qui ne participe pas aux échanges d’idées mais qui organise et garantit la prise de parole.
A 200 on ne peut pas débattre, les spectateurs ne doivent pas intervenir dans les échanges.



Commentaire de Jean Martinier 28/01/2019 10:52:12

Monsieur Blanchaud vous avez tout dit et parfaitement bien.......Je cautionne à 100%



Commentaire de V Boissin 28/01/2019 10:54:39

Pierre Blanchaud a parfaitement résumé en quelques lignes le bien fondé ou pas de ce débat......J adhère
entièrement à ce que vous dites...Bravo



Commentaire de l gourdon 28/01/2019 12:01:55

non seulement le debat est pipo mais en plus avec la cfdt qui a toujours léché les gouvernement et les directions afin de s octroyer des faveurs pour eux mais pas pour les salariés.Je n y croyais pas beaucouq deja mais avec eux encore moins.



Commentaire de Gertrude 28/01/2019 12:53:17

Quoique l'état propose, il y aura toujours des grincheux, de tous bords, vu l'actualité, il me semble que c'est une chance offerte à tous les Français de pouvoir s'exprimer, de montrer que beaucoup ont des idées, que l'occasion se présente pour mettre à plat tout ce malaise, que la parole de tous peut être entendue (sur cahier, débat, rencontre...) au moins il restera des traces de tout cela et fera tout de même réfléchir, avancé, se remettre en question, que le gouvernement prenne conscience de ces millions de gens de toutes catégories, sociales, politiques, apolitiques, écologiques, commerciales, immigration, salariales, athée, religieuse, les revendications voient le jour, soient mises en avant, c'est une grande chance pour la France. La campagne électorale n'a rien à voir, aujourd'hui le président n'a pas le choix, il doit écouter le peuple, c'est tout, le reste les urnes parleront (encore faudra t-il avoir des candidats....) C'est en privilégiant la parole de tout que le monde peut s'entraider, s'améliorer, se recentrer, avancer, changer et non en restant figé sur son canapé à blablater avec son chien.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 28/01/2019 15:13:19

MERCI GERTRUDE, votre commentaire ne recevra surement pas les compliments adressés à Pierre Blanchaud, votre commentaire se rapproche bien de celui du blablateur méprisant bien connu, et plutôt que le voir sur toute les chaines d'infos, je préfère " blablater" avec mon petit chien qui me regarde .... comme si j'étais le bon dieu des chiens ! Je sais le roitelet m'a dit que je n'étais RIEN, une illetrée, une faineante, mais ne m'a pas dit que j'étais une " lèche cul "



Commentaire de Gertrude @mémé 28/01/2019 18:27:40

Le roitelet vous a -il dit de ramasser les crottes de chien ? Visiblement vous blablatez tout de même, perso je ne suis pour personne en particulier, je dis juste qu'en sortant tout de l'armoire cela permet de voir ce qui nous va encore, ce qui est vieillot, ce qui est mangé par les mites, ce qui mérite d'être donné, ce qui mérite de se sentir bien, en faisant le tri. Mais c'est peut-être trop compliqué pour certains de se remettre en question, et d'être apolitique, ni bisounours, ni bobo, ni facho, ni écolo, ni coco.....juste voir la France comme elle est aujourd'hui sans aucun préjugés. Juste pour avancer.



Commentaire de brugiere jf 29/01/2019 00:38:54

Côté pile, il y a m Macron, élu Président par 25% des électeurs. M Macron est un ultra libéral, mondialiste fédéraliste pour l'Europe, qui vient de signer à Marrakech un Traité ordonnant aux Français d'accueillir avec le sourire, tous ceux qui veulent venir . ( au passage: merci pour la démocratie, car ce traité aurait du être discuté avec la population) ... et il vient de signer avec les Allemands une nouvelle défaite de la France, en réduisant nos pouvoirs.... alors que nos amis cousins allemands ne demandaient rien. Plus loin en arrière, m Macron a déjà fait bcp de mal à la France en tant que ministre. Alsthom vendu aux américains, les TGV français vendu ailleurs, ... bref un vrai nuisible qui vend à nos concurrents, les "bijoux de famille"
. et tout cela nous le savions au moment de son élection.
Bref, je ne vois pas ce que nous pourrions aller dire )à la brave mme st paul qui partage les opinions de macron.

côté face:
Tout le monde sait ce qui va et ne va pas en France. . A part qq attardés dans des rêves d'un autre siècle. Les Gilets J. ont le bon sens pour eux. Ils savent bien que leur porte monnaie est vide et se vide de plus en plus par les Taxes en tout genre et que les chances d'avenir ( ascenseur social) sont réduites à rien. Rien car l'Ecole est extrêmement malade et idéologue. Les élèves n'y apprennent plus rien ( et c'est voulu), le bac est donné à tout le monde donc il ne vaut plus rien, et ceux qui sortent en général des Lycées techniques n'ont pas une formation adaptée au monde de l'entreprise. reste les 10 ou 20 000 ingénieurs médecins ...qui passent par des Prépas . Celles là tiennent encore debout on ne sait par quel miracle. . mais les diplômés ingénieurs partent trop souvent soit à l'Etranger soit dans la banque pour y faire du fric. C'est un drame pour la France car ils vont aider des pays concurrents.
Autre drame et le n° 1 : l'immigration qui est un fléau mortel qui consiste à remplacer les Français blancs et de souche ( ce n'est pas très politiquem correct, mais c'est la vérité) massacrés par 220 000 avortements/an, . Les vides sont déjà en cours de remplissage par des gens de partout, qui arrivent sans vouloir aucune assimilation, ni intégration et un niveau zero d'instruction.Il parait que ces migrants envahisseurs vont payer nos retraites. Tu parles, Charles... Plus menteur, je meurs.
Dans ces conditions , pas besoin d'aller remplir des cahiers de doléances. qui ne seront ni lus ni exploités. M Macron qui dévisse complètement, n'a plus aucune chance de ramener à lui, son électorat de 2017. Le mieux est qu'il s'en aille, mais les ors de la république ( volés à leurs proprios) est un aimant. Notre mission est donc de lui rendre la vie impossible pendant les 3 ans qui lui restent.
Le clivage au sein de la population est en train de se consolider. et entre les deux, c'est souvent de la haine de lutte de classes qui s'impose de plus en plus. En principe, la haine conduira à de la violence.



Commentaire de JGSaumur 07/03/2019 14:25:54

- Baisse des dépenses pharaoniques de l'État ( ne pas confondre avec les dépenses au service du Public )
- Meilleures attributions des dépenses publiques au profit des secteurs Opérationnels : Santé au sens large - Sécurité ( y compris les Pompiers, 80% de l'effectif est composé de volontaires, c'est une honte...) au détriment des " Bataillons " de fonctionnels.l
- Ce gouvernement doit s'arrêter de donner des leçons de morale aux Entreprises Privées, PME, PMI et Artisans qui eux ne vivent pas sur le dos de l'argent récolté.
- Arretez de multiplier les taxes et les impôts, les caisses sont vides, il faut agir sur les dépenses de l'État et les " Bataillons " de Fonctionnels. Ce sera déjà un premier pas dans l'exemplarité que doit nous montrer l'État.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI