Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Politique. Subvention au groupe ACTION : "Regarder au-delà des créations d’emplois à court terme"

Lors de la Commission permanente du 23 novembre 2018, le Conseil régional des Pays de la Loire a décidé d’attribuer une subvention de 500 000€ au groupe néerlandais ACTION, spécialisé dans la distribution « discount » de produits non alimentaires. Ce soutien régional s’inscrit en prévision de l’implantation d’un entrepôt logistique du groupe sur la commune de Verrières en Anjou dans le Maine-et-Loire. Une subvention qui interroge l'élue saumuroise Christelle Cardet et l'ensemble du Groupe Écologiste et Citoyen du Conseil Régional. Le communiqué

La plateforme logistique sera créée à Verrières-en-Anjou (Saint-Sylvain-d’Anjou), sur près de 15 hectares. (Image: Groupe Action)


"Cette subvention interroge les élu.e.s du Groupe Écologiste et Citoyen sur de nombreux points : les nuisances à venir, la précarité et la forme des emplois dans les centres logistiques, l’artificialisation des terres ou le soutien indirect via de l’argent public au modèle du hard-discount. Ils ont donc voté contre cette subvention.

Christelle Cardet, conseillère régionale du Maine-et-Loire : « Face à un projet d’implantation aussi important, les créations d’emplois annoncées ne peuvent être le seul critère d’appréciation. Il faut notamment penser aux destructions d’emplois induites par la mise en concurrence avec des magasins plus petits, notamment dans les centres villes. L’implantation de la plateforme logistique conduirait aussi à des nuisances avec la circulation de plus de 200 camions par jour, y compris le week-end et la nuit. Quelles études ont été réalisées pour mesurer l’impact de ces flux à venir ? Enfin, l’implantation de cet entrepôt signifierait l’artificialisation de 15 hectares supplémentaires. Quand on sait que l’urbanisation fait déjà disparaître en France l’équivalent d’un département tous les sept à dix ans, il faut savoir agir en cohérence avec le plan biodiversité national et son objectif de zéro artificialisation nette des sols. »

Elle conclut : « Le soutien régional et l’argent public doivent être dirigés vers les entreprises qui mènent une véritable réflexion autour du développement durable et opèrent une vraie mutation de leurs pratiques. Elles sont nombreuses à innover dans ce sens sur notre territoire, afin de garantir des emplois de qualité et durables.»

Franck Nicolon, co-président du Groupe Écologiste et Citoyen : « Au printemps 2018, le maire (ex-LR) de Chartres a refusé l’installation sur sa commune d’une plateforme logistique d’un grand groupe qui lui promettait 2 000 emplois*. Parmi ses arguments : ne pas faire croître la précarité et préserver la mixité sociale. Cette décision courageuse pourrait servir d’exemple pour la majorité régionale : regarder, au-delà des promesses d’emplois, les impacts sociaux et écologiques des implantations d’entreprises. Par exemple, près de 60% des produits vendus dans les magasins ACTION sont importés d’Asie. Alors que nous défendons une relocalisation des productions et des circuits-courts, le soutien via de l’argent public à un tel modèle n’a aucune cohérence avec nos ambitions pour la transition écologique »

*Voir l’article du Monde du 09.11.18 « Quand le maire de Chartres refuse 2000 emplois »


Article du 26 novembre 2018 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :


Commentaire de Superdeg 26/11/2018 17:28:33

Si elle était chômeuse de longue durée elle verrait les choses autrement


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI