Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Cholet-Les Herbiers. Réouverture de la ligne ferroviaire : la Région & le RN pas sur les mêmes rails

La réouverture de la ligne ferroviaire Cholet-Les Herbiers fait parler, notamment du côté du Rassemblement national. Aymeric Merlaud, conseiller régional du groupe RN, a récemment indiqué dans la presse que la réouverture de la ligne Cholet-Les Herbiers, afin d’y faire circuler des TER, était une urgence qui n’impliquait pas d’opération foncière de grande envergure. Réaction de Roch Brancour, vice-président du Conseil régional en charge des transports...

Roch Brancour, vice-président du Conseil régional en charge des transports, réagit aux déclarations du RN


« Il s’agit probablement d’un chantier beaucoup plus complexe et couteux qui nécessite de reprendre intégralement la voie et sans doute également la plateforme, de consolider des ouvrages d’art et de mettre en œuvre des signalisations adaptées.

Par ailleurs, cette réouverture appartient pour l’essentiel au Conseil départemental de la Vendée qui est propriétaire des emprises.

Aujourd’hui, la priorité de la Région en termes d’investissements ferroviaires va à la régénération et la sauvegarde des lignes du réseau régional existant : la ligne Nantes-Bordeaux, la ligne Châteaubriant-Rennes, la ligne Caen-Alençon-Le Mans-Tours, ou encore les travaux de rénovation essentiels de la ligne Clisson-Cholet financés majoritairement par la Région à hauteur de 33 millions d'euros.

Dans le contexte budgétaire actuel et compte tenu de ces opérations majeures que nous devons réaliser, notre responsabilité est de maintenir et de rénover nos lignes existantes. C’est un combat de tous les jours !

Pour autant, nous sommes attentifs aux arguments des acteurs du territoire qui demandent la réouverture de cette ligne.

L’étude mobilité que nous menons actuellement sur chaque bassin de mobilité de la région nous permettra, d’ici la fin de l’année prochaine, de définir le potentiel et les orientations futures pour chacune de nos lignes. Nous avons dit à tous les acteurs concernés qu’ils avaient toute légitimité à s’impliquer dans cette étude et dans les travaux qui en découleront.

Loin des promesses intenables, nous agissons avec responsabilité et nous assumons nos priorités pour préparer l’avenir, améliorer le quotidien des Ligériens et développer notre territoire ».



Article du 26 octobre 2018 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI