Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Maine-et-Loire. Pourquoi pas des assises départementales de le transition énergétiques ?

En séance plénière ce lundi 10 décembre, Jean-Luc Poidevineau, élu de la minorité de gauche, membre de la commission de l’environnement et du cadre de vie , s'il reconnaît la forte implication du département en faveur du développement durable, propose, dans le contexte actuel, de lancer une démarche collective sous la forme, par exemple, d’assises départementales de la transition énergétique, de groupes de travail avec tous les acteurs concernés par cette problématique. » Sa déclaration en séance, issue de son rapport. Les intertitres sont de la rédaction.

Jean-Luc Poidevineau (photo DR Conseil Départemental - Bertrand Béchard)


« Le Conseil Départemental a fait du développement durable une ambition et une priorité pour notre territoire ». Cette orientation est louable et nous la partageons. Elle s’avère, aujourd’hui, indispensable au regard de l’évolution climatique, de la transition énergétique devenue aujourd’hui prioritaire pour l’avenir de notre planète mais aussi pour celui des générations futures.»

Des actions retenues à l'unanimité...


« Les actions mise en oeuvre au cours de cette année 2018 témoignent de la volonté partagée de lutter contre le changement climatique, de préserver la biodiversité, les milieux et les ressources mais aussi d’enclencher la transition vers une économie circulaire sans oublier d’induire une cohésion sociale et une solidarité entre les territoires et les générations.
Les projets étudiés en Commission Cadre de Vie et Environnement ont été retenus le plus souvent à l’unanimité par ses membres. Ce consensus et cette vision commune mettent en exergue l’indispensable nécessité d’agir ensemble à la défense de cette cause qui présente plus que jamais un caractère d’urgence absolue.
»

...A poursuivre

« Poursuivons donc notre gestion et développement des Espaces Naturels Sensibles, si utiles à la biodiversité. Poursuivons cette sensibilisation des collégiens au respect de la nourriture, donnons une place privilégiée à l’économie circulaire dans nos futurs projets routiers. Conduisons des actions pour développer des énergies renouvelables, procéder à l’amélioration énergétiques des logements, améliorer ou limiter l’emprunte carbone.»

« Le dire c’est bien mais le faire c’est mieux.»

« Il est appréciable de constater que le Conseil Départemental n’est pas positionné uniquement en penseur de ces orientations mais qu’il a su enclencher en interne une démarche d’exemplarité au sein des services et auprès des agents en proposant un Plan de Déplacement d’Entreprises avec pour exemple, en 2018, des attributions d’une indemnité kilométrique vélo, une prise en compte du coût des abonnements aux transports en commun, etc.
Il n’est pas toujours aisé de mesurer l’efficacité des mesures mises en oeuvre dans ce domaine, mais une évaluation s’impose pour mieux ajuster les actions à venir. Ce travail est donc loin d’être abouti.
Aujourd’hui, élus du Conseil Départemental, il nous revient de nous positionner en tant qu’ambassadeurs et acteurs de cette démarche auprès du grand public mais aussi des collectivités : EPCI, Municipalités, Associations pour que cette prise de conscience devienne collective et gagne en efficacité.
»

Pour une démarche participative collective


« Dans le contexte actuel, nous préconisons que soit initiées une démarche participative pour lancer une réflexion sur les besoins, leur évolution et que soient envisagées toutes les solutions à mettre en oeuvre. Lançons une démarche collective sous la forme, par exemple, d’assises départementales de la transition énergétique, de groupes de travail avec tous les acteurs concernés par cette problématique. Ainsi générerons-nous une synergie qui deviendra salvatrice pour notre Planète et donc notre Territoire qu’est le Département du Maine-et-Loire. »


Article du 10 décembre 2018 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :


Commentaire de Oscar+ 10/12/2018 21:29:35

Vous me faites sourire avec vos assises départementales de le transition énergétiques...pour sauver notre planète du chaos climatique !...
Je revends mon véhicule diesel (50000km) à un garage pour l'achat d'un VHL dit "plus propre" ...
Que deviens ce véhicule ?
Démantelé pour ne plus polluer la Planète ?
Non... non, remis en circulation ... soit en France, dans un pays de l'Est ou du continent Africain !
Cela me rappelle un certain nuage radioactif en 1986 que les vents Français avaient maintenu hors de nos frontières !
Alors notre écologie vertueuse de la planète France est bel et bien de la fumisterie et nos dirigeants des sculpteurs de fumée !!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI