Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La chronique de La Miche du mardi 9 octobre 2018

Football, National 3 : l’Olympique de Saumur démarre véritablement sa saison en ne laissant aucune chance à l’équipe de Challans. Ce Championnat est complètement tourneboulé en tête de classement.


Victoire sans conteste de l’Olympique contre Challans (5-2) (voir CR en cliquant ici)

Drôle de match que ce Saumur-Challans de samedi soir aux Rives du Thouet devant un public quelque peu clairsemé… les absents ont eu tort, ce fut une partie très agréable à suivre ! Deux matchs en un, c’est ce qu’on pourrait dire : une première mi-temps à l’avantage des Vendéens, une seconde à celui des Saumurois.

Co-leader de la poule avec Saint-Nazaire, les Vendéens dont on connait les ambitions n’étaient pas venus en touristes, loin s'en faut. Ils démontrèrent dès l’entame leurs intentions en fournissant un jeu beaucoup plus collectif, plus direct, plus mature, plus viril devant une équipe saumuroise timide bien que volontaire, sans doute la renommée de ses adversaires, mais aussi un jeu manquant trop de créativité et d’initiatives. Ajoutez à cela, quelques erreurs grossières de relance et de passes à l’adversaire de la défense, au quart d’heure de jeu, sur une magnifique passe du Saumurois Cap’tain Houssard… à l’avant-centre vendéen Chouin (!!), celui-ci ne laissait aucune chance à Anthony Dauvergne (0-1). Bien que quelque peu sonnés, les Olympiens eurent le mérite de se réveiller en égalisant dix minutes plus tard par l’omniprésent Sonny Dupuy. Mais les Challandais, toujours sur leur lancée, reprirent vite l’avantage sur pénalty… contesté d’ailleurs par les Saumurois.
La mi-temps était donc sifflée sur ce score de 1-2. Vu la physionomie de ce premier acte, les supporters pouvaient craindre le pire pour la suite… à moins que, à moins que… !!!

Le second acte fut tout différent du premier


À voir la détermination qui se lisait sur le visage des joueurs à la sortie du vestiaire, on pouvait facilement deviner que la « remontée de bretelles » avait dû être sévère !!! Durant 45 minutes, les Olympiens dominèrent des Vendéens tout surpris de cette opposition et ne sachant comment faire pour reprendre leur suprématie. La détermination des Saumurois se concrétisa rapidement par l’égalisation obtenue grâce à l’opportunisme du grand Yanne Nowa. Le tournant du match arriva sans doute à l’heure de jeu quand le capitaine vendéen récolta un carton rouge, ce qui ne pouvait que galvaniser un peu plus les locaux, ce dont les avants saumurois ne se privèrent pas, d’abord par Momo Sylla qui à la suite d’un époustouflant slalom dans la défense adverse fusilla le gardien (3-2), puis par Nowa sur passe de Thonnel relayée par Dupuis (4-2) et enfin par Maxime Thonnel sur passe de Kreye pendant les arrêts de jeu (5-2).

La victoire… et quelle belle victoire était inscrite sur les tablettes ! Inutile, je pense, de vous décrire l’euphorie des vainqueurs à l’issue de la rencontre. En anecdote, il aurait suffi de lire, pendant 90 minutes, les évolutions du visage du coach Julien pour suivre le match sans le voir: à l’entrée sur le terrain, l’air soucieux ; durant la première mi-temps, l’air mécontent à la limite de la colère ; à la pause, l’œil noir et le visage renfrogné ; durant la seconde mi-temps, la sérénité réapparait ; au coup de sifflet final, une joie délirante et volubile avec un sourire éclatant teinté de fierté bien légitime. « En première mi-temps, nous les avons trop respectés, leur avons offert trop d’espaces et trop de largesses défensives ; en seconde mi-temps, nous avons retrouvé notre agressivité, joué plus haut et oublié notre gentillesse ».

Toute l’équipe est à féliciter pour sa détermination avec une mention spéciale pour la ligne d’attaque à l’efficacité enfin arrivée. Un bémol toutefois…sans pour cela le condamner, le pauvre, pour la vraie reprise de Cap'tain Houssard après une longue absence ; il n’est pas encore au mieux de sa forme, mais on peut compter sur sa volonté et son sérieux pour la retrouver au plus vite !

Ce n’était pas le week-end des « cadors »


Les deux co-leaders de la poule ont essuyé chacun une sévère défaite durant ce week-end, Saint-Naz’ au SCO d’Angers (4-0) et Challans à Saumur (5-2). Comme quoi ! Ils rétrogradent aux 3e et 4e places. Le classement en est donc chamboulé et le SCO devient co-leader avec Le Mans vainqueur contre Vertou ; les Saumurois quittent définitivement (espérons-le !) la queue de la poule et se hissent à la 10e place. Le prochain match de l’Olympique se déroulera dans 2 semaines, le samedi 20 octobre à 18h en déplacement au Stade Lavallois 2, lanterne rouge de la poule. Encore du grain à moudre !!!!

D’ici là, dimanche prochain 14 octobre, à 15h, retour à la Coupe de France pour le 5e tour, l’Olympique se déplacera au Poiré-sur-Vie, qui vient d’être rétrogradé pour raisons économiques en Régionale 2. Méfiance cependant, le club vendéen entend bien se reconstruire au plus vite…en conservant certains cadres (dont un certain l’ex-Saumurois Heyman) auxquels sont associés des jeunes du club.

Autres résultats :


Foot Régional 3 : - La Bayard gagne devant Le Mans Villaret (2-1)
- Beaufort gagne contre Olympique Saumur B (5-0 )
Au classement, Beaufort (1er), La Bayard (3e), Olympique Saumur B (12e)
Foot féminin Régional 1 : Les Verchers-sur-Layon perdent contre Le Mans (1-2)
Foot féminin Régional 2 : Olympique Saumur et Les Herbiers (2-2)

En Basket, en championnat de Nationale 2 féminine,
le Saumur Loire Basket (3e de sa poule) reçoit samedi soir 13 octobre les Espoirs Pyrénéennes de Tarbes-Gespe-Bigorre (lanterne rouge) samedi prochain à 20h. Cela devrait le faire…ou plutôt cela va le faire !!!

Bonne semaine, bon prochain week-end et à mardi prochain.

La Miche



Article du 09 octobre 2018 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI