Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Brain-sur-l'Authion. Intoxication par produit phytosanitaire : Le bilan de la Préfecture et l'ARS

Ce mardi soir, à 19h30, la Préfecture de Maine-et-Loire et l'ARS (Agence Régionale de Santé) des Pays de la Loire ont communiqué le bilan de l'intoxication par produit phytosanitaire à Brain-sur-l'Authion, entre Saumur et Angers, qui a eu lieu hier (relire).


Selon l'actualisation du bilan par la Préfecture de Maine-et-Loire à 19h30, ce mardi soir 9 octobre 2018, « les 17 personnes hospitalisées dans l’après-midi (ndlr : hier) ont quitté le CHU d’Angers et ont pu rentrer à leur domicile ». Toutefois, une enquête administrative et judiciaire suit désormais son cours.

« L’usage du METAM-SODIUM est strictement encadré »

La Préfecture de Maine-et-Loire tient également à rappeler que « l’usage du METAM-SODIUM est strictement encadré. L’arrêté préfectoral du 20 janvier 2017 définit ainsi les conditions d’application et de stockage du METAM-SODIUM dans le département ». Parmi les dispositions prévues par l’arrêté :

- chaque applicateur doit être déclaré en Préfecture ;

- les chefs d’exploitation et les applicateurs doivent suivre une formation technique et réglementaire sur ce produit ;

- les conditions de stockage et d’aménagement des espaces pour les eaux de ruissellement sur les parcelles traitées sont strictement définies ;

- les conditions d’application sont encadrées : par exemple, lorsque celle-ci se fait en plein champ, elle doit être réalisée par injonction dans le sol ou par irrigation goutte à goutte afin de permettre la pénétration immédiate du produit. L’application doit être suivie d’un arrosage immédiat pour fixer le produit dans le sol ;

- les Mairies des communes situées dans un rayon de 200 mètres de la zone d’épandage doivent être informées avant chaque campagne de traitement.

Nota Bene : L’arrêté préfectoral est accessible sur le site de la Préfecture de Maine-et-Loire : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/conditions-d-application-du-metam-sodium-a5913.html.


Article du 10 octobre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


24 commentaires :


Commentaire de Nostromo 10/10/2018 12:54:47

Il ne faut pas encadrer l’utilisation du metam sodium mais l’INTERDIRE !!!
On sait que ce produit est extrêmement dangereux, alors pourquoi tergiverser ? Le préfet est aussi responsable par la signature de son arrêté autorisant l’empoisonnement de la flore et des gens.
A suivre ...



Commentaire de Oui mais... 10/10/2018 13:19:52

L'application de ces produits est encadrée par la loi, oui mais...
Quand un viticulteur, agriculteur ou autres répandent ces toxiques, y a t-il une personne de loi présente à ce moment précis? Certainement pas et il serait d'ailleurs très compliqué de tout surveiller. Alors on espère que ces professionnels soient sensés mais malheureusement il y a parmi eux des inconscients qui se moquent bien des lois. "Pas vu pas pris." Et voilà le résultat.
De plus ces travailleurs ont la possibilité de cesser ces épandages. Des aides leur sont allouées pour ce faire. Alors aucune excuse à ces débordements "assassins"



Commentaire de Airpur49 10/10/2018 19:13:33

Aux deux commentateurs, qui au vu de leurs déclarations ne sont pas des spécialistes, tous les agriculteurs et leurs salariés ne sont pas des voyous: il se peut qu’il y ait eu erreur humaine comme chacun peut en faire. Un accident de la route par exemple est très souvent pour ne pas dire toujours du à une erreur humaine et je ne vois pas tant de gens s’indigner sur ce forum à chaque fois qu’il y a un tel accident. Je fais confiance aux enquêteurs pour faire la lumière sur cette affaire. La France quoiqu’en dise le journaliste du Courrier de l’Ouest relatant cet incident dans son édition de ce jour n’est pas le dernier pays européen à utiliser le Metam sodium mais c’est vrai que la France a choisi de maintenir certains usages en encadrant de façon drastique son application. Les conditions climatiques en automne avec des températures de plus en plus chaudes et une hygrométrie basse rende cette matière active plus agressive. Les gaz lacrymogènes envoyés à la figure des manifestants par les CRS sont de la même famille et ont à peu près les mêmes effets! À la société française de se positionner: veut-on garder une agriculture française competitive en lui laissant le temps de s’adapter aux attentes societales et je peux affirmer ici que les pratiques de nos agriculteurs ont beaucoup changé depuis 20 ans ou alors veut-on importer notre alimentation sans les mêmes normes que les nôtres, je ne suis pas sûr qu’on y gagne au change.



Commentaire de A airpur 10/10/2018 21:07:50

Les agriculteurs nous empoisonnent avec des produits cancérigène depuis les années 50... C'est a dire 70 ans...c'est pourquoi il y a de plus en plus de cancer... Et vous voudriez que ça continue... Sous prétexte qu il faut s adapter...faut arrêtez les conneries Le rondul c'est pas poisons... OK je propose a tous les agriculteurs d en boire un verre tous les matins pendant un petit mois...si ils tombent dans le coma on les perfusera... On nous parle du bio...on se fout de nitre gueule... La distance entre une parcelle bio et une parcelle conventionnelle traite a mort et de 6 m... On construit des poulaillers pour oeufs bio. Pour 6000 poules le poulailler pour que les poules dorment a une surface de 1000 m2 conditionnement compris soit 10 poules m2. Et que l on peut cultiver des parcelles traitées lourdement a moins de 6 m de distance.... Et que l'on peut faire du bio dans des surfaces qui ont été traité avec Fès produits cancérigène 3 ans avant alors que l on sait que les produits sont efficaces pendant au moins 30 ans. Et oui on est des veaux... Je n ai pas envie de payer plus cher des produits qui nous empoisonnent produits par des assassins d agriculteurs...



Commentaire de Indigne 10/10/2018 21:08:06

Mare de ces agriculteurs qui nous tuent et se tuent aussi. Ils trop cons pour réfléchir alors interdisons tout ces produits qui sèment la mort à petit feu.



Commentaire de Nostromo 10/10/2018 21:30:08

Cela fait des décennies qu’on a laissé à nos agriculteurs le temps de changer leurs façons d’exploiter. Aujourd’hui sans les contraintes on en est toujours au même stade. Alors on continue ou on impose des règles qu’ils ont été incapables de suivre, au nom du rendement ? Il faut attendre combien de morts et de défauts congénitaux de nos enfants pour prendre conscience ?
Arretons de scander comme Airpur49 qu’il n’y a pas de danger dans ces produits.



Commentaire de Airpur49 10/10/2018 21:35:35

Quelle pauvreté intellectuelle Et vous vous circulez à pied ou en vélo, vous ne vous chauffez pas et ne prenez jamais l’avion. Y en a marre de ces sachants , y a qu’à faut qu’on, pour les autres mais pas pour soi. Incapables d’avancer le moindre argument sans insulter: très facile derrière un Écran!!



Commentaire de A airpur 11/10/2018 07:08:16

Pas très pur sans doute un pollueur bon a rien...euh non un pecno...chasseur de primes a la solde de Monsanto, limagraib, Bayer et con sort... Pas d arguments... Et vous vousxen avez... Non je ne prends jamais l avion... Oui je marche Non dite plutôt que vous voulez vous en mettre de plus en plus plein les fouille... Un agriculteur c'est un salaire moyen de 4000€ mois... C'est la base dans la vallée Ils sont pour la plupart tous propriétaire, possède un 4/4 et des voitures particulière, ne travaille pas le wk...etc etc... Et le parle pas des tracteur a plusieurs dizaine de millier d euro, IUou Des manus comique...



Commentaire de A airpur 11/10/2018 07:22:09

On produits de trop...avez vous vu dans un magasin... Quelques soit l heure un étal de vide.... Non !!!!! Alors habitués viys a réduire vis achat... Ne mangez plus de viande tous les jours... Une fois par semaine... Réduisez vos part a 100gr de légume par jour, supprimé le sucre, arrêtez le pain....ou une baguette par semaine...et on produira moins...n achetez plus de chocolat Noël arrive boycottéz tous les produits festifs.. La terre sans portera que mieux



Commentaire de Nostromo 11/10/2018 08:26:48

Toutes les études scientifiques ont démontré le danger de ces produits, autant d’arguments qui plaident en faveur de l’abandon de ces pratiques.
On peut parler aussi du chlordécone.
Le chlordécone est un pesticide organochloré persistant (POP), de la même famille que le DDT, qui a été utilisé de manière intensive pendant une vingtaine d'années pour lutter contre le charançon du bananier notamment en Martinique et en Guadeloupe. Vendu sous le nom commercial de Kepone®, cet insecticide est à la fois très polluant (il persiste dans le sol et les eaux), potentiellement bioaccumulable (il est pour ainsi dire "stocké" par les organismes vivants), et dangereux pour la santé humaine (perturbateur endocrinien et cancérigène).
Dans mes propos il n’y a pas d’insultes, mais quand on ne peut contre-argumenter il est tentant de prendre des arguments pour des insultes.
Je suis d’accord avec vous sur la pollution automobile. Il faut que nos gouvernants promeuvent les transports publics. Mais quand on envisage d’interdire le centre ville aux voitures, cela fait un tollé général. Nous devons changer nos modes de vie, il n’y a pas le choix.



Commentaire de Oui nous devons 11/10/2018 13:49:54

Changer de méthode...Saumur n'est oas l exemple...on a remplacé les chevaux et calèche par un traine couillon a moteur polluant. Le petit train... Dans la cite du cheval...



Commentaire de Airpur49 11/10/2018 17:49:23

Le torrent d’insultes ne vient pas de vous Nostromo. Je pense que je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous mais jentends vos arguments qui pour certains je partage. Je pense qu’il faut être modéré, que certains sur ce forum insultent et calomnient trop souvent sans connaitre les sujets en question.



Commentaire de A air pur 11/10/2018 19:20:00

Mon pauvre vieux si vous saviez...ma fille a une exploitation agricole de 300 ha ...du mais dans le sud ouest.....et des cousins. en Normandie



Commentaire de A airpur 11/10/2018 19:27:40

Si transmettre la vérité ces des insultes... Traiter a outrance c'est de l assassinat pur et simple...c'est condamner le client a la mort a petit feu et tous les agriculteurs et particulier qui ont utilisé cette merdé pour éviter f arracher l herbe a la main je leur souhaite un bon cancer... Un truc de derrière les fagots...bien dur...qui fait bien souffrir...'.. Pour qu'ils s aperçoivent le mal qu'ils font



Commentaire de didier g 12/10/2018 07:42:39

Oui ta fille et ton cousin mais pas toi.mon fils parle le chinois mais pas moi.



Commentaire de A Didier g 12/10/2018 08:57:24

Tu as une bonne tête de vainqueur d un mercredi soir.. Tu t appellerai pas plutôt François Pignon,... Vu les arguments, Critiquer ce qui semble être des fautes dû a l écritures intuitive (va voir dans le dictionnaire ce que cela, veut dire, vu ton niveau de moule cuite) il faut avoir un QI égal a moins 150... Et lino a bien parle de toi...les cons...ça osent tout...et dans ton quartier t es une vedette



Commentaire de A Didier g 12/10/2018 09:00:21

A 70 ans non je suis retraites, mais je bosse certainement plus que toi...vient t occuper des boeufs, des percherons, des ânes, etc alors je t enrusines...abrutis



Commentaire de Nostromo 12/10/2018 09:19:13

La pierre n’est pas à jeter à nos agriculteurs et éleveurs. Les sociétés agro-alimentaires ont oeuvé pour la mise en place des produits phytosanitaires et la culture OGM. Au départ l’intention était bonne, l’objectif étant de favoriser le rendement et faciliter le travail des paysans. Par contre la raison a laissé la place à l’appât du gain.
Les dangers de ces produits ont été cachés sciemment au nom de la toute puissance de l’argent.
Comme ces sociétés (Monsanto, Bayer, Syngenta ...) ne sont pas capables de se remettre en cause, il faut les contraindre.
Il faut aussi « former » nos agriculteurs et éleveurs à des techniques respectant l’environnement et l’homme. Il faut leur expliquer qu’il existe d’autres voies, beaucoup l’ont déjà compris mais une majorité reste scotchée aux traitements chimiques, persuadés qu’ils perdront de l’argent.
A-t-on le droit d’empoisonner la nature au motif de la finance ?
Cela me fait penser à ce fabriquant de cabines UV. Le collectif médical a démontré le danger de ces cabines et le risque de développement du cancer de la peau pour les utilisateurs. L’argument de ce fabricant était surprenant « vous ne vous rendez pas compte, si vous interdisez l’exploitation de ces cabines, vous allez mettre 5 000 personnes au chômage ».



Commentaire de c girardeau 12/10/2018 11:46:53

A Didier g il semblerait que les pesticides contamine l’être humain, a la vu de ce Mr a .



Commentaire de et oui 12/10/2018 12:42:17



https://trombi-glyphosate.agirpourlenvironnement.org/department-49/vote-absentee/



Commentaire de Nostromo 12/10/2018 14:13:49

Pourquoi la majorité des députés étaient absents lors du vote ?
Cela veut tout dire .... et ce sont nos députés... bel e



Commentaire de elle est pas belle la vie 12/10/2018 14:59:11

la notre de saumur et celui d'angers etiquette ecolo .on nous prend vraiment pour des cons.



Commentaire de Bertrand49 12/10/2018 17:06:36

Bravo à la préfecture du Maine et Loire d'être responsable de l'intoxication de plusieurs personnes dont des pompiers ce matin sur Mazé. Par son incompétence cela aurait pu être dramatique. Cela ne suffit pas 61 personnes malades dûes aux glyphosate et pesticides. Mais devant le hobbie des grandes pollueurs et assassins en puissance, l'état ne dit rien.....



Commentaire de Hugues 13/10/2018 07:52:46

Et oui , très bien ce lien qui nous permet de voir que Macron nous taxe soit disant pour la planète et a côté il defend a ces depités de voter l'arrêt du glyphosate.ils sont tous liés et engraisser par les lobies de produits chimiques et de tout producteurs de merde alimentaire.arretons ces conneries et sortons les fourches.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI