Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Varrains. Consultation citoyenne : La commune doit-elle fusionner ? Et avec qui ?

La question est simple et devra être tranchée par un « oui » ou par un « non » lors d'une consultation citoyenne, le dimanche 9 décembre 2018. Voulez-vous un regroupement avec d'autres communes ? Voici la question que la nouvelle municipalité élue pose aux citoyens pour savoir si elle doit nouer des liens avec ses voisins, à échéance 2020.


En début d'année 2018, les démissions se sont enchaînées au conseil municipal de Varrains. Après un décès, cinq autres élus ont quitté l'instance municipale, soit parce qu'ils ont quitté la commune, soit parce qu'ils ne s'y retrouvaient pas, notamment sur le sujet d'une éventuelle fusion avec les communes de Brézé, Chacé et Saint-Cyr-en-Bourg, qui deviendront au mois de janvier prochain Bellevigne-les-Châteaux (relire notre article). Les démissionnaires arguaient du fait que ce point n'était pas assez abordé en conseil municipal, pas plus que le lancement d'une réflexion sur un rapprochement plutôt avec la Ville de Saumur. Passé sous la barre des 10 élus, la loi préconisait que la commune, sur décision du sous-préfet de Saumur, Jean-Yves Hazoumé, soit mise sous tutelle de l'état... ou encore que ce dernier impose de nouvelles élections. Ce fut élection.

Le thème de la campagne

Même si le sujet n'a pas été défini comme tel, c'est la fusion de commune qui aura été le moteur de l'élection du 15 mars dernier. Le nouveau maire, Pierre-Yves Delamare, avait fait une promesse, celle de consulter les citoyens. Avant de voter le dimanche 9 décembre prochain, les citoyens sont invités à venir en débattre le vendredi 30 novembre et le mercredi 5 décembre 2018. En préambule, Pierre-Yves Delamare explique le mode de fonctionnement : « On ne pouvait pas créer une question où il y est trois réponses possibles : rester seul, se rapprocher de Saumur ou de Bellevigne-les-Châteaux. Il fallait une réponse « oui » ou « non ». Le « non » ne laissera pas de porte ouverte. Le « oui » permettra de mieux analyser les avantages et inconvénients d'un rapprochement avec l'une ou l'autre des deux collectivités, pour faire un choix après les élections municipales de 2020 ». Pierre-Yves Delamare a déjà sa petite idée en tête sur le contenu des débats des réunions publiques : « Il est indéniable qu'un rapprochement permettrait d'avoir plus de moyens que de rester seuls. Par contre, avec Saumur, nous serions noyés dans la masse. Il y avait déjà eu une tentative en 1978, mais elle n'avait pas abouti. Si nous rejoignions Bellevigne-les-Châteaux, le risque est que toutes les décisions soient centrées sur Chacé. Il reste tout de même que nous avons un lien social fort avec Chacé, notamment par les associations qui regroupent les habitants des deux communes ».

Reste à savoir si les habitants se déplaceront à la fois pour les réunions et le vote...


Article du 19 novembre 2018 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :


Commentaire de Et si .... 19/11/2018 18:01:43

Et si les citoyens disent non......On fait quoi comme d'hab. on s'en fout et on fait quand même en disant que c'est une consultation et que ça n'a pas de valeur,
Enfin sans rire faut juste arrête de raconter n’importe quoi, on détourne le problème, si les communes cherchent à fusionner, c'est que l'agglo ne fait pas le job, en 2001, à la création c'était dans le but d'être plus fort en étant nombreux, l'agglo n'a jamais été aussi gros et n'a jamais fait aussi peu pour les communes, il est sur qu'avec les différents présidents qu'elle a eu à sa tête, ça ne devait pas mener bien loin.



Commentaire de et ça continue... 19/11/2018 19:40:18

Vous avez complétement raison, ces amalgames, fusions, ou regroupements de communes, sont des usines à gaz desquelles il ne sort : RIEN, du vent, des élus grassement rémunérés et une couée de salariés qui ne servent pas à grands choses... Les COM COM en leur temps étaient déjà un exemple de doublon administrafif, ça n'a pas suffit alors on continue a fabriquer des administrations qui ne nous servent pas ou si peu ! Mais par contre qui nous coûtent !!!



Commentaire de Varrains, avec nous ! 20/11/2018 13:13:50

Chers Varinois, si vous rejoignez le bloc Brézé, Chacé, Saint-Cyr, ce sera bienvenu Un vrai nom pour l'entité nouvelle devrait garder la référence aux vins qui font notre fierté commune. Des belles vignes, il y en a partout. Du bon Champigny, c'est plus rare, et c'est ce qui relie nos communes. Avec votre sens de la Démocratie, vous êtes bienvenus.



Commentaire de @Varrains, avec nous ! 21/11/2018 08:41:36

Les varrinois ne veulent pas d'Armel Froger comme maire alors désolé mais se sera non, de plus Varrains n'a pas besoin de Chacé, c'es Chacé qui a besoin de Varrains et enfin les varrinois ne veulent pas se rapprocher de qui que se soit et si par malchance, ça se faisait, Saumur serait bien évidement plus indiqué.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI