Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le PNR se repense... L'occasion de mieux comprendre ce qu'il fait

Le Parc Naturel Régional (PNR) Loire-Anjou-Touraine prend son bâton de pèlerin pour sillonner son territoire à la rencontre de ses habitants pour préparer ses nouvelles orientations après 22 années d'existence. Après ce long travail de consultation de la population et des élus locaux, le Parc présentera sa nouvelle charte qui sera présentée au ministère de tutelle. L'occasion de mieux comprendre ce qu'il fait.


Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine compte aujourd’hui 115 communes à cheval entre l'Anjou et la Touraine. C'est le deuxième en population et le cinquième en taille des 53 parcs en France... Ce n'est pas rien.

Une action pas toujours lisible

Benoît Baranger, son président, par ailleurs adjoint au maire de Bourgueil admet que l'action du Parc n'est pas toujours lisible : « Quand la population est en contact avec nous, elle apprécie et comprend mieux notre action. Si j'avais à la résumer, on pourrait dire que nous travaillons à faire vivre le patrimoine qu'il soit bâti, naturel ou culturel. Nous essayons de faire en sorte qu'il soit protégé, mais pas sous cloche ».

Des actions multiples

Économie, éducation, expérimentation, aménagement du territoire, protection et gestion des patrimoines culturels et paysagers... Les actions sont nombreuses, mais elles ne s'adressent pas qu'au grand public. Pour Benoît Baranger, le soutien est aussi essentiel, des collectivités ou de l'État : « Nous faisons un gros travail d'ingénierie pour les communes ou les agglos pour les aider dans leurs projets. C'est le cas notamment pour la zone d'activités de Méron pour Saumur Val de Loire. Pour certaines communes, nous sommes allés chercher de grosses subventions afin qu'elles puissent réussir à réaliser leurs projets ».

Un avant-projet avant 2020

Un long travail de concertation débute avec les habitants, avec des rencontres locales en novembre et décembre de cette année. Les personnes motivées pourront poursuivre l’expérience au côté des acteurs économiques, associatifs et institutionnels, en participant à des réunions thématiques. Les participants formuleront collectivement des propositions qui seront soumises aux élus du Parc. Les éléments retenus seront intégrés à l’avant-projet de Charte. Il sera arrêté par délibération du comité syndical avant les élections municipales de 2020. Puis le document fera l'objet d'une enquête publique avant d'être validé par les conseils municipaux en 2022 et présenté à l'État.

Les rencontres ont lieu le samedi matin, pour plus d'attractivité

- Rencontre du Douessin : 17 novembre à 9h30 - Salle du Petit Anjou à Doué-la-Fontaine
- Rencontre du Bourgueillois : 17 novembre à 9h30 - Salle des fêtes de Benais
- Rencontre du Ridellois : 24 novembre à 9h30 - Salle Claudel, ZA La Loge à Azay-le-Rideau
- Rencontre du Saumurois : 24 novembre à 9h30 - Salle de la mairie de Chacé
- Rencontre du Val d’Authion : 1er décembre à 9h30 - Salle des Plantagenêts à Beaufort-en-Vallée
- Rencontre du Bouchardais : 1er décembre à 9h30 - Le Cube, salle communautaire à Panzoult
- Rencontre du Richelais : 8 décembre à 9h30 - Salle des fêtes d’Assay
- Rencontre du Gennois : 8 décembre à 9h30 - Salle des loisirs de Chênehutte
- Rencontre du Longuéen : 15 décembre à 9h30 - Salle des loisirs de Brain-sur-Allonnes
- Rencontre du Chinonais : 15 décembre à 9h30 - Salle Olivier Debré à Chinon

Infos pratiques : Plus de renseignements sur le site internet https://www.ici2038.fr/.



Article du 07 novembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Superdeg 07/11/2018 17:25:15

Mieux comprendre ce qu'il fait! Wouah! Y faisaient n'importe quoi?



Commentaire de Adieu Finesse 07/11/2018 18:54:06

Ben oui, on comprend pas trop ce que fait le PNR pour l'environnement!
A part recevoir de l'argent de la centrale Nucléaire... et être soumis à tous les lobbys portés par les élus qui grenouillent au Parc: lobbys des chasseurs, agricoles et industriels... M. Baranger en tête...



Commentaire de Toto 07/11/2018 20:11:13

Bel outils. Tres mal exploite. des rapports papier epais. Pas de techniques. Le pnrlat est tres bio en surface mais pas dans les appels d offres!!! Trop politise. Certains projets totalement inutiles !!! Mais qui font plaisir a certains!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI