Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Gilets jaunes : « La dissuasion par la peur » pour le RN des Pays de la Loire

Concernant la mobilisation des « gilets jaunes », les élus du Rassemblement national (RN) du Conseil régional des Pays de la Loire, défenseurs du mouvement, parlent d'une « dissuasion par la peur ». Le communiqué, signé Jean Goychman, président de groupe...

Jean Goychman, président de groupe RN au Conseil régional


« Depuis le 17 novembre, tous les ministres interrogés, y compris le Premier ministre, s'arrangent pour glisser dans leurs interventions un couplet sur les morts et les blessés qui résulteraient des actions menées par les Gilets jaunes.

Hormis le fait que l'on ne donne que des chiffres sans relater les circonstances particulières, le fait d'instrumentaliser ces victimes, car ce sont des victimes, et nul ne pourrait imaginer un seul instant que ces accidents soient le résultat d'actions mûries à l'avance, relève surtout d'un désarroi lié à l'absence de réponse face à cette réalité douloureuse qu'exprime ce rassemblement spontané.

Cette méthode du Gouvernement par la peur est souvent employée par Emmanuel Macron. Dans chacun de ses discours, il nous parle des périls qui nous guettent. Le réchauffement climatique (dont on préfère omettre de dire que seul celui dû à l'activité humaine, ce qui est loin d'être scientifiquement démontré, est pris en considération) qui va être à l'origine de centaines de milliers de morts dans les décennies futures, la montée des nationalistes, qu'il considère comme une lèpre dans l'intention évidente de nous rappeler la « peste brune » du nazisme, et pour que l'on comprenne bien le message, il ajoute « le relent des années 30 ». C'est également le chaos mondial (rien que cela), lequel résulterait d'une évolution européenne qui irait vers moins de fédéralisme et plus de patriotisme. Bref, vous l'avez compris, il se pose en rempart universel de tous les périls qui guettent l'Humanité, mais se garde bien de répondre aux préoccupations du quotidien.

Jamais dans notre histoire récente n'est apparue une telle fracture entre une élite mondialisée qui tient à imposer sa vision d'un monde uniforme, sans frontières et donc sans nations, régi par les seules lois du commerce et du profit, et des peuples, attachés à leurs cultures et à leurs identités, qui demandent simplement de vivre avec un minimum de dignité. Ils ont réalisé que ce projet mondialiste les entraîne vers une inexorable paupérisation, d'où leurs réactions ».



Article du 23 novembre 2018 I Catégorie : Politique

 


8 commentaires :


Commentaire de Bizarre 23/11/2018 13:33:54

La charité qui se moque le l'hôpital. RN inverse les rôles et pourtant RN a bien pour habitude de surfer toujours la vague de la peur. Il est normal pour un gouvernement de tenir informer des dérives et des risques. Le bilan catastrophique incombe bien aux gilets jaunes. Les blessés et les morts sont de leurs responsabilités. Le gouvernement n'interdit pas la manifestation mais il demande à ce que cela soit fait conformément à la loi et c'est bien légitime.



Commentaire de Nostromo 23/11/2018 13:55:38

pour decribiliser le mouvement des Gilets Jaunes, il n’y a pas mieux que le soutien du RN.



Commentaire de Ils nous manquent un chef de guerre 23/11/2018 22:57:27

Un général a la retraite comme le général Delaunay qui était venu a Saumur sur l invitation de JPH... Un meneur d homme.. Qui nous transporterai vers la victoire Ou étés vous...



Commentaire de Brugiere jean fr 24/11/2018 11:31:44

Des morts et des blessés.... il y en a tous les jours en France où les violences sont partout. Sauf que les médias aux ordres du gvt n'en parlent pas avec parfois et le moins possible comme pour le col Beltramme. Combien de temps avons nous du attendre avant de savoir qu'il avait été égorgé??? bravo les médias. Qui sait exactement le "mode opératoire" au sein du Bataclan?? bravo les médias. Nous sommes envahis, nous sommes dominés par la violence voulue par nos élites malfaisantes pour nous apprendre à baisser la tête ou à descendre du trottoir. Quant aux morts d'aujourd'hui,( si chacun peut et doit les regretter ) ils n'ont rien à voir ( directement) avec les gilets qui auraient été violents et provocateurs.on dira que " si les gilets n'avaient pas été là,...."
c'est vrai mais cela ne veut pas dire que c'est leur faute.. Je vois que les macronistes prennent peur en rabâchant sans cesse ces violences regrettables attribuées aux gilets jaunes. C'est du Clausewitz: ...celui qui se défend est un agresseur..
perdre la vie est une violence. mais l'attribuer aux violences portées par des gilets jaunes est un mensonge.



Commentaire de macronresponsable 24/11/2018 17:27:53

Tout ceci est de la faute a macron point barre



Commentaire de Gauchiste 24/11/2018 19:41:30

Ras le bol de ces gens de droite et d’extrême-droite qui foutent la m..... Ils feraient mieux d’aller bosser ces droitistes !!!



Commentaire de Debout les braves 24/11/2018 20:12:59

Il faut continuer la lutte



Commentaire de Il nous faut un chef de guerre 25/11/2018 13:56:16

Une Jeanne d arc, un Napoléon. Un de charette, un sergent Bonne-Mère, qui est monté a Paris a pieds pour détruire la bastille..


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI