Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Beaufort. L'agence Nitescences primée à Rennes pour la mise en lumière de Troglodytes et Sarcophages

L'agence de conception lumière Nitescences, gérée par Jean-Philippe Ropers et basée à Gée (Beaufort-en-Anjou), a reçu à Rennes, le jeudi 18 octobre dernier, le prix ACEtylène 2018 pour la mise en lumière du site « Troglodytes et Sarcophages » à Doué-La-Fontaine, dans la catégorie « petit budget ».


Avec les Prix de l’ACEtylène 2018, l’Association des Concepteurs lumière et Éclairagistes (ACE) souhaite récompenser des concepteurs lumière indépendants ayant réalisé des mises en lumière pérennes allumées entre le 1er septembre 2016 et aujourd’hui. Comme l’année précédente, la thématique de cette édition était libre.

Budget éclairage inférieur à 70 000 euros


4 prix étaient attribués en 2018 : le Prix de la conception lumière extérieure et paysager, le Prix de la conception lumière « mise en lumière du patrimoine bâti », le Prix de la conception lumière intérieure (2 ex aequo) et, enfin, le Prix « petit budget ». À noter que faute de candidature, le traditionnel 5e Prix du « jeune concepteur » n'a donc pas été décerné. Dans tous les cas, Jean-Philippe Ropers (photo ci-contre) est revenu du département d'Ille-et-Vilaine, de Rennes, précisément, avec le Prix « petit budget », c'est-à-dire un budget éclairage inférieur à 70 000 euros (HT).

Le projet « Troglodytes et Sarcophages » en détail

Mis en service au mois de mars dernier, ce projet lumière a pour but de dynamiser et valoriser la visite du site « Troglodytes et Sarcophages », situé sur la commune de Doué-la-Fontaine (Doué-en-Anjou). Lieu unique et classé aux Monuments historiques, il raconte 1 500 ans d’histoire en mettant en valeur la pierre et l’architecture de la chapelle et des caves, tout en améliorant le confort de la visite et l’accueil. « Ce nouvel éclairage des caves troglodytes change totalement le regard sur ces espaces, même pour les habitués du site, révélant son architecture, sa structure tout en créant une ambiance agréable, propice à une visite de qualité et participant aux propos de la visite guidée », commente Jean-Philippe Ropers. Le but de ce projet était également de rendre la plus discrète possible l’installation en supprimant tout obstacle visuel gênant la mise en valeur architecturale (matériels visibles, éblouissement, etc.), tout en étant économe en énergie par rapport à l’éclairage qui existait auparavant.

Infos pratiques : Pour en savoir plus, consultez le lien reprenant tous les lauréats de ce concours, en cliquant ici.



Article du 23 octobre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI