Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur et Fontevraud. « Carnets de voyage » : La Folle Journée du 25 au 27 janvier

La Folle Journée de Nantes revient en région les 25, 26 et 27 janvier 2019. Cette année encore, outre la capitale de région, 10 villes des Pays de la Loire donnent rendez-vous aux mélomanes, dont "incontournablement" Saumur-Fontevraud. Elle sera consacrée aux « Carnets de voyage ». Tout un programme... Nouveauté : ouverture de la billetterie dès le 15 décembre à Saumur et en ligne le 17 décembre.

Le Sirba Octet en ouverture de Folle Journée le 25 janvier en Saumurois (photo ©Bernard Martinez)


D’année en année, le succès grandissant de la Folle Journée de Nantes en région dans les Pays de la Loire confirme l’engouement du public ligérien toujours plus nombreux pour (re)découvrir des chefs-d’œuvres de la musique classique et contemporaine et partager des moments d’émotion avec de grands artistes. La dernière édition, sur le thème de l'exil retenu par René Martin, directeur artistique, a rassemblé près de 60 000 Ligériens autour de 160 concerts dans les villes partenaires. C’est grâce au partenariat original mis en place par la Région en 2003, avec la Folle journée de Nantes et 11 villes ligériennes (avec l’île d’Yeu en mai), que cette manifestation artistique de dimension nationale a pu s’ouvrir et se décentraliser au plus près des territoires. L’événement regroupera en région pas moins de 120 artistes et se déroulera du 25 au 27 janvier 2019 dans les villes partenaires habituelles : Saint-Nazaire, Cholet, Saumur, Fontevraud, Laval, Sablé-sur-Sarthe, La Flèche, La Roche-sur-Yon, Challans, Fontenay-le-Comte. Des concerts auront également lieu aux Herbiers et à Vouvant (85) ainsi qu’à Saint-Berthevin (53), Savenay (44) et au Lude (72).

Place cette année aux « Carnets de voyage »

Après l’exil subi en 2018, place à l’exil choisi… L’édition 2019 de la Folle Journée de Nantes en Pays de la Loire sera consacrée aux « Carnets de voyage » et à tous ces compositeurs qui ont créé des œuvres intemporelles à l’occasion d’un séjour à l’étranger. Chaque année, près de 1500 musiciens amateurs sont également associés à l’événement à travers les ensembles des écoles de musique et les harmonies. Conférences, animations théâtrales et concerts jeune public sont également au programme.

Et René Martin de citer 7 compositeurs particuliers : "Mozart, qui à 7 ans à fait un tour de l'Europe et que René Martin qualifie de « grand voyageur de l'histoire de la musique » lançant le Grand Tour pour découvrir les grandes richesses de l'Europe ; Liszt, ce hongrois qui a inventé le récital (concert) de piano et l'a baladé outre la Hongrie, notamment en France, Belgique, Hollande, Allemagne, Autriche et Suisse ; l'allemand Mendelssohn qui dès 7 ans séjourna à Paris, Le lieu de la musique avant d'aller en Allemagne, Italie et Royaume Uni ; Berlioz, qui très tôt a opté pour les voyages en Europe ; sans oublier le « globe-trotteur » aux 179 voyages, Saint-Saëns, le voyageur infatigable qui a profité de la révolution dans les transports et s'est montré fasciné par l'Orient." Et au détour de cette programmation très riche, également des compositeurs moins connus, mais pas des moindres : Alexandre Tansman, musicien juif polonais ami de Ravel, auteur notamment de pas moins de 800 œuvres pour piano pour enfants et qui a fait le tour du monde. Enfin, un invité de dernière minute sorti tout droit du chapeau de René Martin : Jean-Louis Florenz, organiste décédé en 2004 à l'âge de 57 ans, élève de Messiaen, ayant voyagé en Afrique et au Proche Orient, avec une œuvre mystique, certes peu foisonnante, mais d'une grande rareté... « J'espère que cette Folle Journée 2019 va lui redonner une présence », espère le directeur artistique. Et puis, autres incontournables au regard de cette thématique des Carnets de voyage, des compositeurs-marins : Rimski-Korsakov, « pour une explosion d'émotions et d'oeuvres accessibles pleines de couleurs» , Jean Cras, Albert Roussel ou encore Antoine Mariotte. « Ce sont donc ces voyages effectués par les compositeurs au fil des époques qui vont nourrir la programmation de cette Folle Journée 2018, » se félicite le grand maestro, André Martin.

Pas de théâtre "Le Dôme" cette année

En Saumurois, la programmation s'étalera sur 3 lieux : L'Abbaye Royale de Fontevraud, la Chapelle St Louis et, en remplacement de la grande salle du Dôme fermée (relire notre article du 27/09/2018), la salle Beaurepaire à Saumur. "Je compatis", affirme André Martin. "On a tellement attendu pendant des années cet écrin qu'est le théâtre pour notre programmation. Mais on connaît bien aussi la salle Beaurepaire et même si la jauge est moins importante (ndlr 360 places contre 420 au théâtre), l'acoustique y est très bonne."
Et du vendredi 25 au dimanche 27 janvier, ce sont pas moins de 20 spectacles et concerts, à un tarif comme cela en est l'éthique du Festival, volontairement abordable, de 2 à 12 € maximum pour les concerts. Rodolphe Mirande, vice-Président de Saumur Val de Loire corrobore : "Cette année encore, dans sa philosophie, une évidence : la Folle Journée est devenue un rendez-vous incontournable du paysage saumurois et attendu par tous, . Mais c'est aussi, toujours et encore, la reconnaissance que le croisement des publics fonctionne : des gens les plus avertis à ceux qui franchissent le pas et prennent le risque de venir écouter, un risque somme toute minimisé par les tarifs attractifs. On remarque d'ailleurs au fil des années, un public de plus en plus familial avec un enthousiasme débordant."

Les temps forts de la programmation en Saumurois

En concert d'ouverture le vendredi 25 janvier à la salle Beaurepaire à Saumur (à 20h30 – durée 45'), un concert qui va donner le ton de ces folles journées : « Sirbalalaïka », de la musique juive et tzigane avec le Sirba Octet (photo ci-dessus) accompagné d'un prodigieux joueur de balalaïka, Alexeï Birioukov. « Puissant dans sa fougue, le Sirba Octet et son invité balalaïkiste restituent la rythmique étourdissante d'airs populaires colportés jadis de fêtes en cabarets... » A ne manquer sous aucun prétexte !

A ne pas manquer non plus le samedi 26 janvier à l'Abbaye de Fontevraud (à 15h30 – durée 45'), le Choeur Mikrokosnos avec « La nuit dévoilée » : pas moins d'une cinquantaine de musiciens et chanteurs exaltants qui jouent sans partitions et qui en fin de concert, dans une scénographie envoûtante, quittent la s(cène et se baladent dans le public, telle la procession d'un mariage. « Je vous l'assure, les gens en pleurent ! » (photo ci-contre ©Alexis Joguet)

On peut également citer « Le Grand Tour » avec l'Ensemble Masques et le comédien Valentin Boraud interprétant des œuvres de Purcelle, Rameau, Marais, Telemann, Bach,.. Un spectacle original retraçant ce « Grand Tour » à travers le continent, de Douvres à Leipzig en passant par Paris, Versailles, Dijon, Venise et Rome. « Un programme baroque idéal pour l'Abbaye de Fontevraud. »




Et puis, dimanche 27 janvier à la salle Beaurepaire (à 15h30 – durée 45'), n'hésitez pas à partir à la découverte de 2 jeunes virtuoses d'à peine 20 ans du Conservatoire de Paris, Bilal Alnemr au violon et Jorge Buajasan au piano. « Un duo incroyable ! » qui interprétera Milhaud, Ravel , Tchaikovsky et Alyamani (Photo ci-contre ©Carole Doutre)



Ce même dimanche à l'Abbaye de Fontevraud (à 16h30 – durée 45'), place également à la jeunesse avec une grande découverte, la pianiste Marie-Ange Nguci interprétant Listz, Tansman, Ravel et Saint-Saëns. « Un programme spécifiquement conçu pour cette Folle Journée. » (photo ci-contre ©Caroline Doutre)





Enfin, en concert de clôture, du Mozart interprété par le Paris Mozart Orchestra sous la direction de la mancelle Claire Gibault, qui fut une des toutes premières chefs d'orchestres au féminin mais aussi grande voyageuse, puisqu'élue député européen en 2004 !
En conclusion, à Saumur et Fontevraud, comme dans les autres villes d'accueil de la région, cette édition 2019 de la Folle Journée nous promet beaucoup de surprises et il va être difficile de faire son choix ! (photo ci-contre ©Elodie Grégoire)



Nouveauté cette année, la billetterie ouvrira avec 15 jours d'avance en Saumurois


D'ordinaire ouverte à partir du début janvier, cette année la direction de la Folle journée, en accord avec Saumur Val de Loire et l'Abbaye de Fontevraud, a décidé d'ouvrir dès le 15 décembre. Ainsi, elle sera ouverte en continu au théâtre Le Dôme de Saumur le samedi 15 décembre de 9h à 18h puis du mardi au vendredi de 13h30 à 17h15. Attention fermeture pendant les congés de Noël du 22 décembre au 7 janvier. La vente en ligne quant à elle débutera le lundi 17 décembre, 24h/24, y compris pendant les vacances scolaires, mais uniquement sur le site de l'Abbaye de Fontevraud.

La programmation saumuroise en PDF à télécharger ou ou en ligne sur http://saisonculturelle.agglo-saumur.fr
L'ensemble de la programmation en Pays de la Loire et toutes les informations pratiques sur www.culture.paysdelaloire.fr



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 28 novembre 2018 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :


Commentaire de bourgeais 29/11/2018 16:35:33

que c'est regrettable de ne pas voir de concert le vendredi soir a Fontevraud la salle Beaurepaire est épouvantable en acoustique et comme toujours on favorise les saumurois tans pis pour les autres et la vente en ligne bien sur comme le théâtre c'est l'Aelésienne pour Saumur


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI