Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Plan vélo du Gouvernement : "Une base à renforcer et déployer sur les territoires"

Le Premier ministre Edouard Philipe et les ministres Elisabeth Borne et François De Rugy étaient ce vendredi 14 septembre à Angers pour dévoiler le plan vélo national qui figurera dans la prochaine Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Les élu.e.s du groupe Écologiste et Citoyen saluent des mesures qui vont dans le bon sens pour le développement du vélo comme mode de transport au quotidien mais regrettent que le plan reste sous-financé comparé aux besoins identifiés par les associations d’usagers. Ils demandent cependant à la majorité régionale de saisir cette occasion pour lancer enfin une politique vélo ambitieuse à l’échelle des Pays de la Loire.


Lucie ETONNO, membre de la commission transports, mobilités et infrastructures : « Les annonces du Gouvernement étaient très attendues. Nous nous réjouissons de la mise en place de mesures positives pour les territoires qui permettront d’encourager toujours plus de Français et de Françaises à choisir le vélo dans leurs déplacements du quotidien. Cependant, les enveloppes budgétaires annoncées restent quatre fois inférieures aux besoins et les mesures concernent principalement les villes. Nous avons besoin de plus de moyens pour une réelle politique en faveur du vélo, à l’adresse de tous les territoires ».
« A ce stade, nous invitons nos parlementaires à se saisir de cette base dans le processus législatif pour lui donner plus d’ambition, notamment en rendant obligatoire le forfait mobilité durable dans les entreprises et collectivités. Nous leur enverrons nos propositions. » complète Lucie Etonno.

« Nous poursuivrons notre travail pour que la majorité régionale LR-UDI décline à son tour un plan vélo dans la Région, en lien avec l’ensemble des acteurs, collectivités, lycées et associations, et pas seulement sur les volets loisirs et tourisme. En effet, alors que la part modale du vélo atteint à peine 3% dans les déplacements des ligériens, la Région porte une responsabilité pour développer ce mode de transport. Son rôle premier est de déployer des infrastructures qui permettent par exemple de pouvoir stationner et rouler en toute sécurité, et pas seulement en ville. Des outils se dessinent désormais à travers le plan du Gouvernement : appel à projets pour des infrastructures multimodales, forfait mobilité pour les agents de la collectivité qui viennent travailler à vélo…A notre Région de s’en saisir.»


Pour rappel, le groupe Écologiste et Citoyen a déjà formulé des propositions concrètes pour un plan vélo régional. Retrouvez ici nos propositions : http://ecologistecitoyen-crpdl.fr/c_presse-pour-u...


Article du 15 septembre 2018 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI