Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Mouvement social au sein d’entreprises de transport : la Région apporte des précisions

Un mouvement social au sein de plusieurs entreprises de transport routier de voyageurs perturbe depuis lundi 12 novembre 2018 les réseaux de lignes scolaires et régulières régionales en Pays de la Loire. Le Conseil Régional des Pays de la Loire apporte des précisions. Son communiqué...


Roch Brancour, vice-président régional en charge des transports, a reçu une délégation de personnel gréviste à leur demande, ce lundi. Il précise le cadre de fonctionnement des transports régionaux : « La compétence des transports par car, autrefois gérée par les Départements, est confiée aux Régions, dans le cadre de la loi NOTRe depuis septembre 2017. Les lignes sont opérées par des entreprises de transport liées à la Région par des contrats de marché public, dont la majeure partie a été héritée des Départements.
Dans ce contexte, je rappelle que la Région n’est pas l’employeur des personnels de transport et n’a évidemment pas la possibilité, dans le cadre de ses appels d’offres, de négocier le salaire horaire des conducteurs. Les salaires sont du ressort des entreprises et de la convention collective nationale des transports routiers.
La Région regrette les perturbations occasionnées par ces mouvements de grève pour les Ligériens et leur famille. C’est pourquoi, afin d’échanger sur les problématiques soulevées par les grévistes, j’ai reçu une délégation de syndicats (CFDT, CGT et FO) cet après-midi à l’Hôtel de Région ».

Les Pays de la Loire s’engagent au quotidien en matière de transport routier de voyageurs :
- Un budget annuel de 202 millions d’euros
- Pour répondre à la pénurie de personnel rencontrée par les entreprises de transport, la Région a consacré 2,517 millions d’euros à la création de 530 places de formation de conducteurs en 2018, ce qui représente un effort considérable à hauteur de 99% du coût
pédagogique de ces formations.
- La sécurité est une priorité régionale. La Région travaille en lien étroit avec la FNTV (Fédération nationale des transports de voyageurs) et les exploitants sur les problématiques de sécurité et est à l’initiative du Plan d’actions sécurité qui prévoit la distribution de gilets jaunes aux élèves et des opérations de sensibilisation au port de la ceinture à bord. Une convention de formation au franchissement des passages à niveau pour les conducteurs sera signée début 2019 avec SNCF Réseau.
- En ce qui concerne la sécurité du matériel roulant, les contrats qui régissent la sous-traitance d’exploitation des lignes répondent à des critères stricts établis dans les cahiers des charges. La durée de vie maximale d’un autocar est fixée à 18 ans. Des contrôles réguliers sont effectués sur les lignes pour vérifier que ces limites d’âge sont respectées sur le terrain. La réglementation impose par ailleurs un contrôle technique, tous les 6 mois, qui porte sur 1 451 points.
- Pour répondre à la problématique des volumes annuels d’horaires qui débouche sur des temps partiels imposés, notamment pour les conducteurs en période scolaire, la Région limite le nombre de cars mis en circulation et favorise les enchainements des dessertes des établissements. Outre la rationalisation des coûts, ceci permet à un même conducteur d’augmenter son volume horaire en assurant les dessertes successives d’un lycée, d’un collège puis d’une école ».


Article du 13 novembre 2018 I Catégorie : Politique

 


2 commentaires :


Commentaire de Une longuéenne 13/11/2018 20:32:12

Quelqu'un peut-il me renseigner à quoi sert le versement transport dû par toutes les entreprises de plus de 11 salariés qui font partie de la Communauté d'Agglomération de Saumur Val de Loire et qui s'élève quand même à 0.3% ou 0.6% de la masse salariale ? Quand on sait que la Com Com est passée de 32 à 47 communes au 1er janvier 2017, cela doit représenter un petit pactole... Pourtant je n'ai pas vu d'amélioration dans les transports en commun en dehors de la distribution des gilets jaunes sur les lignes scolaires.



Commentaire de personne 13/11/2018 22:01:05

je suis chauffeur de car j'ai été au courant de cette grève par saumur kiosque j'en ai parler à mes collègues eux aussi pas aux courant merci à nos DP si les entreprises ne trouvent pas de chauffeurs c'est de leurs fautes les temps partiel nous sommes payer avec un salaire de misère
pourquoi voulez vous une personne qui touche le RSA vienne travailler ce lever tôt le matin travailler 4 heures par jours pour le même salaire même à sa retraite touchera plus qu' une personne qui aura travailler et sans compter nos conditions de travail je ne vais pas épiloguer sur notre travail merci a ceux qui font grève


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI